Lammele aux amandes

lammele aux amandesPas de Pâques sans lammele, c’est péché ! Chaque année je prépare la recette traditionnelle. Je n’en ai pas dévié jusque-là car elle me convient tout à fait, bien mousseuse, avec un bon petit goût citron. Cette année, j’ai testé une version supplémentaire. Une recette griffonnée sur une feuille de papier et échangée à l’époque sous le manteau, tout comme la version tradi qui m’a été transmise par la même personne. Un premier essai qui s’est vraiment rélévé être une bonne surprise, une pâte qui à la texture d’un cake, pas sec pour un sou. La quantité de pâte n’est pas très importante, elle est suffisante pour un agneau de moyen gabarit. La recette m’a tellement emballée que je compte la refaire – parfaite pour un café-klatsch – en utilisant une autre forme de moule. Si vous n’avez pas de moule typique en forme d’agneau, vous pouvez la réaliser dans un simple moule à cake, pour lequel il faudra doubler, voire tripler les quantités et adapter la cuisson.

Pour un lammele aux amandes :

  • 2 œufs
  • 75g de farine
  • 75g de beurre mou
  • 75 d’amandes en poudre
  • 75g de sucre
  • 1 c. à café de levure chimique
  • une pincée de vanille en poudre
  • 1 c. à soupe de rhum brun

lammele aux amandesPréchauffez le four à 180°C. Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Montez les blancs en neige.

Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez le beurre et mélangez bien. Mélangez la farine, les amandes avec la levure et la vanille, puis ajoutez à la préparation. Ajoutez le rhum. Incorporez les blancs en neige.

Versez la pâte dans le moule (préalablement beurré et fariné). Placez au four et faites cuire env. 40 min. Recouvrez d’un feuille de papier aluminium si la base commence à trop colorer. Vérifiez la cuisson en plantant la lame d’un couteau.

 

Griesknepfle

Gnocchi de semoule alsacien

griesknepfleDans la série, je manque d’idées et je fais quoi avec un paquet de semoule dans mon placard ? Vous avez le choix, pourquoi pas de spaetzles ? Ou alors un repas doudou, tout droit tiré de l’enfance…Que l’alsacien à qui on a jamais préparé de griesknepfle étant petit se dénonce !

Il n’est pas trop tard pour renverser la vapeur. Les griesknepfle, ça plait aux kids et surtout comme aux grands. C’est une recette qui se transmet de générations en générations, et qui vous fait faire direct un bond en arrière ! C’est simple, rapide et bon, il ne faut que très peu d’ingrédients. A servir avec une bonne compote de pommes maison et bien fraîche, pour le contraste, c’est encore meilleur ! En automne, c’est la recette idéale, on prépare la semoule (et la compote) la veille, et le lendemain, il n’y a plus qu’à découper et à faire dorer !

Munitions:

  • 500 ml litre de lait
  • env. 100g de semoule de blé fine
  • 1 jaune d’oeuf
  • 25g de beurre
  • Une pincée de sel

Accompagnement : compote de pommes maison

Faites bouillir le lait avec le beurre. Versez la semoule en pluie en remuant bien .
Faites cuire à feu doux en remuant jusqu’à ce que la semoule épaississe et forme une purée qui se détache des bords. Hors du feu, ajoutez le jaune d’oeuf et mélangez bien.
Versez dans un plat ou moule (préalablement beurré ou huilé), étalez uniformément puis laissez figer au frais (préparez la veille, c’est encore mieux). Découpez des carrés ou des triangles dans la masse. Faites-les revenir dans une poêle avec du beurre, jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Ma version pour petits pirates ! Passer les triangles dans un jaune d’oeuf battu, puis dans la chapelure (Tipiak) . Faites dorer à la poêle.

Accompagnez de compote de pommes aromatisée à la vanille ou la cannelle. Ajoutez de la noix de muscade pour une version salée.

griesknepfle

Spritzbredele aux noisettes

spritzbredle – spritzbredele (sables a la douille)

spritzbredeleLe souci avec les bredele, c’est que dès le mois de décembre, vous vous transformez en machine de guerre. Ce n’est pas Flo qui me contredira. Et comme le formule si bien Loukoum, le choix des variétés lui aussi est crucial. Chaque année, on a envie à la fois de refaire ses préférés, et d’en confectionner d’autres, tant le choix est vaste. Mes Spritzbredele (ou Spritzbredle) se fondront probablement dans la masse des autres recettes, mais ils font partie de mes préférés. La recette est extraite du livre d’une creaminelle notoire, Suzanne Roth, bien connue pour son manuel du parfait expert des «petits gâteaux d’Alsace». J’ai néanmoins préféré les noisettes aux amandes et remplacé le sucre vanillé par un peu de cannelle. Quant à l’ustensile de prédilection, vous avez là aussi le choix entre une presse ou un hachoir à viande à l’ancienne (et à l’alsacienne). Monter un hachoir manuel à l’ancienne s’apparente un peu à assembler les pièces détachées d’un flingue, la rapidité en moins pour les novices. Pour les munitions, il vous faudra les suivantes :

