Glace fraise rhubarbe

Glace fraise rhubarbe

glace fraise rhubarbe

Pas encore la saison des grosses chaleurs certes, mais pour la rhubarbe, il y en a une de saison. Et en ce moment, c’est rhubarbe à tous les étages ! Au départ, j’avais envie d’un dessert multi-couches (ou avec différentes textures), quelque chose de frais à base de rhubarbe et de fraises. Faute de résultats inspirants j’ai tranché pour la glace, j’y songeais depuis un moment, et j’aurais fini par y arriver de toute manière. Voilà donc une recette express (pas de base crème anglaise) de glace pour changer de la tarte ou de la compote. Un truc gourmand façon Ben and Jerry’s ? Servez avec des éclats de shortbread. Et puis ice-cream with shortbread dough, ça sonne quand même vachement mieux.

Munitions pour pour un bac d’env. 1 litre

  • 250g de fraises
  • 250g de rhubarbe
  • 4 c à soupe de miel (le moins parfumé)
  • 30g de sucre
  • 1 blanc d’oeuf
  • 1 gousse de vanille
  • 15 cl de crème fraîche liquide

glace fraise rhubarbe

Épluchez les tiges de rhubarbe, puis coupez-les en tronçons. Lavez les fraises, équeutez-les puis coupez-les en petits morceaux. Fendez la gousse de vanille, retirez les grains.

Placez les fruits dans une casserole avec les grains de vanille, le miel, le sucre et un petit fond d’eau. Faites cuire à feu moyen jusqu’à obtention d’une compote. Passez la préparation au mixeur plongeant pour la rendre fine.

Montez la crème liquide en crème fouettée.

Mélangez les fruits, le blanc d’oeuf à la crème fouettée. Placez dans la sorbetière et turbinez env. 15-20 min. Versez dans un bac, puis placez au congélateur en remuant de temps à autre.

Sortez la glace 15-20 min avant de servir pour qu’elle soit moins dure. Une fois dressée, ajoutez quelques éclats de shortbread.

glace fraise rhubarbe

Tarte épinards ricotta

Tarte épinards ricotta

Tarte ricotta épinards

Je radote encore, mais je raffole des tartes, c’est vraiment mon péché mignon. Mais un peu de verdure par ici, ça nous changera…Ce sera une tarte salée pour cette fois.
Épinards-ricotta, pas de quoi fouetter un chat, une association somme toute classique, mais avec une pointe de citron pour titiller un peu les papilles et des graines mélangées pour le croquant (la version épinards-feta par ici).

Jusqu’ici je tournais avec une ou deux recettes de pâte brisée, tout en me disant que je n’avais pas encore trouvé la brisée idéale. J’ai eu envie de changer et j’ai testé celle de Conticini (extraite du livre « Pies »). Une bonne surprise que cette pâte, que j’utiliserai dorénavant bien plus souvent. Crue, elle se tient bien, pas collante. Cuite, une bonne texture croustillante. Résultat : en entrée ou en plat, une chouette tarte, facile, savoureuse et qui sent bon le printemps ! A déguster avec une salade de jeunes pousses par exemple.

Munitions pour 1 tarte d’env. 4 personnes (réalisée dans un moule rectangulaire de 34,5 x 11 cm)

Pour la pâte brisée :

  • 150g de beurre froid
  • 200g de farine de blé
  • 1 c. à soupe de sucre glace
  • 1 c. à café de sel
  • 55 ml d’eau
  • 1 c. à soupe de vinaigre blanc

Pour la garniture :

  • 250g env. d’épinards frais
  • 2 œufs
  • 250g de ricotta
  • 10 ml env. de crème fraîche liquide
  • 20g parmesan râpé
  • zestes d’un demi citron
  • sel, poivre, muscade
  • 1 poignée de graines mélangées torréfiées (lin, tournesol…)

 

