Tarte au butternut et aux noisettes

Tarte au butternut et aux noisettes

Les gâteaux c’est fait, les scones c’est fait aussi. Les tortellini, done !  Les soupes, une formalité. Ce week-end, c’est décidé, j’attaque les pancakes à la courge ! Pour agrandir le tableau de chasse, il me faudrait encore un dessert. Les courges m’obsèdent toujours autant. Je les aime tellement que j’ai envie de les utiliser à toutes les sauces. Le butterbut est sans doute l’une de mes variétés préférées avec sa chair fine, douce et légèrement sucrée. Cette tarte salée, c’est bonheur. La garniture reste bien fondante sans être coulante. Je crois qu’elle va devenir un grand classique chaque automne !

Munitions pour 1 tarte, réalisée dans un moule de 22 cm

Pour la pâte brisée  :

  • 150g de beurre froid
  • 150g de farine de blé
  • 50g de farine de petit épeautre (ou farine de blé, à défaut)
  • 1 c. à soupe de sucre glace
  • 1 c. à café de sel
  • 55 ml d’eau
  • 1 c. à soupe de vinaigre blanc
  • un peu de noisettes en poudre

Pour la garniture :

  • 500g de butternut (pelé et coupé, soit une belle courge butternut d’env. 900g-1kg)
  • 1/2 cube de bouillon de légumes (Priméal, sans huile de palme, en magasins bio)
  • 20 cl d’eau
  • 2 c. soupe de noisettes en poudre
  • 2 c. à soupe rases de farine
  • 1 œuf
  • 1 jaune d’oeuf
  • 10 cl de crème liquide
  • sel, poivre
  • mélange d’épices : cannelle, quatre-épices, gingembre, muscade
  • huile de noisettes
  • un peu de beurre
  • graines de courge, de lin torréfiées pour la déco

Tarte au butternut et aux noisettes

Préparez la pâte : dans un récipient, mélangez les farines avec le sucre glace et le sel. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Écrasez le beurre avec les mains jusqu’à ce qu’il soit bien intégré à la farine. Versez l’eau et le vinaigre. Malaxez jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Finissez en fraisant (écraser la pâte avec la paume des mains) la pâte sur le plan de travail pour bien intégrer le beurre. Filmez puis placez la pâte au frais quelques heures (vous pouvez évidemment préparer la pâte au batteur si vous préférez).

Préparez la garniture : coupez la courge butternut en tranches, retirez le cœur avec les graines, épluchez les tranches puis coupez-les en cubes. Faites fondrez une belle noix de beurre dans une sauteuse. Faites-y revenir les cubes de butternut quelques minutes, puis ajoutez l’eau et le 1/2 de bouillon et mélangez pour dissoudre le cube.Laissez mijoter à feu moyen jusqu’à ce que le butternut soit bien tendre. Égouttez à l’aide d’une écumoire, placez le butternut dans un récipient puis réduisez-le en purée au mixer plongeant. Laissez refroidir.

Ajoutez successivement les noisettes en poudre, la farine, la crème liquide, l’œuf et le jaune légèrement battus à la fourchette. Ajoutez un filet d’huile de noisettes (on y va mollo, un tout petit filet). Salez, poivrez, ajoutez les épices (dosage selon vos goûts).
Mélangez bien pour avoir une garniture homogène.

Préchauffez le four (électrique) à 200°C.

Montage et cuisson : sur un plan de travail, saupoudrez un peu de noisettes en poudre et de farine. Abaissez la pâte puis déposez-la dans le moule (beurré et fariné ou recouvert de papier cuisson). Coupez les bords qui dépassent.

Faites cuire la pâte à blanc pendant 10 min. (déposez une feuille de papier cuisson sur la pâte, puis garnissez de billes en porcelaine, de riz ou de légumes secs). Retirez les billes ou les légumes, faites cuire encore 5 min. Versez la garniture sur la pâte puis poursuivez la cuisson env. 30-35 min. selon le four.

Parsemez avec les graines de courge et de lin. Servez avec une petite salade verte.

Variante pas encore testée 😉 : remplacer une partie de la farine de blé par de la farine de châtaignes pour la pâte et ajouter des brisures de châtaignes à la garniture…

Tarte épinards ricotta

Tarte épinards ricotta

Tarte ricotta épinards

Je radote encore, mais je raffole des tartes, c’est vraiment mon péché mignon. Mais un peu de verdure par ici, ça nous changera…Ce sera une tarte salée pour cette fois.
Épinards-ricotta, pas de quoi fouetter un chat, une association somme toute classique, mais avec une pointe de citron pour titiller un peu les papilles et des graines mélangées pour le croquant (la version épinards-feta par ici).

Jusqu’ici je tournais avec une ou deux recettes de pâte brisée, tout en me disant que je n’avais pas encore trouvé la brisée idéale. J’ai eu envie de changer et j’ai testé celle de Conticini (extraite du livre « Pies »). Une bonne surprise que cette pâte, que j’utiliserai dorénavant bien plus souvent. Crue, elle se tient bien, pas collante. Cuite, une bonne texture croustillante. Résultat : en entrée ou en plat, une chouette tarte, facile, savoureuse et qui sent bon le printemps ! A déguster avec une salade de jeunes pousses par exemple.

Munitions pour 1 tarte d’env. 4 personnes (réalisée dans un moule rectangulaire de 34,5 x 11 cm)

Pour la pâte brisée :

  • 150g de beurre froid
  • 200g de farine de blé
  • 1 c. à soupe de sucre glace
  • 1 c. à café de sel
  • 55 ml d’eau
  • 1 c. à soupe de vinaigre blanc

Pour la garniture :

  • 250g env. d’épinards frais
  • 2 œufs
  • 250g de ricotta
  • 10 ml env. de crème fraîche liquide
  • 20g parmesan râpé
  • zestes d’un demi citron
  • sel, poivre, muscade
  • 1 poignée de graines mélangées torréfiées (lin, tournesol…)

 

Tarte épinards ricotta

Dans un récipient, mélangez la farine avec le sucre glace et le sel. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Écrasez le beurre avec les mains jusqu’à ce qu’il soit bien intégré à la farine. Versez l’eau vinaigrée. Malaxez jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Finissez en fraisant (écraser la pâte avec la paume des mains) la pâte sur le plan de travail pour bien intégrer le beurre. Filmez puis placez la pâte au frais une heure. (vous pouvez évidemment préparer la pâte au batteur si vous préférez)

Faites chauffer une belle noix de beurre dans une sauteuse. Ajoutez les épinards et faites les cuire quelques minutes (sans les faire colorer) jusqu’à ce qu’ils « tombent » (réduisent de volume). Égouttez-les dans une passoire, pressez-les pour retirer un maximum d’humidité. Laissez-les refroidir, puis coupez-les grossièrement.

Abaissez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, puis disposez-la dans le moule (beurré et fariné ou recouvert de papier cuisson). Piquez le fond à la fourchette. Remettez au frigo pendant la préparation de la garniture.

Préchauffez le four (électrique) à 200°C. Râpez finement le zeste d’un demi citron.
Dans un récipient, battez la ricotta avec les œufs. Ajoutez la crème fraîche, le parmesan, une partie des graines et les zestes de citron. Puis ajoutez les épinards. Rectifiez l’assaisonnement. Versez la garniture sur la pâte.

Enfournez et faites cuire env. 40-45 min. (bas du four). A la sortie du four, parsemez avec les graines mélangées restantes.

Tarte épinards ricotta

Tarte feta courgettes

Sur pâte filo, avec une pointe de balsamique !

Tarte feta courgettesSe retrouver derrière les fourneaux tel un écrivain devant une feuille blanche, ca arrive…
Trop d’envies tue l’envie ? Ou l’imagination. A trop feuilleter les magazines, à trop fouiner sur Pinterest, à trop errer sur les blogs, tout me fait envie, ça lessive un peu trop dans mon tambour ! Résultat, c’est la panne et  je suis en cycle berce-laine. Tout me convient, rien ne me convient, je fais chou blanc (un comble pour qui me connait un minimum) et je procrastine…Alors, il me faut un bon essorage et une petite recette simple pour remettre la machine en route ! Pour changer de l’habituelle tarte feta courgettes, je troque la pâte brisée contre des feuilles de pâte filo croustillantes et l’appareil crème-oeufs-lait par du yaourt grec, plus léger. Avec une pointe de miel et de balsamique pour twister tout ça !

Munitions

  • 4 à 6 feuilles de pâte filo
  • Huile d’olive (ou beurre fondu)

Pour la garniture

  • 2 courgettes moyennes
  • Huile d’olive
  • 1 pot de yaourt grec (env. 200g)
  • 50g de feta
  • Sel, poivre
  • Quelques branches de thym
  • Ciboulette fraîche

Pour la réduction de balsamique

  • 2 c. à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 c. à soupe de miel

Tarte feta courgettes

Préchauffez le four (électrique) à 200°C. Émiettez la feta. Ciselez la ciboulette.

Coupez les courgettes en rondelles. Versez un peu d’huile dans une poêle, faites-y revenir les rondelles jusqu’à ce qu’elles commencent à dorer. Retirez du feu, réservez.

Coupez les feuilles de pâte en 2. A l’aide d’un pinceau, huilez ou beurrez une demi-feuille, superposez une seconde feuille et huilez/beurrez. Répétez l’opération en superposant ainsi 4 feuilles. Huilez les bords de la dernière couche. Foncez le moule avec les feuilles de pâte filo.

(Si comme moi, vous possédez un moule long de 35 cm, découpez 4 carrés supplémentaires pour recouvrir l’extrémité du moule, les feuilles de pâte n’étant pas assez longues.)

Étalez le yaourt grec sur la pâte, disposez les rondelles de courgettes. Salez, poivrez, parsemez d’un peu de thym. Déposez la feta émiettée. Placez au four et faites cuire env. 20 min. en surveillant. (Couvrir de papier alu si nécessaire pour éviter aux bords de cuire trop vite).

Pendant la cuisson de la tarte, faites réduire le vinaigre balsamique avec le miel dans une petite casserole, à feu moyen, jusqu’à obtention d’une masse sirupeuse. Sortez la tarte du four, parsemez de ciboulette ciselée et versez le balsamique en filet.

NB : Préparez les ingrédients en amont, et foncez le moule en dernier, la pâte filo se desséchant assez vite.

Tartines aux champignons mélangés

tartines aux champignons

Si la rentrée et le mois de septembre m’entrainent toujours irrémédiablement vers le coup de blues, dans l’assiette, l’automne est sans aucun doute l’une mes saisons favorites.
Les figues, le retour de la saison des courges, des soupes, les vendanges, les champignons, les cakes et tartes aux fruits secs…Et comme l’impression chaque année aussi, de vous assener du même baratin et de manquer cruellement de lyrisme dans mes textes ces temps-ci. Alors en attendant de retrouver l’inspiration, que diriez-vous de tartines aux champignons, chaudes et bien croustillantes, à servir pourquoi pas avec un petit velouté de champignons, pour une entrée 100% forestière !

Pour env. 4 tartines.

  • 1 grand pain rond (pain blanc, de campagne)
  • 1 oignon  (Env. une petite 1 c. à soupe d’oignon haché par tartine)
  • 2 gousses d’ail
  • 150g de champignons bruns (et de bolets selon vos goûts)
  • Env. 100g de Chanterelles
  • Huile d’olive
  • Vin blanc (3-4 c. à soupe)
  • Persil
  • Sel, poivre

tartines aux champignons

Nettoyez les champignons, coupez l’extrémité des pieds, puis coupez-les en morceaux. Pelez l’oignon puis taillez-le en petits dés. Pelez les gousses d’ail, retirez le germe. Taillez une gousse en petits morceaux

Préchauffez le four à 180°C. Découpez de grandes tranches de pain. Placez-les au four et faites-les griller jusqu’à ce qu’elles soient dorées et croustillantes. Sortez-les du four. Frottez les tranches avec une ½ gousse d’ail puis badigeonnez-les d’un peu d’huile d’olive. Réservez au chaud (four tiède à 70°C env.)

Dans une poêle, ajoutez deux belles noix de beurre. Placez-y les champignons et faites-les revenir env. 3-4 min. Sortez-les de la poêle, égouttez et placez-les dans un plat, réservez au chaud.

Dans la poêle, ajoutez encore une petite noix de beurre, faites-y revenir l’ail et l’oignon. Mouillez avec un peu de vin blanc et laissez réduire. Au dernier moment, ajoutez les champignons et mélangez bien. Salez et poivrez.

Répartissez la préparation aux champignons sur les tartines. Parsemez de persil.

tartines aux champignons