Burger mozzarella, menthe, concombre

C’est qui les reines du barbecue ?

Attention, une barbaque peut en cacher une autre. Ou comment une soirée grillades vire en soirée burgers. L’avantage avec le barbecue, c’est qu’on peut tout lancer sur la grille. J’avais envie d’un burger « fraîcheur » alors après la coriandre, c’est la menthe et le concombre qui jouent les invités. La viande et l’accompagnement ont a été travaillé, mais pour aller un plus vite, j’ai pris des buns déjà prêts. Ajustez évidemment les quantités si vous souhaitez préparer plus de burgers.

Burger mozzarella, menthe, concombreMunitions pour 2 burgers :

Pour la viande :

  • env. 400g de viande hachée de bœuf
  • env. 20 g de chapelure
  • 1 c. à café de moutarde
  • un petit oignon rouge
  • 1 œuf battu
  • env. 3 branches de menthe
  • 2 buns / pains à burger (recette de buns maison ici) ou petits pains ronds
  • 1 boule de mozzarella di buffala
  • De la sauce aïoli de bonne qualité (ou maison)

Pour les concombres :

  • 1/2 concombre
  • jus d’un citron
  • 1 c.à soupe huile d’olive
  • sel, poivre

Ciselez les feuilles de menthe. Coupez le concombre en petits cubes (ou en fines rondelles). Placez dans un saladier, ajoutez le jus de citron, l’huile d’olive, une petite poignée de menthe (dosez selon votre goût) salez, poivrez et mélangez bien.

Ciselez l’oignon. Dans un récipient, écrasez et mélangez la viande hachée avec la chapelure, l’œuf battu, la moutarde, l’oignon, et la menthe. Façonnez deux burgers.
Coupez la mozzarella en tranches.

Placez au barbecue et faites cuire la viande jusqu’à ce qu’elle soit saisie (ou selon la cuisson souhaitée). Placez les buns (séparés en deux) très rapidement sur la grille pour les faire toaster et dorer (la face avec la mie vers le bas, surveillez).

Étalez un peu de sauce aïoli sur la base du burger. Posez la viande sur le pain, ajoutez une ou deux tranches de mozzarella, des cubes de concombres, parsemez un peu de menthe (salez, poivrez si nécessaire). Posez la deuxième moitié du bun. Servez avec le reste de concombres.

Burger mozzarella, menthe, concombre

Brochettes de poulet citron coriandre

brochettes de poulet citron coriandreOpen bar-barque !

Qui a dit que la viande était une affaire de mecs ? Certainement pas moi !
En bonne carnivore, je pourrais manger de la viande tous les jours (je vais encore m’attirer les foudres de la communauté vegan). J’ai des envies très primaires. Constatez que j’ai écrit « pourrais » et que ce n’est pas le cas au quotidien. Quoi qu’avec les températures actuelles, le barbecue a quand même tendance à tourner à plein régime. On a pas franchement envie de s’encombrer pas avec la popote.

Pour les grillades, en général par ici c’est plutôt les traditionnelles merguez et chipolatas, les cuisses et escalopes de poulet, les brochettes de bœuf, quelques légumes, tomates-mozzarella…On assaisonne et sur le grill Émile ! Sans effort, mais ça a le mérite d’être rapide et bon.

Pour Lidl, je me suis dévouée (une opé viande ? trop dur ! ;-)) Ce sera donc un peu plus travaillé que d’habitude. Cette année, les filles sont aux commandes. Aujourd’hui c’est brochettes de poulet au citron, avec beaucoup d’herbes fraîches ! Alors ? c’est qui les reines du barbecues ?

Munitions pour 6 petites brochettes env.

  • le jus de 2 citrons (env. 5-6 c. à soupe)
  • 2 c.à soupe de zestes de citron
  • env. 60 ml d’huile d’olive (env. 4 c. à soupe)
  • 1 c. à soupe de miel
  • sel, poivre
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c. à soupe de coriandre fraîche
  • 1 c.à soupe de menthe fraîche
  • 4 filets de poitrine de poulet (Lidl Label Rouge)

Zestez finement les deux citrons puis pressez le jus.
Mélangez 2 c. à soupe de zestes avec le jus, l’huile, le miel. Salez et poivrez.
Épluchez la gousse puis émincez-la finement, ajoutez-la au mélange.
Ciselez la coriandre et la menthe et ajoutez à la préparation.

Coupez les filets de poulet morceaux. Plantez-les sur des piques en bois (ou en métal). Badigeonnez les brochettes au pinceau. Faites cuire au barbecue. Salez, poivrez selon convenance.

brochettes de poulet citron coriandre

Pain burger (buns)

buns burgerLa vague US n’en finit pas de déferler sur Strasbourg : après la bagel-ite aiguë, c’est la burger-mania qui nous atteint, avec l’ouverture du Franky’s Diner. L’ami Ronald tire la tronche.

Certes, nous avions déjà le Pied de Mammouth et le 231 East Street, mais nos espoirs – et nos nerfs, déjà mis à rude épreuve par le bouche à oreille « ça ouvre quand ?? », le teasing des affiches rétros collées sur les vitres de cette veille brasserie strasbourgeoise à l’abandon – reposaient sur ce lieu. Toujours pour le coté « home-made » et l’alternative aux fast-food, pour la proximité surtout (pas dans l’hyper-centre). Du burger à deux pas de chez moi ? Autant dire un endroit sous haute surveillance.

Les exigences étaient élevées. Et la déception à la hauteur des exigences.

buns burger

Pain un peu mou du genou, accompagnement (frites, salade) plutôt light, une seule cuisson pour le burger, l’ensemble manque de chaleur (au sens propre) et surtout de saveur ! Pas mauvais…mais pas transcendant.

Coté service : pas de réservation possible. Les affamés, armez-vous de patience! Si vous n’aimez pas jouer aux chaises tournantes, allez voir ailleurs, vous n’en mourrez pas.
Laissons de coté les quelques dérapages liés au démarrage : frigos vides dès le week-end d’ouverture (alors qu’on vous demande de retenter votre chance un peu plus tard). Service qui balbutie : mauvaise synchronisation et attente (voire oubli) entre les plats.

Prix un peu élevés au regard des éléments cités. Petit-déjeuner (non testé) : 3 pancakes à 4€, j’avoue, à ce prix-là, je préfère garder mes charentaises et préparer la recette de maître Pierre H.! Malgré cela, l’endroit ne désemplit pas…La déco et l’ambiance sont bien restitués.

Après ces quelques déconvenues, une seule idée en tête. Trouver LA recette parfaite de buns maison! Celle-ci s’en approche. Bien dorés, légèrement croustillants sur-le-dessus-mais-juste-ce-qu’il-faut et moelleux!

Après un premier essai un peu décevant (pains trop durs, un carnage à la dégustation) et une recette trouvée ici, je me suis dit que les plus concluantes devaient être celles des spécialistes du genre. Direction les States avec la recette de Smitten Kitchen. Bingo!

Après la traduction, quelques calculs et conversions à notre système de mesure, voila ce que ça donne :

buns burger

Pour 4 buns il vous faudra (recette originale prévue pour 8 buns):

  • 375g de farine
  • 4g de sel
  • 20g de beurre mou
  • 22 ml de lait tiède
  • 125 ml d’eau tiède
  • 20g de sucre
  • 1 sachet de levure de boulangerie déshydratée (env. 5g)
  • 1 œuf
  • graines de sésame

Mélangez l’eau et le lait et faites tiédir (à feu doux ou micro-ondes). Délayez-y la levure et le sucre, mélangez bien. Laissez reposer 10 min.(de petites bulles se formeront à la surface). Battez l’œuf à la fourchette.

Dans un récipient, mélangez la farine et le sel. Ajoutez le beurre en morceaux, écrasez-le entre vos doigts avec la farine. Ajoutez le mélange levure-sucre-eau et la moitié de l’œuf battu. Malaxez le tout avec une raclette jusqu’à obtention d’une pâte homogène et élastique (la pâte n’est pas très collante, inutile de rajouter de la farine).

Formez une boule, couvrez et laissez pousser env. 2 heures. Pétrissez à nouveau la pâte pour évacuer le gaz, divisez en 4 parts égales et façonnez des pâtons.

Disposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson (veillez à les espacer suffisamment). Couvrez d’un torchon et laissez pousser encore 30 min.

Mélangez l’œuf restant avec un peu d’eau, badigeonnez-en les pâtons, et parsemez de sésame.

Versez de l’eau dans la lèche-frite du four (les pains seront moins secs). Placez au four préchauffé à 200°C (électrique ou mieux, chaleur tournante à 180°C) et faites cuire env. 15 min. (surveillez, recouvrez de papier alu si nécessaire 5 min. avant la fin de cuisson).

Pour la garniture, évidemment, c’est comme on aime. Pour la mienne, je me suis inspirée de mon expérience Schwartz’s Deli : pesto-tomates-mozzarella-roquette. Servez avec des frites…maison !buns burger

Lieu du cream : Franky’s Diner, 2 avenue Jean Jaurès 67100 Strasbourg

franky's strasbourgfranky's strasbourgfranky's strasbourgfrankys (6)

Pour 10 bricks, t’as plus rien…

Bricks de volaille marinée à la bière blonde et au confit.

bricks de volaille

….si ce n’est ta dignité. Et des amis ! Voici la recette des bricks de volaille marinée à la bière blonde (au départ mon plan A pour le Mondial, plan qui s’est finalement transformé en Porter Cake). A compter d’aujourd’hui, j’aurais toujours une bouteille de bière dans ma cuisine…et pas uniquement en prévision d’une soirée poker.

Bonne fin de week-end !

Ingrédients pour la marinade:

  • 6 cuillerées à soupe de bière blonde
  • 2 cuillerées à soupe de sauce Worcestershire
  • 2 cuillerée à soupe de miel
  • 2 feuille de laurier (émiettées)

Pour les bricks:

  • Feuilles de bricks (ou de filo)
  • 1 escalope de poulet ou de dinde
  • huile
  • oignon
  • confit de bière*

bricks de volaille

Mélangez tous les ingrédients pour la marinade dans un bol. Découpez la viande en petits morceaux, placez-la dans le bol. Filmez et laissez mariner une heure, une heure et demie.

Chauffez un peu d’huile dans une poêle, ajoutez une cuillère à café d’oignons émincés et faites suer. Ajoutez la viande, la saisir quelques minutes (ne pas la cuire entièrement) en y ajoutant 1 c. à soupe de confit de bière. Réservez.

Coupez chaque feuille de bricks en deux. Repliez la partie arrondie vers l’intérieur pour former une bande (badigeonnez avec peu de blanc d’œuf si nécessaire).

Déposez la viande sur un triangle à l’extrémité de la bande de pâte. Repliez la pâte plusieurs fois sur elle-même en triangle. Scellez avec un peu de blanc d’œuf (ou un pique en bois).

Au pinceau, badigeonnez les bricks avec un peu d’huile. Placez au four (électrique, 180°C) et faites-les cuire jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Servez !

Tuyau de Creaminelle: 1 escalope permet de réaliser env. 7-8 bricks. Les ingrédients pour la marinade sont à multiplier par le nombre d’escalopes, afin d’obtenir une quantité suffisante et de recouvrir entièrement la viande.

*Confit : distillerie Gilbert Holl, Riquewihr

bricks de volaille