  • 200g de beurre
  • 200g de sucre
  • 4 jaunes d’œufs
  • 125g de noisettes en poudre
  • 320g de farine
  • 1 pincée de cannelle

spritzbredeleSortez le beurre du réfrigérateur et laissez-le ramollir à température ambiante. Dans un récipient, travaillez le beurre pommade avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez les jaunes d’œufs un à un en mélangeant bien entre chaque œuf. Ajoutez la farine et les noisettes en poudre. Mélangez avec une cuillère en bois ou une corne jusqu’à obtention d’une homogène.
Cette pâte n’a pas besoin de reposer au frais (au risque de devenir trop dure pour le passage à la douille) vous pouvez démarrer les Spritz immédiatement.
Placez la pâte dans une presse à biscuits munie d’une douille étoilée ou – à l’ancienne – dans un hachoir à viande manuel, puis déposez des petits morceaux de pâte (en forme de S ou de bâtonnets) sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Enfournez à faites cuire env. 10-15 min. à 170°C. (ne les faites pas trop brunir).

Tuyau de Creaminelle : vous pouvez préparer la pâte à base de noisettes ou d’amandes. Ajoutez-y également 2 c. à soupe de kirsch selon vos envies. Recouvrez certains Spritzbredele de moitié avec du glaçage au chocolat.

Spaetzle ou spätzle aux girolles

(ou pâtes alsaciennes)

spaetzle alsaciensDepuis que je réussis les gnocchi et les spaetzle maison, je ne m’en lasse pas. Relativement simples à réaliser, peu coûteux et tellement plus savoureux que les produits vendus en grandes surfaces. La planche à gnocchi, c’est encore le St Graal, mais la fourchette fait le job pour le moment!

Pour les spaetzle, la tâche est grandement facilitée par l’acquisition de cet instrument étrange qu’est la râpe à spaetzle et que l’on trouve sans grande difficulté dans les commerces, pour une somme assez modique (8€), une fois la frontière allemande franchie (on n’en déniche également sur le net, mais les prix sont plus élevés).

Les plus téméraires ne possédant pas de râpe se laisseront peut-être tenter par la méthode manuelle traditionnelle à l’aide d’une planche en bois. Mais un presse-purée avec une grille à gros trous pourra parfaitement faire l’affaire.

spaetzle alsaciensPour 4-5 personnes :

  • 400g de farine de blé
  • 100g de semoule de blé fine
  • 5 œufs
  • 250 ml d’eau (1/4 L)
  • Une bonne pincée de sel

Dans un récipient, versez la farine et la semoule. Creusez une fontaine et disposez les œufs battus et le sel. Mélangez les ingrédients jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Ajoutez l’eau progressivement pour délayer, puis à l’aide d’une cuillère en bois, battez vigoureusement. La pâte doit être lisse et un peu élastique mais coulante. Après avoir arrêté de battre, la pâte doit former de petites bulles qui remontent à la surface.

Placez la pâte au frais une heure, voire toute la nuit.

Portez à ébullition une casserole d’eau salée. Posez la râpe par-dessus la casserole, versez une bonne louche de pâte et puis faites des mouvements de va et vient pour que les spaetzle tombent  dans l’eau. Les spaetzle sont cuites lorsqu’elles remontent à la surface.

Servez avec l’accompagnement de votre choix (girolles à la crème ici). Les spaetzle se dégustent seules ou en accompagnement d’une viande. Vous pouvez aussi les déguster le lendemain en les faisant revenir dans une poêle avec un peu de beurre, elles n’en seront que meilleures. Vous pouvez également préparer la pâte avec de l’eau gazeuse, voire du lait.

Méthode traditionnelle (voir la vidéo): munissez-vous d’une planche en bois (de préférence biseautée à l’extrémité). À l’aide d’une spatule légèrement humidifiée, étalez une louche de pâte en couche assez fine sur la planche. Avec la lame d’un grand couteau, coupez de fines lamelles de pâte et poussez-les dans l’eau. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte en humidifiant toujours la spatule et le bout de la planche entre les étapes pour bien faire glisser les spaetzle.

Vous trouverez une petite sélection de râpes par ici: www.cdiscount.com

spaetzle alsaciens