Choux façon caprese, tomate mozzarella

choux tomate-mozzarella, basilic, craquelin au parmesan

choux caprese tomate mozzarella« Un jour viendra j’en suis sûr, où j’pourrai m’évader dans la nature, j’partirai sur la grande route… » En attendant, dans mon trou, j’fais des choux, des p’tits choux, toujours des p’tits choux !

Des choux de première classe ! Pour décliner la tomate-mozzarella, cette recette de choux était déjà bien ancrée dans ma tête (bon, j’ai songé aussi un moment à des wraps ou une tomate-mozza façon maki, enfin un truc roulé…pas de méprise ;-)). Pour revenir définitivement sur le chou ! Peut-être influencée par ma récente dégustation de choux chez Mme Biscarrat (dont je vous recommande les choux au foie gras et gelée de Gewurztraminer). Allez savoir…

J’aurais pu partir sur une élaboration plus complexe, j’ai préféré jouer la sécurité avec une garniture brute mais camouflée sous un craquelin salé au parmesan, pour le contraste des textures (parce que c’est plus sympa quand ça croustille !) J’ai misé sur la Gran Mozzarella Galbani, pas une buffala certes, mais qui s’en rapproche dangereusement…Plus goûteuse et plus laiteuse qu’une mozzarella classique. Au final ces petits choux tomate-mozzarella façon caprese seront peut-être le point de départ d’une autre série, qui sait. J’ai aimé les déguiser ces petits choux salés, et sur un plateau apéro faut avouer que l’effet est plutôt réussi !

choux caprese tomate mozzarellaPour la pâte à choux : recette de base de la pâte à choux

Munitions pour le craquelin salé:

  • 50g de farine
  • 50g de Parmigiano Reggiano Galbani
  • 40g de beurre
  • 1 pincée de sel

Pour garnir :

  • 4-5 tomates
  • 2 boules de Gran Mozzarella Galbani
  • Feuilles de basilic
  • Sel, poivre
  • Huile d’olive

Préparez le craquelin : dans un petit mixer, mélangez la farine, le parmesan, le beurre pommade et le sel. Donnez quelques tours de mixer jusqu’à ce que les ingrédients soient bien mélangés, puis malaxez rapidement à la main jusqu’à ce que la masse soit homogène. Étalez finement le craquelin au rouleau entre deux feuilles de papier cuisson puis, placez au frais.

Préparez la pâte à choux (facultatif : j’ai ajouté 2 c. à café de poudre de tomates à la pâte pour la couleur et le goût). Remplissez une poche à douille. Tapissez votre plaque ou grille de papier cuisson. Formez de petites boules de pâte.

Découpez des ronds de craquelin à l’emporte-pièce (diam. 4 cm). Avant d’enfourner les choux, déposez un rond de craquelin sur chaque chou. Enfournez à 180-200°C et faites cuire (selon le four) env. 15 à 25 min. Surveillez la cuisson, sortez les choux une fois dorés. Laissez refroidir les choux puis coupez les chapeaux.

Coupez les tomates en brunoise (en petits cubes). Salez, poivrez, ajoutez un peu d’huile d’olive et mélangez. Garnir les choux avec la brunoise de tomates. Coupez des rondelles de mozzarella, taillez-les à l’aide d’un petit emporte-pièce rond pour un aspect plus propre. Posez la mozzarella par-dessus. Terminez par une feuille de basilic.

choux caprese tomate mozzarella

Share

Ricotta au four

Ricotta au four, thym, piment, parmesan.

ricotta au fourParce que les choses les plus simples sont encore les meilleures ! La ricotta au four est une recette que l’on peut finalement accommoder comme on le souhaite : on peut la déguster nature ou y ajouter toutes sortes d’herbes ou d’épices. Cuite au four, elle se dessèche, dore doucement et devient plus compacte.

Une recette qui sent bon l’été et les apéros en terrasse ! Dégustez-la tiède sur des bruschetta, arrosez-les d’un filet de miel, ou de balsamique, ça tabasse ! Vous pourrez ensuite la conserver au frigo.

