Frites de polenta

Aux tomates séchées, basilic et parmesan.

frites de polentaQu’elle soit crémeuse ou croustillante, j’adore la polenta ! Je la prépare rarement à l’eau, souvent avec du lait, ou un mélange eau-lait, en y ajoutant un cube de bouillon de légumes. C’est simple, rapide.

Elle s’acoquine bien avec les viandes, et on peut y incorporer toutes sortes d’ingrédients, d’épices et d’arômes. Si vous avez préparé une trop grande quantité, pas d’angoisse.  Après être passée à la casserole, elle finit toujours par se faire griller ! Une fois solide, elle se découpe et se reconvertit en frites ou encore en bouchées apéritives. Pas de gâchis.

La polenta a eu chaud aujourd’hui. Plutôt qu’à l’anglaise, elle a préféré filer à l’italienne et a eu soudain elle aussi, très envie de passer à l’heure d’été !

frites de polentaMunitions :

  • 125g de polenta
  • 65 cl de lait
  • 3 tomates confites à l’huile
  • 2 c. à soupe de parmesan râpé
  • 5-6 feuilles de basilic
  • 1 pincée de sel

Ciselez les feuilles de basilic. Coupez les tomates en petits morceaux.
Portez le lait à ébullition. Versez la polenta en pluie, faites cuire à feu doux jusqu’à ce qu’elle se détache des parois.

Hors du feu ajoutez le parmesan, le basilic, les tomates et mélangez bien. Salez si nécessaire.  Versez la polenta dans un moule carré préalablement huilé. Laissez refroidir et durcir à température, puis placez au frais (couvrez de film alimentaire).

Démoulez la polenta puis coupez-la en bâtonnets (vous pouvez aussi découpez des formes à l’aide de l’emporte-pièce de votre choix.)

Faites chauffer de l’huile dans une poêle. Faites-y revenir la polenta jusqu’à ce que les faces soient joliment dorées. Posez sur du papier absorbant.

5 réflexions au sujet de « Frites de polenta »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *