Spaetzle au basilic, tomates rôties

Image

spaetzle basilic tomates rôties

Jusqu’ici, j’avais toujours réalisé la pâte nature, j’ai eu envie de l’aromatiser et d’apporter à cette recette traditionnelle et réconfortante, généralement complice des volailles ou des plats en sauce, une touche de couleur. Du coup, je me surprends à imaginer quelques variantes. Je pense déjà à une version à la tomate, à la courge pour cet automne ou encore à la farine de châtaigne. Les spaetzle alsaciens se mettent donc aujourd’hui à l’heure d’été, façon margherita : une pâte parfumée au basilic, des tomates rôties bien juteuses, le tout accompagné de mozzarella fondante !

Munitions pour 2 personnes :

  • 160g de farine de blé
  • 40g de semoule de blé fine
  • 2 œufs
  • 100 ml d’eau
  • Une bonne pincée de sel
  • 15-20g de feuilles de basilic

Pour l’accompagnement :

  • tomates cerises ou en grappe (comptez 5-6 tomates/pers)
  • sel, poivre
  • huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • quelques herbes (thym, romarin…)
  • 1 boule de mozzarella

Réalisation des spaetzle :

Dans un récipient, versez la farine et la semoule. Creusez une fontaine et disposez les œufs battus et le sel. Mélangez les ingrédients jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Ajoutez l’eau progressivement pour délayer, puis à l’aide d’une cuillère en bois, battez vigoureusement. La pâte doit être lisse et un peu élastique mais coulante. Après avoir arrêté de battre, la pâte doit former de petites bulles qui remontent à la surface.

Ciselez le basilic. Mixez-le avec 1 ou 2 c. à soupe de pâte pour la colorer et bien incorporer le basilic . Ajoutez ensuite au reste de la pâte. Placez la pâte au frais une heure (voire toute une nuit).

Portez à ébullition une casserole d’eau salée. Posez la râpe à spaetzle sur la casserole, versez une bonne louche de pâte et puis faites des mouvements de va et vient pour que les spaetzle tombent dans l’eau. Les spaetzle sont cuites lorsqu’elles remontent à la surface.

Égouttez-les, ajoutez un filet d’huile d’olive pour éviter qu’elles ne collent.

Préparez les tomates rôties :

Préchauffez le four à 200°C. Disposez les tomates sur la plaque recouverte de papier cuisson. Ajoutez la gousse d’ail coupée en deux. Salez, poivrez, parsemez de quelques herbes et arrosez d’huile d’olive. Placez au four et faites cuire env. 20 min. jusqu’à ce que la peau des tomates éclate.

Faites dorer les spaetzle dans une poêle avec un peu d’huile et de beurre. Servez les spaetzle accompagnées des  tomates rôties, ajoutez la mozzarella coupée en petits morceaux.

NDLR : Pour cette recette de spaetzle au basilic et tomates rôties, j’ai repris la recette de base des spaetzle, j’ai réduit la quantité pour deux personnes, la recette initiale étant très généreuse (4-5 pers.). Si toutefois vous souhaitez conserver ces proportions, ajoutez env. 50g de feuilles de basilic. 

Share

Tarte aux mirabelles

tarte aux mirabelles

Tarte aux mirabelles alsacienne (Pâte sablée aux noisettes et à la cannelle)


L’été ne finit plus. Août en tongs, septembre en slip. Difficile de se projeter en parka et de reléguer les spartiates aux oubliettes. Les tomates, les courgettes, les aubergines sont toujours dans les assiettes, mais les cucurbitacées (youpi) rappliquent et les figues sont bien là. La saison de la mirabelle, c’est comme celle de la rhubarbe. Trop courte ! Alors on ne boude pas son plaisir. Et pour changer de la pâte sablée classique, j’y ajoute de la cannelle et des noisettes. J’adore l’association de la noisette torréfiée avec les fruits d’automne. Mais avec ou sans flan ? Gourmande ou nature ? Telle est la question ! Celle qui vous taraude forcément quand vous faites une tarte aux quetsches ou aux mirabelles.

Mon four m’a lâchée il y a quelques semaines. ô rage ! Le nouveau est encore pleine en phase de rodage, alors je prends mon mal en patience. Repartir à zéro et tester les cuissons qu’on a l’habitude de maitriser, c’est toujours un peu pénible, surtout quand on est fana de tartes…

Munitions pour une tarte de 22 cm

Pour la pâte (recette Felder) :

  • 120g de beurre mou
  • 80g de sucre glace
  • 30g de poudre de noisettes
  • 1 c. à café de cannelle
  • 1 pincée de sel
  • 1 œuf entier (légèrement battu)
  • 200g de farine

Pour l’appareil à flan:

  • 1 œuf
  • 1 petite c. à soupe de sucre
  • un pointe de cannelle (dosage selon les goûts)
  • 7 cl de lait entier
  • 5 cl de crème fleurette

Et aussi : un peu de noisettes en poudre

tarte aux mirabelles

Préparez la pâte : tamisez le sucre glace avec la cannelle sur le beurre. Ajoutez la poudre de noisettes et le sel. Mélangez bien jusqu’à obtention d’une texture bien homogène. Incorporez l’œuf en remuant doucement. Versez la farine, mélangez bien et lissez pour avoir une pâte bien homogène. Enveloppez dans du film alimentaire et placez au frais au min. 2 heures (voire toute la nuit car la pâte est assez molle).

Lavez les mirabelles, séchez-les puis coupez-les en deux et dénoyautez-les.
Préchauffez le four à 200°C (électrique). Beurrez et farinez le moule (ou recouvrez le fond de papier cuisson).

Étalez la pâte puis foncez le moule, coupez les bords qui dépassent. Piquez le fond à la fourchette. Placez au frigo encore 20-30 min.env.pour que la pâte soit froide.

L’appareil à flan : dans un bol, battez l’œuf avec le sucre, la cannelle, le lait et la crème.

Montage : saupoudrez de la poudre de noisettes sur le fond de tarte puis disposez les mirabelles en rosaces sur le fond de tarte.

Faites cuire 10-15 min. env. dans le bas du four. Versez l’appareil à flan sur les fruits et poursuivez la cuisson 40-45 min en surveillant.

Laissez refroidir. Avant de servir, saupoudrez un peu de sucre glace ou de cannelle.

tarte aux mirabelles
Share

Lammele aux zestes de clémentines

(Oster) Lammele aux zestes de clémentines, noisettes et amandes torréfiées

Lammele

Pas de Pâques sans lammele, c’est péché ! Même si je suis adepte de la version classique – une affaire qui se déroule sans accros – cette année je tente une variation un peu plus originale, à base de zestes de clémentines, de noisettes et d’amandes torréfiées  (une étape recommandée, le goût des fruits secs est vraiment plus intense).
Une recette signée Camille Lesecq – le pâtissier la boutique Oppé – découverte chez une complice. Si le résultat est plutôt sympa, je n’ai testée cette recette qu’une fois, je pense qu’elle mérite d’être peaufinée, notamment au niveau de la texture, que j’aimerais
un poil plus aérée, et du temps de cuisson. Un peu obstinée je suis. Finalement, après la recette classique, la version cake aux amandes, il ne me manque plus qu’une version bien chocolatée (déjà dans les tuyaux). Le résultat est plutôt sympa mais je n’ai testée cette recette qu’une fois, je pense qu’elle mérite d’être peaufinée encore peu, surtout sur la texture, que j’aimerais un poil plus aérée. En revanche, si Camille recommande un temps de cuisson de 20 min. (pâte absolument pas cuite), j’approchais plutôt des 45 (suite à un léger débordement ;-)). A retester très rapidement !

Munitions pour 2 agneaux, grand modèle :

  • 400g sucre semoule
  • 8 œufs
  • noisettes et amandes torréfiées
  • 375g de farine
  • 25g de poudre d’amandes
  • 2 clémentines

Torréfiez quelques amandes et noisettes en les passant au four à 160°C pendant 5 à 10 min (surveillez, elles doivent dorer légèrement). Montez les œufs avec le sucre semoule (ajoutez-le progressivement), travaillez jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit très mousseux.

Beurrez bien le moule en insistant dans les recoins (oreilles), puis saupoudrez-le de poudre d’amandes (pour éviter que le biscuit n’attache pas aux parois. Et l’amande parfumera encore un peu plus le biscuit).

Ajoutez la farine, la poudre d’amandes et incorporez délicatement en soulevant la masse. Ajoutez les zestes de clémentines. Ajoutez ensuite une poignée d’amandes et de noisettes torréfiées à la pâte et mélangez.

Remplissez votre moule aux 3/4 (pas plus, sinon ça déborde !). Placez au four et faites cuire à 180°C (four électrique) pendant env. 40 min. (Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau). Ne démoulez pas immédiatement, le gâteau risque d’accrocher et de casser.
Une fois le moule tiède, démoulez le lammele.

Laissez refroidir complètement, puis saupoudrez généreusement de sucre glace.

Recette originale de Camille Lesecq – Pâtisserie Oppé

Share

Knepfle au fromage blanc

Recette Marc Haeberlin « La cuisine alsacienne »

knepfle au fromage blanc

Dans la lignée des spaetzle, le plat doudou des alsaciens, les knepfle c’est la version très dodue ! On peut les réaliser de différentes manières, j’ai voulu tester une version au fromage blanc. Ils sont parfaits pour accompagner une viande en sauce, un filet mignon, une petite blanquette de veau made in Alsace. A déguster aussi en poêlée automnale avec des champignons. On peut les déguster directement en les sortant de l’eau. Mais ils sont encore meilleurs dorés à la poêle dans une noix de beurre, crousti-fondants ! Perso je fais revenir un peu d’oignon en début de cuisson et j’ajoute du persil à la fin. Quelques fois je déglace aussi avec du vin blanc. Ici j’ai ajouté quelques petits morceaux de jambon sec, que j’ai fais revenir à la poêle en même temps que les knepfle. Fini les spaetzle et knepfle du supermarché. C’est tellement facile de les faire maison qu’on aurait tort de s’en priver. Elsass power !

knepfle au fromage blanc

Munitions pour env. 4 personnes :

  • 250g de farine
  • 250g de fromage blanc
  • 3 œufs
  • beurre
  • persil ou ciboulette
  • noix de muscade
  • sel, poivre

Versez la farine dans un récipient (ou la cuve de votre batteur). Ajoutez le fromage blanc et les œufs, un peu de persil ou de ciboulette. Salez, poivrez et ajoutez la muscade. Mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte épaisse et consistante (mais qui reste fluide).

Faites bouillir une grande casserole d’eau légèrement salée. Deux options : soit vous utilisez une grille à spaetzle/knepfle (système D : le disque d’un presse-purée avec de gros trous – env. 3 mm – peut faire office de grille également), soit vous pouvez les réaliser manuellement, mon choix pour cette recette.

Prélevez de petites portions de pâte (l’équivalent d’une petite 1/2 cuillère à café, les knepfle prennent du volume dans l’eau). Pochez-les dans l’eau, les knepfle remontent à la surface lorsqu’ils sont cuits. (s’ils sont un peu gros, coupez-en un en deux pour vérifier la cuisson, pour qu’ils ne soient pas crus à l’intérieur). Égouttez-les dans une passoire et passez-les sous un filet d’eau froide.

Faites fondre une noix de beurre dans une poêle et faites sauter les knepfle quelques minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Salez, poivrez et servez !

knepfle au fromage blanc

 

 

Share

Schenkele (cuisses de dames)

schenkele
Schenkele késako ? Littéralement traduit de l’alsacien, cuisses de dames. Des petits beignets à la forme allongée, avec une partie centrale un peu plus charnue. L’explication tient sans doute au fait que les alsaciennes qui ont mangé trop de bredele ont les cuisses bien rebondies ;-). Reste la petite surcharge pondérale post-fêtes ! Pour ces schenkele, je voulais une recette de puriste, en fouinant je suis tombée sur cette vidéo, qui m’a bien fait marrer. Bon, bref, n’empêche que le lascar, il avait pas l’air d’en être à son coup d’essai et que la recette est top !

Munitions pour une bonne trentaine de schenkele :

  • 350g de farine
  • 200g de sucre semoule
  • 4 œufs
  • 100g de beurre fondu
  • 125g d’amandes en poudre
  • le zeste râpé d’un citron
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à soupe de kirsch (facultatif)

Pour enrober :

  • sucre semoule
  • cannelle

schenkele

Battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la farine, les amandes en poudre, le zeste, le kirsch (facultatif) et le beurre fondu. A l’aide d’une cuillère en bois, mélangez bien en partant du centre jusqu’à obtenir une pâte homogène et épaisse. Filmez la pâte et placez-la au frais env. une 1/2 heure.

Sortez la pâte. Farinez votre plan de travail. Faites chauffez votre bain d’huile à 170°C (pas plus chaud, afin d’éviter que les beignets ne brunissent trop vite et soient crus à l’intérieur).

A l’aide d’une cuillère à soupe (ou à la main), prélevez de petites portions de pâte. La pâte se laisse bien travailler, après un passage au frais elle se raffermit et ne colle que très peu. Façonnez de petits croissants de 9-10 cm en rétrécissant un peu les extrémités, avec une partie centrale un peu dodue.

Plongez les croissants dans le bain d’huile et laissez frire jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. La particularité des schenkele : ils se fendillent lors de la cuisson !

Égouttez-les dans du papier absorbant. Puis roulez-les encore chauds dans un mélange de sucre semoule et de cannelle (à doser selon les goûts, les alsaciens auront la main plus lourde ;-))

NB : Vous pouvez également parfumer vos schenkeles avec des zestes d’orange ou de la fleur d’oranger.

schenkele

Share

Lammele aux amandes

lammele aux amandesPas de Pâques sans lammele, c’est péché ! Chaque année je prépare la recette traditionnelle. Je n’en ai pas dévié jusque-là car elle me convient tout à fait, bien mousseuse, avec un bon petit goût citron. Cette année, j’ai testé une version supplémentaire. Une recette griffonnée sur une feuille de papier et échangée à l’époque sous le manteau, tout comme la version tradi qui m’a été transmise par la même personne. Un premier essai qui s’est vraiment rélévé être une bonne surprise, une pâte qui à la texture d’un cake, pas sec pour un sou. La quantité de pâte n’est pas très importante, elle est suffisante pour un agneau de moyen gabarit. La recette m’a tellement emballée que je compte la refaire – parfaite pour un café-klatsch – en utilisant une autre forme de moule. Si vous n’avez pas de moule typique en forme d’agneau, vous pouvez la réaliser dans un simple moule à cake, pour lequel il faudra doubler, voire tripler les quantités et adapter la cuisson.

Pour un lammele aux amandes :

  • 2 œufs
  • 75g de farine
  • 75g de beurre mou
  • 75 d’amandes en poudre
  • 75g de sucre
  • 1 c. à café de levure chimique
  • une pincée de vanille en poudre
  • 1 c. à soupe de rhum brun

lammele aux amandesPréchauffez le four à 180°C. Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Montez les blancs en neige.

Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez le beurre et mélangez bien. Mélangez la farine, les amandes avec la levure et la vanille, puis ajoutez à la préparation. Ajoutez le rhum. Incorporez les blancs en neige.

Versez la pâte dans le moule (préalablement beurré et fariné). Placez au four et faites cuire env. 40 min. Recouvrez d’un feuille de papier aluminium si la base commence à trop colorer. Vérifiez la cuisson en plantant la lame d’un couteau.

 

Share

Griesknepfle

Gnocchi de semoule alsaciens

griesknepfleDans la série, je manque d’idées et je fais quoi avec un paquet de semoule dans mon placard ? Vous avez le choix, pourquoi pas de spaetzles ? Ou alors un repas doudou, tout droit tiré de l’enfance…Que l’alsacien à qui on a jamais préparé de griesknepfle étant petit se dénonce !

Il n’est pas trop tard pour renverser la vapeur. Les griesknepfle, ça plait aux kids et surtout comme aux grands. C’est une recette qui se transmet de générations en générations, et qui vous fait faire direct un bond en arrière ! C’est simple, rapide et bon, il ne faut que très peu d’ingrédients. A servir avec une bonne compote de pommes maison et bien fraîche, pour le contraste, c’est encore meilleur ! En automne, c’est la recette idéale, on prépare la semoule (et la compote) la veille, et le lendemain, il n’y a plus qu’à découper et à faire dorer !

Munitions :

  • 500 ml litre de lait
  • env. 100g de semoule de blé fine
  • 1 jaune d’oeuf
  • 25g de beurre
  • Une pincée de sel

Accompagnement : compote de pommes maison

Faites bouillir le lait avec le beurre. Versez la semoule en pluie en remuant bien .
Faites cuire à feu doux en remuant jusqu’à ce que la semoule épaississe et forme une purée qui se détache des bords. Hors du feu, ajoutez le jaune d’oeuf et mélangez bien.
Versez dans un plat ou moule (préalablement beurré ou huilé), étalez uniformément puis laissez figer au frais (préparez la veille, c’est encore mieux). Découpez des carrés ou des triangles dans la masse. Faites-les revenir dans une poêle avec du beurre, jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Ma version pour petits pirates ! Passer les triangles dans un jaune d’oeuf battu, puis dans la chapelure. Faites dorer à la poêle.

Accompagnez de compote de pommes aromatisée à la vanille ou la cannelle. Ajoutez de la noix de muscade pour une version salée.

griesknepfle

Share

Spritzbredele aux noisettes

spritzbredle – spritzbredele (sables a la douille)

spritzbredeleLe souci avec les bredele, c’est que dès le mois de décembre, vous vous transformez en machine de guerre. Ce n’est pas Flo qui me contredira. Et comme le formule si bien Loukoum, le choix des variétés lui aussi est crucial. Chaque année, on a envie à la fois de refaire ses préférés, et d’en confectionner d’autres, tant le choix est vaste. Mes Spritzbredele (ou Spritzbredle) se fondront probablement dans la masse des autres recettes, mais ils font partie de mes préférés. La recette est extraite du livre d’une creaminelle notoire, Suzanne Roth, bien connue pour son manuel du parfait expert des «petits gâteaux d’Alsace». J’ai néanmoins préféré les noisettes aux amandes et remplacé le sucre vanillé par un peu de cannelle. Quant à l’ustensile de prédilection, vous avez là aussi le choix entre une presse ou un hachoir à viande à l’ancienne (et à l’alsacienne). Monter un hachoir manuel à l’ancienne s’apparente un peu à assembler les pièces détachées d’un flingue, la rapidité en moins pour les novices. Pour les munitions, il vous faudra les suivantes :

  • 200g de beurre
  • 200g de sucre
  • 4 jaunes d’œufs
  • 125g de noisettes en poudre
  • 320g de farine
  • 1 pincée de cannelle

spritzbredeleSortez le beurre du réfrigérateur et laissez-le ramollir à température ambiante. Dans un récipient, travaillez le beurre pommade avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez les jaunes d’œufs un à un en mélangeant bien entre chaque œuf. Ajoutez la farine et les noisettes en poudre. Mélangez avec une cuillère en bois ou une corne jusqu’à obtention d’une homogène.
Cette pâte n’a pas besoin de reposer au frais (au risque de devenir trop dure pour le passage à la douille) vous pouvez démarrer les Spritz immédiatement.
Placez la pâte dans une presse à biscuits munie d’une douille étoilée ou – à l’ancienne – dans un hachoir à viande manuel, puis déposez des petits morceaux de pâte (en forme de S ou de bâtonnets) sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Enfournez à faites cuire env. 10-15 min. à 170°C. (ne les faites pas trop brunir).

Tuyau de Creaminelle : vous pouvez préparer la pâte à base de noisettes ou d’amandes. Ajoutez-y également 2 c. à soupe de kirsch selon vos envies. Recouvrez certains Spritzbredele de moitié avec du glaçage au chocolat.

Share

Spaetzle ou spätzle aux girolles

Spaetzle (pâtes fraîches alsaciennes)

spaetzle alsaciensDepuis que je réussis les gnocchi et les spaetzle maison, je ne m’en lasse pas. Relativement simples à réaliser, peu coûteux et tellement plus savoureux que les produits vendus en grandes surfaces. La planche à gnocchi, c’est encore le St Graal, mais la fourchette fait le job pour le moment!

Pour les spaetzle, la tâche est grandement facilitée par l’acquisition de cet instrument étrange qu’est la râpe à spaetzle et que l’on trouve sans grande difficulté dans les commerces, pour une somme assez modique (8€), une fois la frontière allemande franchie (on n’en déniche également sur le net, mais les prix sont plus élevés).

Les plus téméraires ne possédant pas de râpe se laisseront peut-être tenter par la méthode manuelle traditionnelle à l’aide d’une planche en bois. Mais un presse-purée avec une grille à gros trous pourra parfaitement faire l’affaire.

spaetzle alsaciensMunitions pour 4-5 personnes :

  • 400g de farine de blé
  • 100g de semoule de blé fine
  • 5 œufs
  • 250 ml d’eau (1/4 L)
  • Une bonne pincée de sel

Dans un récipient, versez la farine et la semoule. Creusez une fontaine et disposez les œufs battus et le sel. Mélangez les ingrédients jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Ajoutez l’eau progressivement pour délayer, puis à l’aide d’une cuillère en bois, battez vigoureusement. La pâte doit être lisse et un peu élastique mais coulante. Après avoir arrêté de battre, la pâte doit former de petites bulles qui remontent à la surface.

Placez la pâte au frais une heure, voire toute la nuit.

Portez à ébullition une casserole d’eau salée. Posez la râpe par-dessus la casserole, versez une bonne louche de pâte et puis faites des mouvements de va et vient pour que les spaetzle tombent  dans l’eau. Les spaetzle sont cuites lorsqu’elles remontent à la surface.

Servez avec l’accompagnement de votre choix (girolles à la crème ici). Les spaetzle se dégustent seules ou en accompagnement d’une viande. Vous pouvez aussi les déguster le lendemain en les faisant revenir dans une poêle avec un peu de beurre, elles n’en seront que meilleures. Vous pouvez également préparer la pâte avec de l’eau gazeuse, voire du lait.

Méthode traditionnelle (voir la vidéo): munissez-vous d’une planche en bois (de préférence biseautée à l’extrémité). À l’aide d’une spatule légèrement humidifiée, étalez une louche de pâte en couche assez fine sur la planche. Avec la lame d’un grand couteau, coupez de fines lamelles de pâte et poussez-les dans l’eau. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte en humidifiant toujours la spatule et le bout de la planche entre les étapes pour bien faire glisser les spaetzle.

Vous trouverez une petite sélection de râpes par ici: www.cdiscount.com

spaetzle alsaciens

 

Share

Crêpes roulées farcies, façon fleischschnackas

Défi Boursin Cuisine & 750g

crêpes fleischschnakasVous savez ô combien j’aime me challenger sur le salé. J’avais, il y a quelque temps, participé au Concours de la Pomme de Terre d’Alsace.

A ma grande surprise, ma recette avait été sélectionnée et j’ai fait partie des 6 finalistes. J’ai pu, le temps d’une journée, me retrouver dans une cuisine professionnelle à découper, trancher, mixer tout ce qui me passait sous la main (à vrai dire beaucoup de patates, taularde dans l’âme…).

A l’issue de la finale, je suis arrivée 6ème, mais non moins contente de cette journée passée en compagnie de mes complices alsaciennes.

Lorsque Sandra / Cuisine Addict a présenté le défi Boursin Cuisine organisé par 750g il y a quelques semaines, j’ai eu envie de récidiver, tout en ne sachant pas trop au départ – une fois n’est pas coutume – ce que j’allais bien pouvoir réaliser.

Le thème étant axé sur « revisiter un plat traditionnel de sa région », j’avais bien quelques idées en tête mais les accommoder avec Boursin Cuisine relevait du casse-tête. Difficile d’imaginer le Boursin Cuisine autrement qu’un ingrédient apportant de la texture et de l’arôme…

J’ai fouiné dans mes vieux livres de grand-mère pour trouver l’inspiration et fini par choisir un grand classique de la cuisine alsacienne, les Fleischschnackas (Schnackas = escargots ou roulés, farcis à la viande). Il faut croire que l’idée du roulé me séduit! La pâte à nouilles traditionnellement utilisée dans cette recette, a été remplacée ici par une pâte à crêpes à la bière (une Kro sinon rien!).

Pour ce plat, il vous faudra donc:

Pour env. 7 crêpes

  • 150g de farine
  • 3 œufs
  • 25 cl lait
  • 25 cl bière
  • Sel, poivre, muscade, persil
  • une petite poignée de de persil haché

Versez la farine dans un récipient et creusez un puits.
Mélangez le lait et la bière. Ajoutez les œufs battus et mélangez bien. Versez progressivement le liquide au centre de la farine et mélangez. Ajoutez un peu de persil haché. Laissez reposer la pâte 1 heure. Lissez la pâte au fouet (ajoutez un peu de lait si elle est trop épaisse). Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle ou une crêpière et réalisez les crêpes.

crêpes fleischschnakas

  • 500g viande pour pot-au-feu (paleron de bœuf)
  • 2 cubes de bouillon pour pot-au-feu
  • 1 œuf
  • 2 à 3 c. à soupe de Boursin Cuisine Échalotes & Ciboulette
  • 2 carottes, 1 navet, 1 topinambour
  • ½ oignon, ½ gousse d’ail
  • Sel, poivre

Lavez puis épluchez les légumes.

Blanchir la viande : dans une grande casserole, placez le morceau de paleron. Recouvrez-le d’eau froide à hauteur et portez à ébullition avec un cube de bouillon. Écumez. Retirez la viande. Nettoyez la casserole. Placez-y les légumes et la viande puis remettez de l’eau à hauteur. Ajoutez un cube de bouillon et laissez cuire à feu moyen env. 1 heure.

Sortez la viande et les légumes de l’eau. Laissez tiédir. Coupez ensuite grossièrement la viande et retirez les parties un peu grasses. Hachez la viande finement au mixer. Hachez les légumes, l’oignon et l’ail. Mélangez la viande, les légumes, l’œuf et le Boursin Cuisine. Assaisonnez.

Coupez 2 bords arrondis de chaque crêpe. Étalez la farce sur les crêpes (vous n’aurez besoin que de 3-4 crêpes au total) puis roulez chaque crêpe sur elle-même. Filmez et placez au frais env. 1 heure.

Coupez des rondelles de crêpes farcies. Faites chauffer de l’huile dans une poêle puis faites revenir les rondelles. Servez avec une salade mélangée et assaisonnée selon vos goûts.

crêpes fleischschnakascrêpes fleischschnakas

Share