Tarte épinards ricotta

Dans un récipient, mélangez la farine avec le sucre glace et le sel. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Écrasez le beurre avec les mains jusqu’à ce qu’il soit bien intégré à la farine. Versez l’eau vinaigrée. Malaxez jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Finissez en fraisant (écraser la pâte avec la paume des mains) la pâte sur le plan de travail pour bien intégrer le beurre. Filmez puis placez la pâte au frais une heure. (vous pouvez évidemment préparer la pâte au batteur si vous préférez)

Faites chauffer une belle noix de beurre dans une sauteuse. Ajoutez les épinards et faites les cuire quelques minutes (sans les faire colorer) jusqu’à ce qu’ils « tombent » (réduisent de volume). Égouttez-les dans une passoire, pressez-les pour retirer un maximum d’humidité. Laissez-les refroidir, puis coupez-les grossièrement.

Abaissez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, puis disposez-la dans le moule (beurré et fariné ou recouvert de papier cuisson). Piquez le fond à la fourchette. Remettez au frigo pendant la préparation de la garniture.

Préchauffez le four (électrique) à 200°C. Râpez finement le zeste d’un demi citron.
Dans un récipient, battez la ricotta avec les œufs. Ajoutez la crème fraîche, le parmesan, une partie des graines et les zestes de citron. Puis ajoutez les épinards. Rectifiez l’assaisonnement. Versez la garniture sur la pâte.

Enfournez et faites cuire env. 40-45 min. (bas du four). A la sortie du four, parsemez avec les graines mélangées restantes.

Tarte épinards ricotta

Crumb cake à la rhubarbe

crumb cake à la rhubarbe

Le crumb cake, c’est l’équivalent du streuselkuchen allemand. Une pâte à cake recouverte de streusel (ou crumble). Parfois juste une seule et même pâte qui sert à la fois de base et de crumble. Et entre les deux, on y met ce qu’on veut, des fruits le plus souvent, de la confiture…(les allemands adorent nous coller un peu de Quark aussi). Les ricains ont encore frappé. Et avec eux, cette – vilaine – petite manie de s’attribuer la paternité du truc? (l’œuf ou la poule ? le Streuselkuchen ou le crumb cake ?) Et puis crumb cake ça sonne tellement mieux hein. Le temps de traverser l’Atlantique, bim, encore un gâteau hybride et une mode de plus. Ouais, mais nous les frontaliers, on nous prend pas pour des buses. Bref, après cette petite pointe sarcastique pleinement assumée, je dépose les armes.

En me baladant sur le net, je suis tombée sur pas mal de recettes américaines ultra-appétissantes, bien souvent la liste d’ingrédients prévoyait de la « sour cream ». Comme je n’avais plus de crème épaisse sous la main mais du fromage blanc (Monop’ te sauve souvent la mise le dimanche, mais pas un 1er mai) et puis un peu la flemme de faire les équivalences cups/grammes, j’ai fini par jeter mon dévolu sur la recette d’Eva (également auteur du livre « Crumb cakes »). Pour la recette de la pâte à cake, j’ai donc suivi sa recette de base. J’y ai ajouté les zestes d’une demi-orange parce que l’association orange-rhubarbe fonctionne vraiment très bien. Pour le crumble en revanche, je n’ai pas suivi la sienne mais ma recette Felder que j’utilise régulièrement, c’est celle que je préfère. Pour la cuisson, j’ai un peu changé la méthode également, je n’ai pas cuit le tout en une fois mais procédé en deux temps, pour que le crumble soit doré juste comme il faut.

crumb cake à la rhubarbe

Munitions (pour env. 10-12 parts)

Pour la pâte à cake :

  • 3 œufs
  • 130 g de sucre en poudre
  • 100 g de beurre fondu
  • 50 g de fromage blanc
  • 170 g de farine
  • 1 c.à c. de levure chimique
  • zeste d’une 1/2 orange (facultatif)
  • env. 250-300 g de rhubarbe

Pour le crumble :

  • 80 g de farine
  • 80 g de beurre froid
  • 65 g de sucre roux
  • 15g de sucre vanillé (2 sachets)
  • 80 g d’amandes en poudre

Épluchez et coupez la rhubarbe en cubes. Placez-la dans une passoire au-dessus d’un récipient. Saupoudrez d’une bonne cuillère à soupe de sucre (vous pouvez ajouter un peu de sucre vanillé aussi), mélangez et laissez dégorger une petite heure.

