L’Alsace recuisinée…

par les Étoiles d’Alsace…

L'Alsace recuisinée

PÂTISSERIE LAURENT KIENY, RIEDISHEIM – Le « Käs’cake », version alsacienne du Cheesecake (au Munster) comme une tartelette de Linz.

Les Étoiles d’Alsace ont encore frappé ! Avec cette opération, on va encore nous taxer de chauvins mais c’est légitime. En Alsace on mange bien, on mange généreusement et on est farouchement attachés à nos plats et recettes traditionnelles. Gare à celui qui veut y toucher ;-).

Du 1er juin au 30 septembre 2016, 38 chefs et artisans (les fameuses « Étoiles d’Alsace »*) ont décidé de revisiter la gastronomie alsacienne en proposant dans leurs établissements des plats stars, voire des menus complets, sous le thème de « L’Alsace Recuisinée ».

L’Alsace Recuisinée késako ? C’est sous l’impulsion du chef Jean-Marc Kieny (La Poste à Riedisheim 68) qu’est né le concept. Parce que la gastronomie c’est se renouveler sans cesse, les chefs ont décidé de mettre au goût du jour les plats régionaux en leur donnant une touche contemporaine et moderne, une présentation singulière, tout en maintenant un lien fort avec l’Alsace. Sans les dénaturer, les chefs proposent une cuisine qui reste profondément ancrée dans son terroir. Et c’est plutôt très réussi !

Si vous êtes de passage dans la région – ou que vous soyez autochtones – c’est une belle occasion découvrir et « visiter » notre belle région sous un nouvel angle gastronomique.

L'Alsace recuisinée

AU CROCODILE STRASBOURG – Pigeon de la ferme Théo Kieffer, purée de petits pois d’Alsace, jeunes carottes braisées, les cuisses en parmentier et sa tartine d’abats

Pas d’Alsace sans s’enfiler une bonne dizaine de tartes flambée...Vous aurez droit à une version fraîche et déstructurée, mais qui restitue pourtant très bien toutes les saveurs de ce plat emblématique.

Déguster les traditionnels spaetzle, plat chéri des alsaciens ? oui, mais mijotés façon risotto à la truffe d’été et aux amandes torréfiées, fabuleux !

Envie de cuisses de grenouilles? Vous aurez un cornetto de grenouilles cressonette.

Une généreuse part de tarte au fromage blanc ou de Forêt-Noire ? Vous prendrez un Käs’cake, un cheesecake revisité façon tartelette Linzer, avec une garniture non pas au fromage blanc battu mais…au Munster. Ou encore une Forêt-Noire « à boire », présentée dans une petite bonbonne! (D)Étonnant ? Et délicieux surtout !

L'Alsace recuisinée

L’AUBERGE SAINT LAURENT, SIERENTZ – Spaetzles de Grand-Mère recuisinés comme un risotto à la truffe d’été et amandes torréfiées

Mes coups de cœur ? Les spaetzle cuisinés comme un risotto par l’Auberge Saint Laurent à Sierentz (68), mon plat doudou version étoilée, une merveille ! Réactions à chaud : l’impression de déguster l’escalope à la crème aux spaetzle du dimanche !

Le Käs’cake et le gâteau de voyage « Elsass Power » de la Pâtisserie Laurent Kieny à Riedisheim (68), un vrai concentré d’Alsace ! Dommage qu’elle soit si éloignée de Strasbourg, j’en ferais bien mon nouveau QG.

La tarte flambée revisitée de Jean-Marc Kieny, La Poste à Riedisheim (again !). J’ai trouvé ça tellement bon et original, que je me lancerais bien dans une petite contrefaçon maison…

Et le pigeon de la ferme préparé par Le Crocodile à Strasbourg (67).

L'Alsace recuisinée

AU VIEUX COUVENT, RHINAU – Fine rouelle d’anguille au melfor, valse d’herbes et fleurs du jardin

L'Alsace recuisinée

AU VIEUX COUVENT, RHINAU – Arbre à bretzels au mélilot

 Où trouver toutes ces interprétations et déclinaisons** ? Tous les renseignements sont ici : www.etoiles-alsace.com

Liste des restaurants participants à l’opération et plats / menus proposés :
www.etoiles-alsace.com/restaurant-gastronomique-alsace-alsace-recuisinee.html

L'Alsace recuisinée

A L’AGNEAU, PFAFFENHOFFEN – Cornetto Grenouilles Cressonnette

L'Alsace recuisinée

*Les Etoiles d’Alsace, c’est quoi ? Une association fondée au 1990 qui regroupe 38 membres, chefs de cuisine, artisans boulangers, pâtissiers, fromagers, bouchers-charcutiers qui ont choisi de rassembler leurs compétences pour promouvoir les entreprises et leur région. Des passionnés qui n’ont qu’une envie : faire rayonner notre belle gastronomie au-delà des frontières et mettre en avant un savoir-faire.

**plats susceptibles d’évoluer au cours de l’opération.

L'Alsace recuisinée

LA POSTE, RIEDISHEIM – une version Alsacienne du tiramisu

L'Alsace recuisinée

LA POSTE, RIEDISHEIM – Une certaine idée de la tarte flambée « Hansi »

L'Alsace recuisinée

PÂTISSERIE LAURENT KIENY, RIEDISHEIM – Le gâteau de voyage « Elsass Power »

L'Alsace recuisinée

PÂTISSERIE REBERT, WISSEMBOURG – Savarin Victoria

L'Alsace recuisinée

PAINS WESTERMANN STRASBOURG – Rahmkuchen

L'Alsace recuisinée

LE KASBUR, MONSWILLER – Picon bière revisité, marmelade d’orange, glace et spoom à la Meteor

L'Alsace recuisinée

L’AUBERGE DE L’ILL, ILLHAEUSERN – Le foie d’oie aux algues et au saké

L'Alsace recuisinée

LE CERF MARLENHEIM – Presskopf de tête de veau, sauce gribiche

L'Alsace recuisinée

L’ATELIER DU PEINTRE, COLMAR – Macaron virtuel bretzel et mettwurst

L'Alsace recuisinée

LE MAXIMILIEN, ZELLENBERG – Pressé de matelote aux jeunes poireaux, pâtes Grand-Mère et crumble d’oignons
Boucherie-charcuterie RIEDINGER-BALZER VENDENHEIM – Tête de veau panée

 

 

Café Runtz, bistrot, café, apéro

Café Runtz

Café Runtz

Franchir le seuil du Café Runtz et tomber nez à nez avec une enfilade de tartes toutes les plus appétissantes les unes que les autres, pour une accro au sucre, ça s’appelle un traquenard. Au Café Runtz, tous les moyens sont bons pour essayer de vous retenir.

Plus qu’un moment à table, on peut y passer sa journée : démarrer par un petit noir
• Se rassasier le midi avec une formule déjeuner (qui change chaque semaine)
• S’arrêter pour une pause sucrée à l’heure du thé, et s’enfiler de délicieuses et très généreuses parts de tarte faites maison
(coup de cœur pour celles au chocolat et chocolat-caramel, de petites vraies bombes)
• Partager planchettes (charcuterie, fromage ou mixte), foie gras, frites et knacks autour d’une pression en afterwork
• S’incruster en soirée quand la carte prend le pas : burgers (charolais ou poulet), faux-filet, tartare de boeuf, saumon d’Ecosse bio…) Et le vendredi, c’est fish and chips !

Parce qu’en plus y a du wi-fi, en journée on peut même (faire semblant de) bosser ou bloguer un peu 😉

Café Runtz

La déco mixe baroque – lustre à pampilles, moulures – et modernité – mur de brique anthracite, banquettes et chaises jaune moutarde et poutres et plafond apparents – pour une atmosphère cosy.

Dans l’assiette, le Runtz travaille les produits du marché, privilégie les produits locaux et de saison. Des plats savoureux, simples, mais elle a tout bon la simplicité quand elle est bien exécutée.

Le café Runtz c’est aussi une histoire de famille : Joséphine, la fille, officie en salle – où plane l’esprit de la grand-mère Joséphine – accompagnée par son complice de père en cuisine. Une équipe sympa et souriante qui a pas mal bourlingué avant de revenir sur Strasbourg.