J’ai testé deux types de cuisson, une rapide (env. 30 min. à 180°C, avec un peu d’œuf) et une plus longue  à une température un peu plus basse (et sans œuf) pour laquelle j’ai définitivement opté.

ricotta au fourMunitions pour env. 4-5 petits pavés  :

Temps de préparation : 15-20 min.
Temps de cuisson env. : 60-70 min.
Température : 150°C (four électrique)

  • 500g de ricotta Galbani (2 pots)
  • 1 c. à soupe de Parmigiano Reggiano Galbani
  • Env. 2 c. à soupe de thym
  • Env. 1 c. à café de piment d’Espelette
  • Sel, poivre
  • Huile d’olive
  • Pain aux figues
  • Miel, vinaigre balsamique…

Mélangez le thym avec le piment d’Espelette. Battez la ricotta à la fourchette pour l’assouplir, ajoutez le parmesan et mélangez bien. Salez, poivrez selon votre convenance.

Au pinceau, huilez légèrement les alvéoles d’une plaque à muffins.
Saupoudrez le mélange thym-piment au fond des alvéoles et sur les pourtours.
Répartissez la ricotta dans les alvéoles. Versez un petit filet d’huile d’olive sur chaque portion de ricotta et encore un peu de thym. Faites cuire env. 1 heure jusqu’à ce que la ricotta soit dorée.

Démoulez et servez aussitôt en bruschetta (avec des tranches de pain aux céréales ou pain aux figues, passez-les préalablement au four ou au grille-pain pour qu’elles soient bien croustillantes).

Versez un filet de miel (ou du vinaigre balsamique) sur les pavés de ricotta encore chauds. Vous pouvez également parsemer de pignons torréfiés à la poêle.

NB : Vous pouvez également cuire un pot entier de 250 g dans un moule adapté. Dans ce cas, prolongez la cuisson (tabler sur env. 1h30)

ricotta au fourricotta au four

 

Share

Tiramisu framboises litchis

 

tiramisu framboises licheesC’est une Creaminelle en veille de cavale qui vous écrit ces quelques lignes en crash pour vous présenter rapidement l’e-book Delacre / Galbani -sur le thème du Tiramisu – auquel j’ai collaboré avec 9 autres blogueuses.

Pour ma recette, j’avais envie d’un tiramisu coloré, frais et gourmand, me rappelant l’association bien connue de Pierre Hermé framboises-litchis-rose et son non-moins-fameux Ispahan !

Pour découvrir l’e-book, c’est par là : l’e-book Delacre.

Il me sera sans doute difficile d’établir le contact dans les prochaines semaines, d’ici là, passez de belle fêtes de Pâques !

tiramisu framboises lichees

Pour 5 à 6 verrines de 160 ml

  • 250 g de mascarpone Galbani
  • 2 œufs
  • Une douzaine cigarettes russes Delacre
  • 2 c. à soupe de sucre glace
  • 15 cl de jus de framboises (env. 300g de framboises)
  • Une douzaine de litchis (2 par verrines env.)

Mixez les framboises, passez-les au tamis pour retirer les grains. Mesurez 15 cl. Épluchez les litchis, coupez-les en petits morceaux, récupérez le jus.

Mettez les cigarettes russes dans un sachet congélation et réduisez-les en poudre en les écrasant avec un rouleau à pâtisserie (ou passez-les au mixer). Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Montez les blancs en neige avec une pincée de sel.

Battez les jaunes d’œufs avec le sucre glace puis incorporez ce mélange au mascarpone. Ajoutez le jus de framboises et mélangez bien. Incorporez délicatement les blancs en neige en soulevant la masse.

Déposez une couche de biscuits au fond des verrines en tassant. Imbibez avec une c. à café du jus de litchis. Ajoutez une couche de litchis coupés. Ajoutez la crème à la framboise. Ajoutez une nouvelle couche de biscuits, des litchis et terminez par une fine couche de crème. Décorez de framboises fraiches.

DSC_1370Ou avec le jus de framboises restant (env. 5 cl):
Faites ramollir une feuille de gélatine dans un bol d’eau froide. Dans une petite casserole, faites chauffer le jus de framboises. Retirez du feu, ajoutez la gélatine et mélangez jusqu’à dissolution. A l’aide d’une petite pipette, déposez des perles de jus sur une feuille de papier cuisson. Placez au congélateur et laissez prendre. A l’aide d’une raclette, récupérez les billes. Avant de déguster, décorez de billes de framboises.

Share