Faites fondre le beurre à feu doux dans une petite casserole. Râpez finement le zeste de l’orange. Préchauffez le four à 180°C (four électrique).

Pour le crumble : mélangez tous les ingrédients, malaxez du bout des doigts pour bien intégrer le beurre et former une pâte grumeleuse. Pressez la pâte par portions pour former de gros « grumeaux ». Placez au frais pendant la préparation de la pâte à cake.

Pour la pâte à cake : dans un récipient, battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le beurre fondu, le fromage blanc et mélangez. Ensuite incorporez la farine avec la levure, les zestes d’orange et mélangez. Versez la pâte dans un moule carré (21 x 21 cm) beurré et fariné ou tapissé de papier cuisson. Répartissez les cubes de rhubarbe sur la pâte. Enfournez (tiers inférieur).

Au bout de 15 min. de cuisson, sortez le moule du four, émiettez et répartissez le crumble sur le cake. Remettez au four et poursuivez la cuisson env. 25 min. (surveillez, couvrez d’une feuille de papier alu si nécessaire). Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau, elle doit ressortir sèche. Une fois refroidi, saupoudrez de sucre glace, coupez en parts et servez !

crumb cake à la rhubarbe

Cake marbré

Deux cakes sinon rien (recette de base C. Felder, Gâteaux)

Cake marbré

Ouais c’est juste un cake quoi. Mais le cake est bon, le cake est photogénique.
Et un blog c’est fait pour ça aussi, contenir quelques recettes de basiques, à avoir toujours sous la main pour les vraies urgences (goûter-hypoglycémie-dépendance). Il était donc indispensable d’avoir ici au moins une bonne recette de cake marbré. J’y ai ajouté un glaçage au chocolat et des noisettes pour plus de gourmandise (m’oui c’est vrai, c’est ce qui manquait dans cette recette ;-)) et le coté régressif (c’est toujours le craquant du glaçage au chocolat qu’on préfère non ?).

Munitions pour 1 cake (moule de 16 cm)

Pour la pâte vanille :

  • 175g de farine de blé
  • 1 c. à café rase de levure chimique
  • 100g de beurre mou
  • 160g de sucre semoule
  • 125g d’oeufs (2 gros œufs)
  • 45 ml de lait
  • 15g de rhum (facultatif)
  • 1/2 gousse de vanille

Pour la pâte cacao :

  • 15g de cacao en poudre
  • 10 ml de lait

Pour le glaçage (selon l’envie) :

  • chocolat noir
  • 1 poignée de noisettes

Cake marbré

Torréfiez les noisettes en les passant au four à 160°C pendant env. 5 à 10 min (surveillez, elles doivent dorer légèrement). Laissez refroidir puis concassez-les. Fendez la gousse et grattez les grains.

Tamisez la farine avec la levure. Battez le beurre pommade avec le sucre. Ajoutez les œufs et mélangez. Ajoutez ensuite la farine, puis le lait, le rhum et la vanille. Mélangez jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Divisez la pâte en deux portions égales. Incorporez le cacao et le lait à l’une d’entre elles et mélangez bien.

Beurrez et farinez le moule à cake (ou chemisez-le de papier cuisson). Versez un peu de pâte vanille au fond du moule, puis une couche chocolat. Répétez l’opération en alternant les couches. Répartissez quelques noisettes concassées sur le dessus.

Placez au four préchauffé : faites cuire le cake d’abord 10 minutes à 200°C (four électrique), puis env. 30 min. à 180°C. Laissez refroidir avant de démouler.

Faites fondre le chocolat au bain-marie. Versez le glaçage sur le cake et parsemez de noisettes concassées. Laissez prendre.

Pour la version vanille-framboises : réalisez la recette sans la pâte cacaotée et ajoutez une belle poignée de framboises fraîches ou surgelées.

More cake ?

Cake marbré