Du café au déjeuner en passant par l’apéruntz en terrasse, on file au Runtz !

Café Runtz

Café Runtz

Scène de cream
Café Runtz : bistrot, café, apéro
8 Rue d’Austerlitz
67000 Strasbourg
www.cafe-runtz.com/

Tel: 03 88 35 21 18
Horaires :  lundi 10:30-15h
mardi > samedi : 10:30-23:00 en continu

Formules :
Plat du jour 9,90€
entrée-plat ou plat-dessert 14€
Entrée-plat-dessert 18€
Planchettes (mixte, charcuterie ou fromages) 15-16€

Café Runtz

Velouté de carottes bio au carvi

Café Runtz

Burger Runtz (viande charolaise, cheddar, comté, tomates, oignons, coleslaw et frites)

Café Runtz

Saumon d’Ecosse bio, tagliatelles sauce Runtz

Café Runtz

Trio chocolaté : tarte choco-caramel, tarte au chocolat, gâteau chocolat-amandes

Café Runtz

Café Runtz

Café Runtz

Touche pas à ma flamm’…(ou alors juste un peu)

Flamme and Co Olivier Nasti

Une nature, une ! (crédit photo : Heure du Cream)

Flammekueche, flamenküche, flamm’es…Il y a les puristes, les rigides, ceux pour qui une bonne tarte flambée ne peut se déguster ailleurs que dans un petit patelin, à la bonne franquette (et surtout pas à Strosborri – la ville c’est pour les touristes – dans un cadre moderne), les indécrottables qui ne jurent que par le trio normale-gratinée-forestière qui se mange avec les doigts (bon ok, ça c’est vrai, c’est sacré). Ceux qui accuseraient bien M. Nasti de détournement bobo de flammkueche.

Puis y a les autres, un peu plus aventureux de la papille, qui de temps en temps aiment sortir des sentiers battus patelins  pour monter en ville et qui se laissent séduire par de nouvelles saveurs et des associations un peu gue-dins.

Depuis le 8 mars, Le Flamme & Co propose une formule inédite « 1 personnalité, 1 flammée ». Le concept ? De petites tartes flambées gastronomiques qui réinterprètent les plats emblématiques du restaurant « Le Crocodile », un clin d’œil au restaurateur Cédric Moulot, qui lui a fait retrouver ses galons. On a eu ouï-dire que la formule pourrait devenir trimestrielle avec d’autres personnalités sous les feux de la rampe. Affaire à suivre.

Flamme and Co Olivier Nasti

Tarte flambée aux cuisses de grenouilles à la persillade (crédit photo : Heure du Cream)

Flamme and Co Olivier Nasti

Tarte flambée au pied de porc et truffe noire (crédit photo : Heure du Cream)

Flamme and Co Olivier Nasti

Tarte flambée au foie gras avec des morceaux de Berawacka et pomme Grany (crédit photo : Heure du Cream)

Au menu, 5 tartes flambées en format individuel. Une tarte flambée nature suivie par :
– une tarte flambée parsemée de foie gras avec des morceaux de Berawacka et pomme Grany,
– une tarte flambée aux cuisses de grenouilles à la persillade (ma préférée je crois),
– une tarte flambée au pied de porc et truffe noire (une découverte que ce pied de porc !),
– une tarte flambée sucrée, façon Forêt Noire.

Le petit format vous effraie ? Vous avez peur d’avoir encore faim ? Franchement, quand vous aurez englouti successivement ces tartes gastronomiques, vous serez repus. Sinon, pour les voraces, il existe toujours la formule à volonté.

Formule « 1 personnalité, 1 flammée », à déguster jusqu’à la fin du mois de mars. Prix : 27€ (5 tartes). On s’excite pas les alsaciens, tout va bien, elles sont divines !

Flamme and Co Olivier Nasti

Tarte flambée sucrée, façon Forêt Noire (crédit photo : Heure du Cream)

NDLR : pour ceux qui ne connaissent pas, le Flamme & Co c’est quoi ? Un restaurant de flammkueche qui revisite ce grand classique de la cuisine alsacienne et qui détourne les codes du genre. Le Flamme & Co propose une trentaine de de flammkueche originales, garnies d’ingrédients plutôt inhabituels (cabillaud, saumon, Saint jacques ou encore entrecôte, pluma ibérique, chèvre, herbes fraîches…).

Scène de cream :
Flamme & Co strasbourg
53 | 55 Grand rue
67000 Strasbourg
Tél. : +33 3 90 40 19 45
Mail : strasbourg@flammeandco.fr

Flamme and Co Olivier Nasti

Flamme and Co Olivier Nasti

Olivier Nasti, Cédric Moulot & co.

Le Clos des Délices, week-end détente…

Le week-end dernier j’ai pu profiter d’un petit séjour au Clos des Délices à Ottrott, situé à une trentaine de minutes de Strasbourg et juste à coté d’Obernai. Étant du coin, je connaissais déjà de nom et de réputation, sans jamais avoir franchi le seuil de l’établissement.

Coté chambre

L’hôtel 4 étoiles dispose de 21 chambres, toutes avec un design différent, une superficie allant de 16 à 30m2, en passant par l’appartement suite de luxe de 63 m2. Spacieuses et très confortables, nous avons séjourné dans la suite junior de 30m2. Le personnel est quant à lui souriant, toujours aimable et aux petits soins !

Le Clos des Délices

Suite Junior, 30m2

Le Clos des Délices

Suite Junior, 30m2

Le Clos des Délices

Suite Junior, 30m2

Le Clos des Délices

Suite Junior, 30m2

Le Clos des DélicesLe Clos des Délices

Coté table

J’ai adoré la table du restaurant gastronomique Le Châtelain. Le chef, Mathieu Klein, concocte des plats élégants, créatifs, raffinés, plein de saveurs et de textures. Une cuisine du marché réalisée avec des produits de saison : la betterave, le choux, le potimarron, la pomme de terre, les agrumes, l’ananas…Moi qui n’aime pas le chou, j’ai apprécié l’entrée : un œuf parfait avec différentes textures de chou (brocoli, chou-fleur) et dont les saveurs étaient assez douces. Pour le plat, j’ai dû en revanche troquer la betterave contre la pomme de terre ;-). La betterave, c’est très « segmentant », on aime ou pas. La cuisson de la viande était parfaite, rosée et fondante, suivie d’une farandole de fromages…Le tout arrosé de « Rouge d’Ottrott », le breuvage de la région. Le dessert, un classique revisité, avec une touche d’exotisme.

Que vous résidiez ou non à l’hôtel, vous pouvez vous offrir une belle expérience culinaire, à la carte (qui change tous les 3-4 mois) ou en Menu Découverte à 49€ (3 plats) ou 59€ (4 plats) par personne. Le chef a également imaginé un menu spécial Saint-Valentin : à découvrir le samedi 13 février au soir à 79€ par personne, le dimanche 14 février midi et soir à 69€ par personne.

Menu St Valentin, 4 plats

Amuse-bouche
****
Foie gras de canard aux épices
Le Coeur à la passion, brioche toastée
Râpée de poivre long, huile vanillée
****
Pavé de cabillaud cuit à 45°C
Crémeux Chaux Fleur, Graffiti de brocoli
****
Quasi de veau à basse température
Cappucino aux saveurs des sous-bois
Jus corsé et pousses de moutarde
****
Délices des amoureux à la rose

Le Clos des Délices

Amuse bouche au foie gras

Le Clos des Délices

Oeuf en cuisson parfaite, textures de choux, beurre noisette et croûtons Espelette

Le Clos des Délices

Le Clos des Délices

Quasi de veau basse température, caillette au lard fumé, texture de Charlotte

Le Clos des Délices

Quasi de veau basse température, betteraves en déclinaison, jus corsé

Le Clos des Délices

Le Clos des Délices

Ile flottante moderne, légèreté exotique

Mais je crois que ce que je préfère dans les hôtels, c’est le breakfast ! Ce moment où vous avez juste à vous installer, où le seul effort demandé est celui de se diriger vers le buffet pour composer votre assiette. Une fois, deux fois. Choisir ce qui vous fait plaisir. Tout ce dont vous rêveriez chaque matin : l’embarras du choix. Tout ce dont vous avez envie mais que vous n’avez ni le temps, ni l’envie de préparer en semaine : un petit-déjeuner de champion, qui vous fera oublier qu’il est déjà presque l’heure de déjeuner. Le tout dans un cadre cosy et servi par un personnel charmant et souriant. Bonheur. Pains et viennoiseries fraîches, boissons chaudes, céréales, produits laitiers, jus de fruits frais pressés, fruits frais, l’œuf et ses déclinaisons, charcuteries…

Le Clos des Délices

Breakfast !

Le Clos des Délices

Breakfast

Le Clos des Délices

Breakfast

Coté nature

Pour se remettre des émotions culinaires, vous avez le choix entre détente et relaxation ou activité sportive douce : un petit plouf dans le bassin chauffé à 30C° ou une ballade dans le parc de 6 hectares qui entoure le Clos des Délices. Les courageux pourront monter jusqu’aux châteaux d’Ottrott (parcours fléché, comptez 45 min. de marche), les plus téméraires jusqu’au Mont Saint Odile (1 heure 45) et profiter du panorama. Pour les plaisirs de la montagne, vous pouvez aller jusqu’au Champ du Feu ou au Hohwald situés à env. 25 min. Sous un manteau blanc, la région est encore plus belle ! Nous nous sommes contentées d’une petite ballade digestive d’une vingtaine de minute sur les sentiers du Parc. Le temps était un peu couvert et venteux ce jour-là mais nous avons tout de même pu apprécier la vue.

Arrivées en début de soirée, nous n’avons pas pu profiter de l’espace spa, déjà fermé.
Bon, j’avoue que j’avais oublié mon maillot – oui, ça complique un peu – ce que j’ai d’ailleurs regretté. Le Clos des Délices dispose d’une piscine couverte de 7,7 m avec jet stream , nage à contre-courant, massages sous l’eau et sauna ainsi qu’un espace et une équipe dédiés aux soins du corps. Bonne nouvelle, l’espace wellness sera rénové et agrandi d’ici 2017 !

Le Clos des Délices

Espace wellness

Le Clos des Délices

Le Clos des Délices

Le Clos des Délices

Alors ? Par l’odeur alléché(s) ? Tenté(s) par un week-end cocooning au Clos des Délices ? Ça fonctionne avec toutes les combinaisons : avec son amoureux(se) (vous me voyez venir avec mes gros sabots ? ;-)), pour un week-end mère-fille ou avec sa #BFF (meilleure amie, pour les néophytes).

Pour la Saint-Valentin (12, 13 & 14 février), le Clos des Délices vous propose un kit clé en main, comprenant :

– Goûter d’accueil vous attend de 15h à 17h30, offert en guise de bienvenue,
– Une ou Deux Nuitées en chambre Double **** selon le type de chambre choisi à la réservation,
– Les dîners gastronomiques 4 plats spécial St Valentin (hors boissons) (voir le menu plus haut dans l’article),
– Les Petits déjeuners Buffet Gourmand avec Crémant Schaetzel
– L’accès illimité à l’espace détente, piscine couverte, jet-stream, nage à contre courant, massage sous l’eau, sauna

Et tout le mois de février, un séjour Cupidon à partir de 133€ par personne :

– un goûter d’accueil vous attend de 15h à 17h30, offert en guise de bienvenue,
– Une Nuitée en chambre Double **** selon le type de chambre choisi à la réservation,
– 1 dîner gastronomique 4 plats selon la saison (hors boissons),
– 1/2 bouteille de champagne offerte dans votre chambre,
– Les petits déjeuners Buffet Gourmand avec crémant (le lendemain),
– L’accès à l’espace Détente, piscine couverte, jet-stream, nage à contre courant, massage sous l’eau, sauna (valable tout le mois de février du dimanche au jeudi sauf le 12, 13 et 14 février).

Il est encore temps d’en souffler un mot à votre chéri(e)…Réservations par ici !

Scène de cream:
Le Clos des Délices
17 route de Klingenthal
67530 Ottrott
03 88 95 81 00
www.leclosdesdelices.com

Le Clos des Délices

Le Clos des Délices

Le Clos des Délices