Fougasse à l’huile d’olive

fougasseIl en faut peu pour se sentir en vacances (et en Provence)…L’été est désormais bien installé, et avec lui son lot de rituels : apéros, grillades, baignades, ice-cream, farniente et cream solaire ! Qui dit apéro, dit tapenade…Et qu’y a-t-il de mieux qu’une fougasse parfumée à l’huile d’olive pour accompagner un caviar d’aubergines ou de tomates séchées (mon péché mignon) ? Il ne manque plus que le chant des cigales…

Munitions :

  • 250g de farine de blé
  • 1 c. à café de sel
  • 1 à 2 c. à café d’herbes de Provence
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 6 c. à soupe d’huile d’olive
  • 150 ml d’eau tiède

Délayez la levure dans un peu d’eau chaude (prélevez 1 à 2 c. à soupe des 150 ml).

Dans un récipient, mélanger la farine, le sel, les herbes, la levure et l’huile d’olives. Versez l’eau puis pétrissez au batteur électrique jusqu’à ce que la pâte soit bien élastique.

lavandeSaupoudrez un peu de farine, couvrez et laissez reposer env. 1h à 1h30 dans un endroit chaud (après peu près n’importe quelle pièce de mon appart. doit faire l’affaire en ce moment :-s) jusqu’à ce que la pâte augmente visiblement de volume.

Préchauffez le four (électrique) à 210°C. Pétrissez ensuite à la main et formez 2 pâtons. Façonnez-les en ovales. Laissez reposer encore un peu. Pratiquez quelques incisions en épis. Posez chaque pâton sur une plaque farinée, badigeonnez d’un peu d’huile (un pschitt d’huile d’olive du Château d’Estoublon – excusez du peu – dans son plus bel écrin) et parsemez de quelques herbes. Faites cuire env. 20 min. jusqu’à ce que les pains soit bien dorés. Dégustez tiède ou froide.

Selon l’envie, la fougasse se parfume également avec des lardons, des olives vertes ou noires).fougasse

Share

1 réflexion sur « Fougasse à l’huile d’olive »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *