Burger mozzarella, menthe, concombre

C’est qui les reines du barbecue ?

Attention, une barbaque peut en cacher une autre. Ou comment une soirée grillades vire en soirée burgers. L’avantage avec le barbecue, c’est qu’on peut tout lancer sur la grille. J’avais envie d’un burger « fraîcheur » alors après la coriandre, c’est la menthe et le concombre qui jouent les invités. La viande et l’accompagnement ont a été travaillé, mais pour aller un plus vite, j’ai pris des buns déjà prêts. Ajustez évidemment les quantités si vous souhaitez préparer plus de burgers.

Burger mozzarella, menthe, concombreMunitions pour 2 burgers :

Pour la viande :

  • env. 400g de viande hachée de bœuf
  • env. 20 g de chapelure
  • 1 c. à café de moutarde
  • un petit oignon rouge
  • 1 œuf battu
  • env. 3 branches de menthe
  • 2 buns / pains à burger (recette de buns maison ici) ou petits pains ronds
  • 1 boule de mozzarella di buffala
  • De la sauce aïoli de bonne qualité (ou maison)

Pour les concombres :

  • 1/2 concombre
  • jus d’un citron
  • 1 c.à soupe huile d’olive
  • sel, poivre

Ciselez les feuilles de menthe. Coupez le concombre en petits cubes (ou en fines rondelles). Placez dans un saladier, ajoutez le jus de citron, l’huile d’olive, une petite poignée de menthe (dosez selon votre goût) salez, poivrez et mélangez bien.

Ciselez l’oignon. Dans un récipient, écrasez et mélangez la viande hachée avec la chapelure, l’œuf battu, la moutarde, l’oignon, et la menthe. Façonnez deux burgers.
Coupez la mozzarella en tranches.

Placez au barbecue et faites cuire la viande jusqu’à ce qu’elle soit saisie (ou selon la cuisson souhaitée). Placez les buns (séparés en deux) très rapidement sur la grille pour les faire toaster et dorer (la face avec la mie vers le bas, surveillez).

Étalez un peu de sauce aïoli sur la base du burger. Posez la viande sur le pain, ajoutez une ou deux tranches de mozzarella, des cubes de concombres, parsemez un peu de menthe (salez, poivrez si nécessaire). Posez la deuxième moitié du bun. Servez avec le reste de concombres.

Burger mozzarella, menthe, concombre

Brochettes de poulet citron coriandre

brochettes de poulet citron coriandreOpen bar-barque !

Qui a dit que la viande était une affaire de mecs ? Certainement pas moi !
En bonne carnivore, je pourrais manger de la viande tous les jours (je vais encore m’attirer les foudres de la communauté vegan). J’ai des envies très primaires. Constatez que j’ai écrit « pourrais » et que ce n’est pas le cas au quotidien. Quoi qu’avec les températures actuelles, le barbecue a quand même tendance à tourner à plein régime. On a pas franchement envie de s’encombrer pas avec la popote.

Pour les grillades, en général par ici c’est plutôt les traditionnelles merguez et chipolatas, les cuisses et escalopes de poulet, les brochettes de bœuf, quelques légumes, tomates-mozzarella…On assaisonne et sur le grill Émile ! Sans effort, mais ça a le mérite d’être rapide et bon.

Pour Lidl, je me suis dévouée (une opé viande ? trop dur ! ;-)) Ce sera donc un peu plus travaillé que d’habitude. Cette année, les filles sont aux commandes. Aujourd’hui c’est brochettes de poulet au citron, avec beaucoup d’herbes fraîches ! Alors ? c’est qui les reines du barbecues ?

Munitions pour 6 petites brochettes env.

  • le jus de 2 citrons (env. 5-6 c. à soupe)
  • 2 c.à soupe de zestes de citron
  • env. 60 ml d’huile d’olive (env. 4 c. à soupe)
  • 1 c. à soupe de miel
  • sel, poivre
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c. à soupe de coriandre fraîche
  • 1 c.à soupe de menthe fraîche
  • 4 filets de poitrine de poulet (Lidl Label Rouge)

Zestez finement les deux citrons puis pressez le jus.
Mélangez 2 c. à soupe de zestes avec le jus, l’huile, le miel. Salez et poivrez.
Épluchez la gousse puis émincez-la finement, ajoutez-la au mélange.
Ciselez la coriandre et la menthe et ajoutez à la préparation.

Coupez les filets de poulet morceaux. Plantez-les sur des piques en bois (ou en métal). Badigeonnez les brochettes au pinceau. Faites cuire au barbecue. Salez, poivrez selon convenance.

brochettes de poulet citron coriandre

Comme un couscous

couscousLe 11 avril dernier s’est tenue la 4ème édition du Salon du Blog Culinaire à Paris (Espaces Commines). Nous sommes reparti(e)s avec de jolis panier bien lourds et bien garnis de légumes made in France by Lidl. Mission du jour pour tous les blogueurs : réaliser « la plus belle recette made in France ».

