Y a quoi dans ta boîte a bredele 2016 ? (Schwowebredele)

assortiment bredele

Y a quoi dans ta boîte a bredele cette année ? Pas mal de classiques pour commencer…Et une production massive ce week-end (9 sortes) ! Avant les nouveautés, on commence par réviser ses basiques. Ici, pas de boîte a bredele sans :

spritzbredeles

Des Spritzbredele…incontournables ! Et dans mon top 3 des classiques. Cette année j’ai troqué la kalachnikov  (= le hachoir à viande) contre la presse (trouvée chez Brehmer), ce truc qui ressemble à un pistolet à mastic (en moins hostile) mais qui est vachement plus sympa que de refaire ses joints. Avec ça, rendement et efficacité ! Beaucoup plus pratique et rapide. Résultat : des Spritzbredele super croustillants qui ne s’étalent pas à la cuisson (j’ai remplacé les noisettes par des amandes cette fois-ci) un bon goût de vanille et deux fournées au compteur. 

Sablés aux noix et chocolat Felder

Des sablés aux noix de M. Felder que je refais chaque année. Et pas uniquement pour liquider le stock de noix, mais tout simplement parce qu’ils sont délicieux. Cette année j’ai eu envie de les enrober de chocolat et de leur donner une forme de bâtonnets, un peu moins tradi.

Mais aussi :

Schwowebredele

Les Schwowebredele :

  • 270g de beurre pommade
  • 250g de sucre
  • 2 œufs entiers
  • 2 c. à café de cannelle
  • 150g d’amandes en poudre
  • 500g de farine
  • le zeste d’un citron
  • 1 œuf pour la dorure

Zestez finement le citron au préalable. Travaillez ensemble le beurre et la farine, puis ajoutez les œufs entiers, les amandes, la cannelle et le sucre. Travaillez jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Filmez-la (divisez en 2 pâtons, plus pratique, vous pourrez faire les sablés au fur et à mesure) puis laissez-la reposer au frais quelques heures (encore mieux une nuit entière et passez à la cuisson le lendemain).  Abaissez la pâte sur épaisseur d’env. 1,5 cm.

Préchauffez le four à 180°C.

Découpez des formes à l’emporte pièce de votre choix (récupérez les chutes de pâte et répétez l’opération). Posez sur une plaque recouverte de papier cuisson. Dorez les formes à l’œuf battu. Placez au four et faites cuire chaque fournée pendant env. 12 min.

L’Alsace recuisinée…

par les Étoiles d’Alsace…

L'Alsace recuisinée

PÂTISSERIE LAURENT KIENY, RIEDISHEIM – Le « Käs’cake », version alsacienne du Cheesecake (au Munster) comme une tartelette de Linz.

Les Étoiles d’Alsace ont encore frappé ! Avec cette opération, on va encore nous taxer de chauvins mais c’est légitime. En Alsace on mange bien, on mange généreusement et on est farouchement attachés à nos plats et recettes traditionnelles. Gare à celui qui veut y toucher ;-).

Du 1er juin au 30 septembre 2016, 38 chefs et artisans (les fameuses « Étoiles d’Alsace »*) ont décidé de revisiter la gastronomie alsacienne en proposant dans leurs établissements des plats stars, voire des menus complets, sous le thème de « L’Alsace Recuisinée ».

L’Alsace Recuisinée késako ? C’est sous l’impulsion du chef Jean-Marc Kieny (La Poste à Riedisheim 68) qu’est né le concept. Parce que la gastronomie c’est se renouveler sans cesse, les chefs ont décidé de mettre au goût du jour les plats régionaux en leur donnant une touche contemporaine et moderne, une présentation singulière, tout en maintenant un lien fort avec l’Alsace. Sans les dénaturer, les chefs proposent une cuisine qui reste profondément ancrée dans son terroir. Et c’est plutôt très réussi !

Si vous êtes de passage dans la région – ou que vous soyez autochtones – c’est une belle occasion découvrir et « visiter » notre belle région sous un nouvel angle gastronomique.

L'Alsace recuisinée

AU CROCODILE STRASBOURG – Pigeon de la ferme Théo Kieffer, purée de petits pois d’Alsace, jeunes carottes braisées, les cuisses en parmentier et sa tartine d’abats

Pas d’Alsace sans s’enfiler une bonne dizaine de tartes flambée...Vous aurez droit à une version fraîche et déstructurée, mais qui restitue pourtant très bien toutes les saveurs de ce plat emblématique.

Déguster les traditionnels spaetzle, plat chéri des alsaciens ? oui, mais mijotés façon risotto à la truffe d’été et aux amandes torréfiées, fabuleux !

Envie de cuisses de grenouilles? Vous aurez un cornetto de grenouilles cressonette.

Une généreuse part de tarte au fromage blanc ou de Forêt-Noire ? Vous prendrez un Käs’cake, un cheesecake revisité façon tartelette Linzer, avec une garniture non pas au fromage blanc battu mais…au Munster. Ou encore une Forêt-Noire « à boire », présentée dans une petite bonbonne! (D)Étonnant ? Et délicieux surtout !

L'Alsace recuisinée

L’AUBERGE SAINT LAURENT, SIERENTZ – Spaetzles de Grand-Mère recuisinés comme un risotto à la truffe d’été et amandes torréfiées

Mes coups de cœur ? Les spaetzle cuisinés comme un risotto par l’Auberge Saint Laurent à Sierentz (68), mon plat doudou version étoilée, une merveille ! Réactions à chaud : l’impression de déguster l’escalope à la crème aux spaetzle du dimanche !

Le Käs’cake et le gâteau de voyage « Elsass Power » de la Pâtisserie Laurent Kieny à Riedisheim (68), un vrai concentré d’Alsace ! Dommage qu’elle soit si éloignée de Strasbourg, j’en ferais bien mon nouveau QG.

La tarte flambée revisitée de Jean-Marc Kieny, La Poste à Riedisheim (again !). J’ai trouvé ça tellement bon et original, que je me lancerais bien dans une petite contrefaçon maison…

Et le pigeon de la ferme préparé par Le Crocodile à Strasbourg (67).

L'Alsace recuisinée

AU VIEUX COUVENT, RHINAU – Fine rouelle d’anguille au melfor, valse d’herbes et fleurs du jardin

L'Alsace recuisinée

AU VIEUX COUVENT, RHINAU – Arbre à bretzels au mélilot

 Où trouver toutes ces interprétations et déclinaisons** ? Tous les renseignements sont ici : www.etoiles-alsace.com

Liste des restaurants participants à l’opération et plats / menus proposés :
www.etoiles-alsace.com/restaurant-gastronomique-alsace-alsace-recuisinee.html

L'Alsace recuisinée

A L’AGNEAU, PFAFFENHOFFEN – Cornetto Grenouilles Cressonnette

L'Alsace recuisinée

*Les Etoiles d’Alsace, c’est quoi ? Une association fondée au 1990 qui regroupe 38 membres, chefs de cuisine, artisans boulangers, pâtissiers, fromagers, bouchers-charcutiers qui ont choisi de rassembler leurs compétences pour promouvoir les entreprises et leur région. Des passionnés qui n’ont qu’une envie : faire rayonner notre belle gastronomie au-delà des frontières et mettre en avant un savoir-faire.

**plats susceptibles d’évoluer au cours de l’opération.

L'Alsace recuisinée

LA POSTE, RIEDISHEIM – une version Alsacienne du tiramisu

L'Alsace recuisinée

LA POSTE, RIEDISHEIM – Une certaine idée de la tarte flambée « Hansi »

L'Alsace recuisinée

PÂTISSERIE LAURENT KIENY, RIEDISHEIM – Le gâteau de voyage « Elsass Power »

L'Alsace recuisinée

PÂTISSERIE REBERT, WISSEMBOURG – Savarin Victoria

L'Alsace recuisinée

PAINS WESTERMANN STRASBOURG – Rahmkuchen

L'Alsace recuisinée

LE KASBUR, MONSWILLER – Picon bière revisité, marmelade d’orange, glace et spoom à la Meteor

L'Alsace recuisinée

L’AUBERGE DE L’ILL, ILLHAEUSERN – Le foie d’oie aux algues et au saké

L'Alsace recuisinée

LE CERF MARLENHEIM – Presskopf de tête de veau, sauce gribiche

L'Alsace recuisinée

L’ATELIER DU PEINTRE, COLMAR – Macaron virtuel bretzel et mettwurst

L'Alsace recuisinée

LE MAXIMILIEN, ZELLENBERG – Pressé de matelote aux jeunes poireaux, pâtes Grand-Mère et crumble d’oignons
Boucherie-charcuterie RIEDINGER-BALZER VENDENHEIM – Tête de veau panée

 

 

