Les Rencontres de Cambremer

Les Rencontres de CambremerLe moins qu’on puisse dire, c’est que ces dernières semaines, les signes et les produits de qualité, j’ai baigné dedans. Pour mon plus grand plaisir. Après avoir fait partie du Jury du Concours Jeunes Talents et Produits de Qualité au Lycée Hôtelier de Thann (dans la catégorie Desserts, trop dur), j’ai pu faire partie cet année du convoi exceptionnel Strasbourg-Cambremer avec ma complice de cellule Emeline (ainsi qu’Adèle, recrue parisienne). Déjà appâtées par le gang des alsaciennes en goguette invitées l’an dernier, cette année, on a décidé – un peu sur le fil du rasoir – de se faire la malle pour la Normandie. Et parce qu’il y a beaucoup de choses à dire et à faire, je vais essayer ne pas vous noyer sous les informations. En tous cas, les distiller pour mieux les digérer ;-).

Les Rencontres de Cambremer

Cambremer c’est quoi ? D’abord un petit village de Normandie (Calvados) d’un peu plus de 1000 habitants, niché dans le pays d’Auge, situé à 35 km de Caen et sur la Route du Cidre. Ensuite, un festival dédié depuis 21 ans aux Appellations d’Origine Contrôlées et Protégées, les AOC / AOP, parrainé entre autre, par l’INAO.

Un rendez-vous annuel, le temps d’un week-end, entre curieux, gourmands, producteurs, exposants et intervenants, le tout dans un esprit rencontres. Ce festival a une double vocation : d’une part, d’être le cadre de réflexions menées sur des questions de fond ou d’actualité, sur la notion d’origine. D’autre part, d’être un lieu de promotion, de découverte et de pédagogie des AOC/AOP.

L’invité d’honneur du festival cette année était oriGin, une ONG (créée en 2003), alliance internationale d’indications géographiques (IG) qui représente et fédère au niveau international quelques 400 associations de producteurs et autres institutions liées aux IG de 40 pays. Sa principale mission porte sur la valorisation et la défense des IG. OrIGin fait notamment entendre la voix des producteurs dans le cadre des négociations européennes et internationales, et met en place des échanges et partenariats entre IG.

LES TEMPS FORTS DE CE WEEK-END…

♦ Le marché des produits AOC / AOP : Cambremer, c’est un marché, des exposants (env. 50) venus de la France entière mais également de Suisse, de Norvège, et d’Italie. Fromages, vins, cidres, Calvados, Poiré, saucisses, jambons, pains, huiles…Se faire la malle, c’est bien, mais la remplir – avec du beau, du bon, du contrôlé – c’est encore mieux ! Et sans qu’on vous mette le couteau sous la gorge.

Les Rencontres de Cambremer

Gamalost, fromage traditionnel de Vik (Norvège)

Les Rencontres de CambremerLes Rencontres de CambremerLes Rencontres de CambremerLes Rencontres de Cambremer♦ De la Street-Food…

Les Rencontres de Cambremer

Caroline Vignaud – Traiteur Le Goût Sauvage (Saint-Lô)

Les Rencontres de Cambremer♦ Des animations ludiques et pédagogiques, les Ateliers du Goût

Des ateliers pour les plus petits, pour les sensibiliser et les initier dès le plus jeune âge au (bon) goût et aux produits de qualité ! Et les Ateliers du Goût pour les grands : pendant 45 min. des spécialistes, des MOF (Meilleur Ouvrier de France) proposent au grand public d’approfondir leurs connaissances d’un produit (ou d’une famille de produits) AOC/AOP. Autour d’une dégustation, les experts livrent leurs conseils pour mieux apprécier le produit.

Cette année par exemple, un atelier était consacré à l’alliance, plutôt originale, des eaux de vie d’appellation avec les produits de la mer, tels que poissons fumés (hareng, haddock, saumon) et Bulots de la Baie de Granville (un atelier animé par Thierry Fabian de l’INAO Caen). Du choix de verre, à l’examen visuel, en passant par l’olfactif et le gustatif, à chacune des 3 étapes clés, son vocabulaire. On apprend d’abord à déguster les spiritueux, ensuite comment bien les marier aux produits de mer. Pour pousser un peu plus loin la découverte, vous pouvez télécharger ce petit leaflet complet sur la dégustation d’une eau de vie : Etapes de la dégustation des spiritueux (PDF)

Les Rencontres de CambremerOu encore l’alliance des fromages de Savoie avec des vins issus de ce même terroir. Les fromages de Savoie, à base de lait cru, sont des fromages qui évoluent. Les vins rouges, en raison de leur astringence, ont tendance à annuler la complexité des goûts de ces fromages et ne sont donc pas les meilleurs alliés. Mieux vaut donc privilégier des vins blancs, secs. C’est ce que nous a enseigné Sébastien Breton (Directeur de l’Association des Fromages de Tradition des Alpes et membre d’oriGIn France) lors de son atelier. Les vins blancs sont plus complémentaires que les rouges et s’associent particulièrement bien aux fromages de Savoie.

Les rencontres de CambremerLes fromages dégustés pendant l’atelier et les accords à privilégier :

  • Emmental de Savoie et l’Apremont
  • Chevrotin et le Chignin Bergeron
  • Beaufort et le Chignin Bergeron
  • Reblochon et le Mondeuse

♦ Des ateliers de cuisines, des démos animées par des chefs de restaurants, des élèves de lycées hôteliers, ou des blogueuses comme Emeline et moi. Un peu prises par le temps pour le choix d’une recette, on s’est finalement décidées pour une recette de cheese bread. Une recette rapide, conviviale, maligne, inspirée par notre complice Piment Oiseau, avec une mise en œuvre assez simple. Et un public intéressé par cette petite recette spéciale apéro.

La recette ici : Pain apéritif au beurre d’escargot et à l’Abondance > Et à télécharger ici : Recette pain apéritif (PDF)

Les Rencontres de CambremerLes Rencontres de Cambremer

 

Des rencontres avec des professionnels, des moments échanges, des tables rondes sur des thématiques fortes ou sensibles telles que « Les indications géographiques, de nombreux bénéfices pour les consommateurs et les territoires ! » : une table ronde durant laquelle oriGIn a exposé les bénéfices directs des IG pour le consommateur (transparence, information, contrôle indépendant, qualité), mais aussi les bénéfices pour les territoires.

Les Rencontres de CambremerNous sommes arrivées pile au moment de la présentation de l’étiquette (et de son créateur) commune pour les fromages de Normandie. Un concours initié par l’Association de gestion des ODG (Organisme de Défense et de Gestion) Laitiers Normands et dont l’objectif était de créer un dessin pour une étiquette de fromage, collective aux 3 fromages AOP Camembert de Normandie, Pont-l’Evêque et Livarot, sur le thème : une seule Normandie !

♦ Des ateliers de l’info, plus intimistes, qui permettent aux visiteurs de découvrir l’expérience d’un producteur, son produit, l’histoire de celui-ci, son élaboration, ses paysages..Ce jour-là c’était la rencontre avec Christian AMBLARD, Délégué général du Syndicat du Pruneau d’Agen (IGP), membre du comité exécutif d’oriGIn monde.

Les Rencontres de Cambremer

Ferme du Manoir de Grandouet

♦ Des randonnées gourmandes (avec rencontres de producteurs, visites de cave, découverte d’un savoir-faire et dégustations gourmandes). On a brûlé l’étape rando, bien qu’avec tout le fromage et l’alcool engloutis, cavaler dans la campagne normande nous aurait fait le plus grand bien. Le temps n’a pas joué en notre faveur non plus. La rando s’est donc limitée pour nous à la visite du Manoir de Grandouet, de la famille Grandval (producteur de lait, cidre, pommeau et Calvados).

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le Poiré…

poiré domfront

Crédit Photo http://michele-frene-conseil.fr/

En plus de la région, le festival de Cambremer, c’est aussi l’occasion de découvrir des produits, pas très connus ou répandus hors des frontières normandes, en tout cas, en ce qui me concerne. C’est le cas du Poiré. Coup de cœur pour ce breuvage, frère jumeau du cidre mais élaboré à base de jus de poires fermenté. Une belle découverte… C’est doux, élégant et encore plus agréable que le cidre. Un alcool de filles, je ne sais pas, mais pour un palais comme le mien, assez peu habitué aux alcools forts (c’est-à-dire n’excédant pas les 13%) c’est parfait. Je me suis alourdie pour le retour, de quelques bouteilles de la Ferme de Grimeaux PACORY.

Le Pommeau de Normandie, avec ses 17%, passe encore l’examen haut la main. A moins d’être flambé sur une crêpe ou une tarte flambée, le Calvados en revanche, sera verbalisé pour taux d’alcoolémie trop élevé.

Les Rencontres de CambremerPendant le festival ont aussi eu lieu un certain nombre de concours et de remises de prix. On s’est glissées en catimini dans la salle du foyer familial pour observer le jury en train de juger 9 échantillons (un an d’âge) pour le Concours de Poiré Domfront. Ambiance solennelle lors de la dégustation et des délibérations pour décerner le prix du Meilleur Poiré.

Les Rencontres de CambremerLe jury était composé de 5 membres, parmi eux : Bérengère Jehan Responsable de la Maison de la Pomme et de la Poire ; Jean Luc Olivier, producteur, Domaine de la Galotière ; Alain Jacquet, ingénieur à l’INAO.

Comme pour la dégustation d’une eau-de-vie, on retrouve le même vocabulaire, les mêmes critères pour la sélection des vainqueurs :

– Examen physique : limpidité, couleur, mousse, fluidité – 7 points
– Examen olfactif : franchise, qualité, intensité – 13 pts
– Examen gustatif : équilibre, corps, arômes, persistance – 20 pts

Au final une note sur 40 points. Et pour obtenir la médaille d’or, le cumul requis était de >34 points.

Et à quoi on reconnait un bon poiré ? La couleur, qui va du jaune pâle au doré (il ne doit pas être trop sombre), un bon équilibre entre acidité et sucre (versus le cidre, plus amer), une mousse qui reste dans le verre, sont souvent de bons indices…Le Poiré mûrit 1 an durant et peut ensuite se conserver 3 à 4 ans !

Les vainqueurs de ce concours :

♦ Médaille d’Or : Sébastien et Nadège GUESDON, La Cave Normande, St Cyr du Bailleul
♦ Médaille d’Argent : Frédéric et Catherine PACORY, EARL les Grimaux, Mantilly
♦ Médaille d’Argent : Régis TREHET, EARL Les Vergers de la Feslaie, Husson
♦ Médaille de Bronze : Louisette et J-Claude FOURMOND, EARL Fourmond Lemorton, Mantilly

Pour conclure, j’espère que ce billet vous aura déjà donné envie de découvrir ce village et ce festival (voire de faire partie du convoi 2016), qui rime avec authenticité ! Dans un second billet, j’évoquerai les signes officiels de qualité. Parce qu’un petit refresh, ça fait jamais de mal…Tout, tout, tout, vous saurez tout sur les AOC !

Special Thanx : un grand merci à l’Agence Michèle Frêné Conseil – et à Elsa Burnel notre maton du week-end 😉 – chargée de l’organisation de l’événement et de sa communication – d’avoir transféré quelques bagnardes alsaciennes en Normandie !

Agence Michèle Frêné – Caen Tél : 02 31 75 31 00 www.michele-frene-conseil.fr

Comme un couscous

couscousLe 11 avril dernier s’est tenue la 4ème édition du Salon du Blog Culinaire à Paris (Espaces Commines). Nous sommes reparti(e)s avec de jolis panier bien lourds et bien garnis de légumes made in France by Lidl. Mission du jour pour tous les blogueurs : réaliser « la plus belle recette made in France ».

Double défi pour la carnivore de service. Mais j’ai quand même eu envie de me tenter ma chance. J’aurais pu me lancer dans la préparation d’un potage. J’aurais pu. Au lieu de ça, il y a quelques semaines, j’avais vu Yoni Saada revisiter le couscous dans Top Chef. J’avais adoré sa présentation élégante, façon gastro, de ce plat traditionnel.
Un plat – du moins son dressage – qui m’a inspirée pour le concours. Je ne sais pas pourquoi, mais en voyant le contenu du panier garni Lidl, j’ai tout de suite pensé à cette recette. Et puis moi, les légumes vapeur, c’est pas mon truc. J’ai appelé ma recette « comme un couscous », pour ne pas choquer les puristes, parce qu’elle ne respecte pas non plus à 100% les codes de la recette traditionnelle.

Munitions pour 4 personnes :

  • env. 400g de semoule
  • 2 à 3 carottes
  • 1 courgette ronde
  • 2 pommes de terre
  • 1 aubergine
  • 1 tomate cœur de bœuf
  • 1 oignon
  • 4 merguez
  • 1 bouquet de persil
  • env. 2 à café de ras el hanout
  • sel, poivre
  • huile d’olive
  • beurre

couscousPosez des cercles à sur des assiettes (cercles à pâtisserie, mais des feuilles de rhodoïd montées en cercle feront très bien l’affaire). Hachez finement quelques branches de persil.

Pochez la tomate dans une casserole d’eau bouillante. Une fois la peau fendue, retirez de l’eau. Laissez tiédir puis passez la tomate à la passoire fine. Récupérez le jus.

Épluchez les carottes, coupez-les en gros tronçons. Coupez la courgette en deux, retirez la pulpe, puis coupez-la en morceaux. Épluchez les pommes de terre. Coupez-les en grosses tranches. A l’aide d’une vide-pomme, taillez de petits tronçons dans les tranches.
Coupez l’aubergine en morceaux (frottez les morceaux avec du citron pour éviter qu’ils ne s’oxydent.) Salez et laissez dégorger.

Préparez la semoule : portez 4 verres d’eau salée (1 volume d’eau pour 1 volume de semoule) à ébullition avec un peu d’huile. Versez sur la semoule et laissez gonfler. Égrener puis ajoutez une belle noix de beurre.  Ajouter env. 3 cuillères à soupe de persil haché, mélangez et gardez au chaud.

Versez de l’huile d’olive dans une sauteuse. Faites-y revenir l’oignon. Ajoutez les carottes et les pommes de terre. Ajoutez les épices et le jus de tomates. Couvrez à hauteur avec de l’eau et laissez mijoter à feu moyen. Faites cuire env. 15 min. puis ajoutez la courgette et l’aubergine. Poursuivez la cuisson jusqu’à ce que les légumes soient justes tendres (mais pas décomposés).

Goûter et rectifier l’assaisonnement. Récupérez les légumes cuits à l’aide d’une écumoire. Réservez le bouillon (vous pouvez délayer une pointe de harissa dans le bouillon chaud). A l’aide du vide-pomme, retirez le centre des carottes.

Faites griller les merguez dans une poêle. Puis coupez-les en tronçons (biseautés pour faire joli).

Mélangez la semoule avec un peu de bouillon pour l’humidifier. Déposez la semoule dans les cercles en tassant avec une cuillère à soupe. Dressez les légumes sur la semoule. Servez avec le bouillon.

couscousFlash Back sur le Salon du Blog Culinaire & Lidl

legumes

Stand Lidl

La team Lidl sentait bon la cannelle ce jour-là, une team 100% Alsace (Florence, Réjane, Sandra et moi-même) même si le thème du stand était bel et bien, les fruits et légumes de printemps made in France. Grâce aux équipes de Lidl, nous avons pu travailler une belle sélection de produits frais et vous proposer les recettes suivantes :

Baby Pavlovas aux fraises, basilic et citron vert

Les recettes de Florence:

Smoothie printanier aux flocons d’avoine
Radis panés au fromage frais

Les recettes de Sandra :

Rosé aux fraises
Poires farcies feuilletées au Roquefort 

Quand LIDL célèbre le printemps…

rose

Stand Lidl

 

fruits

Stand Lidl

…flanqués de nos commis du jour (motivés et plutôt habiles de leurs dix doigts), les producteurs de fraises de Carpentras et de pommes Ariane (entre autres), partenaires de cette édition. Des produits frais l’on retrouve évidemment dans les magasins de l’enseigne. Qu’on se le dise, Lidl c’est un appro chez les producteurs locaux et jusqu’à 70% de produits made in France selon les saisons.

Le tout arrosé par la sélection de rosés, la Foire aux Vins Lidl. Les beaux jours arrivent, les apéros et les barbecues également, il est temps de penser au réassort ! Le petit Cœur de Muscat, sucré et finement pétillant, finira probablement dans ma micro-cave perso.

Merci à la team Lidl, qui a une nouvelle fois fait perlé la sueur pour que tout soit impeccable !

Remerciements également à tous les autres partenaires présents :
Brita et sa Masterclass participative avec Yves Camdeborde, les secrets de cuisine 100% salés (la cuisson des œufs, la cuisson des légumes, le dressage) et 100% sucrés (travail du chocolat, techniques de glaçage, travail du caramel) sur le stand 750g, et les recettes qui sentaient bon la garrigue des ateliers Puget.

Masterclass participative Brita avec Yves Camdeborde

brita

Atelier Brita avec Yves Camdeborde

brita3

Atelier Brita avec Yves Camdeborde

Atelier sucré 750g (le travail du chocolat)

chocolat

Atelier chocolat avec 750G

 

 

 

T’es roots ou pas ?

biobernai

Les salons, c’est l’occasion de déambuler entres les allées incognito, (quoi qu’avec mon reflex, j’ai tendance à passer désormais un peu moins inaperçue qu’avec mon compact, et on me demande un peu plus souvent « c’est pour quel journal ? ») de partir à la pêche aux idées et découvrir une foule de produits du terroir savoureux et bio de surcroit.

Biobernai

Ce week-end, c’est la 8ème édition de Biobernai, le salon de l’agriculture Bio Alsacienne (entre autre).

biobernai

Le salon rassemble plus de 200 exposants, regroupés sur différents espaces thématiques: mode et stylisme, bien-être, beauté, eco-jardinage, associations, et bien-entendu gastronomie, producteurs, viticulteurs, transformateurs. Les 3 jours sont également ponctués d’animations en tout genres: ateliers de loisirs créatifs, défilés de mode, concerts, spectacles de danses, ateliers de shiatsu, yoga, reiki….

Coté gastronomie, on y retrouve des habitués des salons mais également la présence de grandes enseignes (Cora) venues promouvoir leur rayon bio. Coté restauration, on trouvera les Strasbourgeois spécialistes de la purée Pur et Caetera.

Lieu du Cream : Biobernai
www.biobernai.com les 9, 10 et 11 septembre
Horaires : ce dimanche 10h à 19h.
Entrée 4€

biobernai

Labour est dans le Pré..?

terre à l'enversSi vous êtes alsaciens, depuis quelques semaines vous avez peut-être croisé de curieuses créatures empaillées le long des routes..Halloween avant l’heure..?

Que nenni. Le week-end du 16-17-18 septembre, à l’occasion des finales nationale et européenne de Labour (mais aussi des Journées du Patrimoine), auront lieu pour la 1ère fois les « Terres à l’envers ».

Une gigantesque vitrine sur le monde agricole, une plongée dans le monde végétal et animal mais avant tout une belle initiative organisée par le syndicat des Jeunes Agriculteurs du Bas-Rhin. Des passionnés de moins de 35 ans venus défendre, valoriser et faire découvrir les métiers de la terre.

Ces journées se tiendront dans la périphérie de Strasbourg, et pour l’occasion, Monsieur le Président Himself fera le déplacement!

Au programme de ces 3 jours : spectacles, animations, marché du terroir, dégustations, milk bar, ateliers de démonstrations (culinaires, boulangerie, de pressage de raisin, de récolte de tabac..).

Lieu du Cream : Oberhausbergen / Wolfisheim
http://www.lesterresalenvers.com
Horaires : de 9h à 18h.
Entrée 4€, gratuit pour les moins de 12 ans.

terre à l'envers

L’agenda de la rentrée

Les creaminelles, en plus d’avoir un casier qui pèse lourd, ont également une rentrée culinaire bien chargée ! Quelques dates à noter dans vos agendas:

BIOBERNAI

biobernai

On démarre par la 7ème édition de Biobernai’ et c’est ce week-end !
Biobernai’ c’est quoi ? : c’est une foire organisée par la ville d’Obernai (67), dédiée à tous les publics et consacrée à l’agriculture biologique en Alsace. 230 exposants, tous domaines confondus, seront présents sur le site : producteurs, transformateurs, viticulteurs, distributeurs (GMS et spécialisés), éditeurs, institutions, mais aussi énergie, habitat, économie solidaire..
Le thème de cette année est la viticulture bio. Les viticulteurs alsaciens y présenteront donc leurs crus, accompagnés de transformateurs de produits haut-de-gamme bio tels que charcuterie fine, saumon, foie gras, escargots…Au programme également : contes culinaires pour mini-creaminels, démonstrations, expositions, conférences, ferme des animaux…

Tarif : 4€
Horaires: Vendredi 17 septembre de 10h à 20h / Samedi 18 septembre de 10h à 20h / Dimanche 19 septembre de 10h à 19h
Infos : http://www.biobernai.com/

SALON CHOCO CROC

salon du chocolatAprès Strasbourg en mars dernier, le salon du chocolat Choco’ Croc prend ses quartiers à Colmar (68) les 1, 2 et 3 octobre et à Reims (51) les 8, 9, 10 octobre. Ce salon regroupe une cinquantaine d’exposants : chocolatiers, biscuitiers, confiseurs, pâtissiers…
Démonstrations, cours de cuisine, conférences rythmeront ces journées, sans oublier les dégustations. D’ici là, tenez vous à carreaux !

Les dates de la prochaine édition Strasbourgeoise sont déjà divulguées : du 18 au 20 mars 2011.

Tarif : 6€
Horaires (Colmar): Vendredi 1 octobre 2010 de 14h à 19h / Samedi 2 octobre 2010 de 10h à 19h / Dimanche 3 octobre 2010 de 10h à 19h
Infos et invitations à télécharger sur : http://colmar.chococroc.com/

SALON MER & VIGNE

salons mer et vigne

Enfin, la 7ème édition du Salon d’automne de Strasbourg (67) se tiendra Place des Expositions (Wacken) du 15 au 18 octobre 2010.

Ce salon présente aux visiteurs des produits originaux et de qualité proposés par les producteurs eux-mêmes ou des représentants de producteurs.

Le Salon Mer Vigne et Gastronomie c’est : le Must des Vins, des produits du Terroir et de la Mer, l’Académie Nationale de Cuisine avec la préparation de mets offerts au public et des espaces restauration de haute qualité.

Les merveilles de la Mer : Saumon sauvage d’Alaska, caviar d’Aquitaine, conserves fines de poissons, huîtres. Les charmes de la Vigne : 70 viticulteurs de toute la France. Les délices du Terroir : Foie gras, huile d’olive, fromages, escargots, vanille de Madagascar, spécialités d’Auvergne, du Pays Basque, de Franche-Comté, du Poitou, de Corse et d’Italie…

Horaires: Vendredi 15 octobre 2010 de 11h à 22h / Samedi 16 octobre 2010 de 10h à 22h Dimanche 17 octobre 2010 de 10h à 20h / Lundi 18 octobre 2010 de 10h à 19h

Infos et invitations à télécharger :www.mer-et-vigne.fr