Double défi pour la carnivore de service. Mais j’ai quand même eu envie de me tenter ma chance. J’aurais pu me lancer dans la préparation d’un potage. J’aurais pu. Au lieu de ça, il y a quelques semaines, j’avais vu Yoni Saada revisiter le couscous dans Top Chef. J’avais adoré sa présentation élégante, façon gastro, de ce plat traditionnel.
Un plat – du moins son dressage – qui m’a inspirée pour le concours. Je ne sais pas pourquoi, mais en voyant le contenu du panier garni Lidl, j’ai tout de suite pensé à cette recette. Et puis moi, les légumes vapeur, c’est pas mon truc. J’ai appelé ma recette « comme un couscous », pour ne pas choquer les puristes, parce qu’elle ne respecte pas non plus à 100% les codes de la recette traditionnelle.

Munitions pour 4 personnes :

  • env. 400g de semoule
  • 2 à 3 carottes
  • 1 courgette ronde
  • 2 pommes de terre
  • 1 aubergine
  • 1 tomate cœur de bœuf
  • 1 oignon
  • 4 merguez
  • 1 bouquet de persil
  • env. 2 à café de ras el hanout
  • sel, poivre
  • huile d’olive
  • beurre

couscousPosez des cercles à sur des assiettes (cercles à pâtisserie, mais des feuilles de rhodoïd montées en cercle feront très bien l’affaire). Hachez finement quelques branches de persil.

Pochez la tomate dans une casserole d’eau bouillante. Une fois la peau fendue, retirez de l’eau. Laissez tiédir puis passez la tomate à la passoire fine. Récupérez le jus.

Épluchez les carottes, coupez-les en gros tronçons. Coupez la courgette en deux, retirez la pulpe, puis coupez-la en morceaux. Épluchez les pommes de terre. Coupez-les en grosses tranches. A l’aide d’une vide-pomme, taillez de petits tronçons dans les tranches.
Coupez l’aubergine en morceaux (frottez les morceaux avec du citron pour éviter qu’ils ne s’oxydent.) Salez et laissez dégorger.

Préparez la semoule : portez 4 verres d’eau salée (1 volume d’eau pour 1 volume de semoule) à ébullition avec un peu d’huile. Versez sur la semoule et laissez gonfler. Égrener puis ajoutez une belle noix de beurre.  Ajouter env. 3 cuillères à soupe de persil haché, mélangez et gardez au chaud.

Versez de l’huile d’olive dans une sauteuse. Faites-y revenir l’oignon. Ajoutez les carottes et les pommes de terre. Ajoutez les épices et le jus de tomates. Couvrez à hauteur avec de l’eau et laissez mijoter à feu moyen. Faites cuire env. 15 min. puis ajoutez la courgette et l’aubergine. Poursuivez la cuisson jusqu’à ce que les légumes soient justes tendres (mais pas décomposés).

Goûter et rectifier l’assaisonnement. Récupérez les légumes cuits à l’aide d’une écumoire. Réservez le bouillon (vous pouvez délayer une pointe de harissa dans le bouillon chaud). A l’aide du vide-pomme, retirez le centre des carottes.

Faites griller les merguez dans une poêle. Puis coupez-les en tronçons (biseautés pour faire joli).

Mélangez la semoule avec un peu de bouillon pour l’humidifier. Déposez la semoule dans les cercles en tassant avec une cuillère à soupe. Dressez les légumes sur la semoule. Servez avec le bouillon.

couscousFlash Back sur le Salon du Blog Culinaire & Lidl

legumes

Stand Lidl

La team Lidl sentait bon la cannelle ce jour-là, une team 100% Alsace (Florence, Réjane, Sandra et moi-même) même si le thème du stand était bel et bien, les fruits et légumes de printemps made in France. Grâce aux équipes de Lidl, nous avons pu travailler une belle sélection de produits frais et vous proposer les recettes suivantes :

Baby Pavlovas aux fraises, basilic et citron vert

Les recettes de Florence:

Smoothie printanier aux flocons d’avoine
Radis panés au fromage frais

Les recettes de Sandra :

Rosé aux fraises
Poires farcies feuilletées au Roquefort 

Quand LIDL célèbre le printemps…

rose

Stand Lidl

 

fruits

Stand Lidl

…flanqués de nos commis du jour (motivés et plutôt habiles de leurs dix doigts), les producteurs de fraises de Carpentras et de pommes Ariane (entre autres), partenaires de cette édition. Des produits frais l’on retrouve évidemment dans les magasins de l’enseigne. Qu’on se le dise, Lidl c’est un appro chez les producteurs locaux et jusqu’à 70% de produits made in France selon les saisons.

Le tout arrosé par la sélection de rosés, la Foire aux Vins Lidl. Les beaux jours arrivent, les apéros et les barbecues également, il est temps de penser au réassort ! Le petit Cœur de Muscat, sucré et finement pétillant, finira probablement dans ma micro-cave perso.

Merci à la team Lidl, qui a une nouvelle fois fait perlé la sueur pour que tout soit impeccable !

Remerciements également à tous les autres partenaires présents :
Brita et sa Masterclass participative avec Yves Camdeborde, les secrets de cuisine 100% salés (la cuisson des œufs, la cuisson des légumes, le dressage) et 100% sucrés (travail du chocolat, techniques de glaçage, travail du caramel) sur le stand 750g, et les recettes qui sentaient bon la garrigue des ateliers Puget.

Masterclass participative Brita avec Yves Camdeborde

brita

Atelier Brita avec Yves Camdeborde

brita3

Atelier Brita avec Yves Camdeborde

Atelier sucré 750g (le travail du chocolat)

chocolat

Atelier chocolat avec 750G

 

 

 

Baby pavlovas aux fraises, basilic et citron vert

baby pavlovas aux fraisesAu commencement, je ne suis pas une dingue de meringue. Par meringue, j’entends la meringue sèche, cassante, le truc ultra sucré qui décore les vacherins. Pas la mousseuse, non, légèrement dorée, celle qui recouvre les tartes au citron ou à la rhubarbe. La pavlova, j’ai toujours trouvé ça très esthétique, frais, super gourmand, déclinable au fil des saisons. Mais toujours ce frein : la meringue, bof.

Les temps changent. Finalement, la meringue, c’est un peu la même rengaine que la guimauve maison. Une fois qu’on met le nez dedans…On hésite, on se lance, et finalement on se rend compte que ben ouais, en fait, on aime bien. Enfin la meringue, c’est bien surtout quand elle n’est pas toute seule. J’ai même fini par acheter un livre le livre Monts Blancs & Merveilleux, histoire de pousser le vice.

Le thème des fruits et légumes made in France proposé par Lidl pour le Salon du Blog Culinaire tombait à pic. J’avais envie d’une recette très fraîche, des fraises, relevées par une chantilly au basilic et des zestes de citron vert. Réalisée sur place ce week-end avec un ingrédient de choix, la fraise de Carpentras, délicieuse – je ne crois pas exagérer en disant qu’elle a fait un tabac sur le stand – que l’on trouvera désormais sur les étals Lidl.

Munitions : pour env. 15 à 20 pavlovas (selon la taille)

Pour les meringues :

  • 100g de blanc d’œufs (3 à 4 blancs, selon le poids)
  • 100g de sucre semoule
  • 100g de sucre glace

Pour la chantilly au basilic :

  • 40 cl de crème fraîche liquide
  • 200g de mascarpone
  • Env. 4 c. à soupe de sucre glace
  • Env. 10 à 12 feuilles de basilic

Pour le dressage :

  • 1 barquette de fraises (500g)
  • 1 citron vert

Préchauffez le four à 90°C (four électrique) 70°C (four à chaleur tournante). Découpez les fraises en fines lamelles. Réservez.

La meringue : montez les blancs en neige avec un peu de sucre semoule. Lorsqu’ils commencent à être fermes, ajoutez le reste du sucre progressivement jusqu’à obtenir une meringue brillante et qui forme un « bec d’oiseau » aux crochets.

Tamisez le sucre glace puis incorporez-le délicatement à la meringue (vous pouvez également ajoutez des zestes de citron vert directement dans la meringue). Versez la meringue dans une poche à douille (munie de la douille de votre choix).

Sur une plaque recouverte de papier cuisson, dressez de petits tas de meringue. Creusez un petit puits à l’aide d’une cuillère à café. Ou bien formez des nids en dressant d’abord à la poche un petit fond de meringue, formez ensuite le pourtour du nid, puis superposez une seconde couche sur le pourtour. Saupoudrez d’un peu de sucre glace tamisé, placez au four et faites cuire env. 1h à 1h15 (selon la taille des pavlovas).

La chantilly : Mixez les feuilles de basilic avec la crème fraîche froide. Filtrez la crème. Ajoutez le mascarpone, mélangez pour détendre, remettez au frais un moment pour le mélange soit bien froid. Montez la crème fraîche en chantilly ferme. Sucrez selon votre goût. Remplissez une poche à douille de chantilly (NB : vous pouvez très bien réaliser une chantilly simple, sans le mascarpone).

Le dressage : dressez la crème chantilly sur les meringues. Décorez de fraises, et l’aide d’une fine râpe, zestez par-dessus le citron vert.

Le tuyau de Chef Damien : une meringue un peu plus light, en réduisant les quantités de sucre à 60g et en ajoutant un filet de citron pour apporter un peu d’acidité. Et pour un concentré de parfum, congeler ses agrumes avant de les zester pour éviter que l’essence naturelle ne s’évapore.

baby pavlovas aux fraises