Knepfle au fromage blanc

Recette Marc Haeberlin (La cuisine alsacienne)

knepfle au fromage blanc

Dans la lignée des spaetzle, le plat doudou des alsaciens, les knepfle c’est la version très dodue ! On peut les réaliser de différentes manières, j’ai voulu tester une version au fromage blanc. Ils sont parfaits pour accompagner une viande en sauce, un filet mignon, une petite blanquette de veau made in Alsace. A déguster aussi en poêlée automnale avec des champignons. On peut les déguster directement en les sortant de l’eau. Mais ils sont encore meilleurs dorés à la poêle dans une noix de beurre, crousti-fondants ! Perso je fais revenir un peu d’oignon en début de cuisson et j’ajoute du persil à la fin. Quelques fois je déglace aussi avec du vin blanc. Ici j’ai ajouté quelques petits morceaux de jambon sec, que j’ai fais revenir à la poêle en même temps que les knepfle. Fini les spaetzle et knepfle du supermarché. C’est tellement facile de les faire maison qu’on aurait tort de s’en priver. Elsass power !

knepfle au fromage blanc

Munitions pour env. 4 personnes :

  • 250g de farine
  • 250g de fromage blanc
  • 3 œufs
  • beurre
  • persil ou ciboulette
  • noix de muscade
  • sel, poivre

Versez la farine dans un récipient (ou la cuve de votre batteur). Ajoutez le fromage blanc et les œufs, un peu de persil ou de ciboulette. Salez, poivrez et ajoutez la muscade. Mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte épaisse et consistante (mais qui reste fluide).

Faites bouillir une grande casserole d’eau légèrement salée. Deux options : soit vous utilisez une grille à spaetzle/knepfle (système D : le disque d’un presse-purée avec de gros trous – env. 3 mm – peut faire office de grille également), soit vous pouvez les réaliser manuellement, mon choix pour cette recette.

Prélevez de petites portions de pâte (l’équivalent d’une petite 1/2 cuillère à café, les knepfle prennent du volume dans l’eau). Pochez-les dans l’eau, les knepfle remontent à la surface lorsqu’ils sont cuits. (s’ils sont un peu gros, coupez-en un en deux pour vérifier la cuisson, pour qu’ils ne soient pas crus à l’intérieur). Égouttez-les dans une passoire et passez-les sous un filet d’eau froide.

Faites fondre une noix de beurre dans une poêle et faites sauter les knepfle quelques minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Salez, poivrez et servez !

knepfle au fromage blanc

 

 

Schenkele (cuisses de dames)

schenkele
Schenkele késako ? Littéralement traduit de l’alsacien, cuisses de dames. Des petits beignets à la forme allongée, avec une partie centrale un peu plus charnue. L’explication tient sans doute au fait que les alsaciennes qui ont mangé trop de bredele ont les cuisses bien rebondies ;-). Reste la petite surcharge pondérale post-fêtes ! Pour ces schenkele, je voulais une recette de puriste, en fouinant je suis tombée sur cette vidéo, qui m’a bien fait marrer. Bon, bref, n’empêche que le lascar, il avait pas l’air d’en être à son coup d’essai et que la recette est top !

Munitions pour une bonne trentaine de schenkele :

  • 350g de farine
  • 200g de sucre semoule
  • 4 œufs
  • 100g de beurre fondu
  • 125g d’amandes en poudre
  • le zeste râpé d’un citron
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à soupe de kirsch (facultatif)

Pour enrober :

  • sucre semoule
  • cannelle

schenkele

Battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la farine, les amandes en poudre, le zeste, le kirsch (facultatif) et le beurre fondu. A l’aide d’une cuillère en bois, mélangez bien en partant du centre jusqu’à obtenir une pâte homogène et épaisse. Filmez la pâte et placez-la au frais env. une 1/2 heure.

Sortez la pâte. Farinez votre plan de travail. Faites chauffez votre bain d’huile à 170°C (pas plus chaud, afin d’éviter que les beignets ne brunissent trop vite et soient crus à l’intérieur).

A l’aide d’une cuillère à soupe (ou à la main), prélevez de petites portions de pâte. La pâte se laisse bien travailler, après un passage au frais elle se raffermit et ne colle que très peu. Façonnez de petits croissants de 9-10 cm en rétrécissant un peu les extrémités, avec une partie centrale un peu dodue.

Plongez les croissants dans le bain d’huile et laissez frire jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. La particularité des schenkele : ils se fendillent lors de la cuisson !

Égouttez-les dans du papier absorbant. Puis roulez-les encore chauds dans un mélange de sucre semoule et de cannelle (à doser selon les goûts, les alsaciens auront la main plus lourde ;-))

NB : Vous pouvez également parfumer vos schenkeles avec des zestes d’orange ou de la fleur d’oranger.

schenkele