L’assassinat de M. Mannele

Tartelettes de Linz à la confiture de vin chaud

Tartelettes de Linz

Un spectacle presque insoutenable. Un corps qui gît au sol, criblé de trous, des traces de poudre, de la confiture qui dégouline…Et comme si cela ne suffisait pas, ce bonhomme sera achevé d’ici peu par des gourmands sans scrupules.

Avec cette recette, je rends hommage à un confrère, un hors-la-loi bien connu des services de police : Saint Nicolas. En cavale une grande partie de l’année, il choisit toujours la date du 6 décembre pour revenir sur les lieux du cream et sévit principalement dans l’est de la France. Si vous le croisez, méfiez-vous, il jette frénétiquement des bonbons à la tête des gens, vous menace de sa crosse, un vrai sociopathe. Vous êtes prévenus.

Et sinon, en version tartelettes ça donne çà…

Pour la pâte 

  • 200 g de farine
  • 125 g de beurre
  • 100 g de sucre
  • 1 oeuf
  • 1 c. à café rase de levure chimique
  • 125 g d’amandes en poudre
  • 1 c. à café de cannelle
  • 1 pincée de quatre-épices
  • 1 pincée de cacao
  • zestes râpés d’un demi citron
  • 1 pot de confiture de vin chaud

Pour la dorure : un jaune d’œuf

Tartelettes de Linz

Coupez le beurre en morceaux. Dans un petit récipient, battez l’œuf avec le sucre. Mélangez la farine et la levure. Ajoutez les amandes en poudre, les épices, le cacao et les zestes de citron.

Sablez la pâte en frottant le beurre et la farine entre vos mains. Ajoutez ensuite le mélange œuf-sucre. Pétrissez l’ensemble au batteur puis à la main. Formez une boule de pâte, filmez-la et réservez au frais env. 1h (voire une nuit).

Beurrez et farinez de petits moules à tartelettes (Ø 9 cm) ou tapissez les fonds de papier cuisson.

Divisez la pâte en deux parts. Abaissez une moitié sur une épaisseur d’env. 5 mm et découpez des cercles un peu plus grands que le diamètre des moules (récupérez les chutes de pâte et répétez l’opération). Foncez les moules avec la pâte. Étalez la confiture sur les fonds de pâte.

Abaissez l’autre moitié. A l’aide d’une roulette crantée, découpez de petites bandelettes de pâte. Disposez-les sur la confiture en formant un treillis. Coupez-les excédents de pâte dépassant du moule et pressez légèrement les bandelettes sur les pourtours des tartelettes.

Battez le jaune d’oeuf et badigeonnez-en les bandes de pâte au pinceau.

Placez au four (préchauffé) et faites cuire à 180°C (four électrique) env. 20-25 min. Laissez refroidir avant de démouler. Saupoudrez de sucre glace.

confitureNB: Selon vos envies, vous pouvez également réaliser des sablés que vous assemblerez avec de la confiture. La quantité de pâte utilisée ici m’a permis de réaliser 6 tartelettes et 4 bonshommes (ou 2, une fois assemblés). Surveillez la cuisson des biscuits découpés à l’emporte-pièce, elle est plus courte (entre 12 et 15 min.) que celles des tartelettes.

Pour les confitures de Noël, mon fournisseur reste le stand « Chez Mathilde »: confitures artisanales mais aussi pains d’épices, gâteaux aux fruits (hutzelbrot) et le meilleur vin chaud du Marché de Noël de Strasbourg. Le reste de l’année, vous pouvez passer commande sur le site: http://hutzelbrot.com/

chez mathilde

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *