Glace fraise rhubarbe

Glace fraise rhubarbe

glace fraise rhubarbe

Pas encore la saison des grosses chaleurs certes, mais pour la rhubarbe, il y en a une de saison. Et en ce moment, c’est rhubarbe à tous les étages ! Au départ, j’avais envie d’un dessert multi-couches (ou avec différentes textures), quelque chose de frais à base de rhubarbe et de fraises. Faute de résultats inspirants j’ai tranché pour la glace, j’y songeais depuis un moment, et j’aurais fini par y arriver de toute manière. Voilà donc une recette express (pas de base crème anglaise) de glace pour changer de la tarte ou de la compote. Un truc gourmand façon Ben and Jerry’s ? Servez avec des éclats de shortbread. Et puis ice-cream with shortbread dough, ça sonne quand même vachement mieux.

Munitions pour pour un bac d’env. 1 litre

  • 250g de fraises
  • 250g de rhubarbe
  • 4 c à soupe de miel (le moins parfumé)
  • 30g de sucre
  • 1 blanc d’oeuf
  • 1 gousse de vanille
  • 15 cl de crème fraîche liquide

glace fraise rhubarbe

Épluchez les tiges de rhubarbe, puis coupez-les en tronçons. Lavez les fraises, équeutez-les puis coupez-les en petits morceaux. Fendez la gousse de vanille, retirez les grains.

Placez les fruits dans une casserole avec les grains de vanille, le miel, le sucre et un petit fond d’eau. Faites cuire à feu moyen jusqu’à obtention d’une compote. Passez la préparation au mixeur plongeant pour la rendre fine.

Montez la crème liquide en crème fouettée.

Mélangez les fruits, le blanc d’oeuf à la crème fouettée. Placez dans la sorbetière et turbinez env. 15-20 min. Versez dans un bac, puis placez au congélateur en remuant de temps à autre.

Sortez la glace 15-20 min avant de servir pour qu’elle soit moins dure. Une fois dressée, ajoutez quelques éclats de shortbread.

glace fraise rhubarbe

Glace au miel

Glace au miel, fruits secs et confits, bricks craquantes

glace au miel

C’est l’hiver. Gorge irritée ? Tiens, si on se faisait une glace ? Pas de quoi fouetter un chat, après tout, on est bien dans la saison des bûches glacées, à défaut d’en mettre dans la cheminée cette année. Cette glace-là vous fera doublement du bien, puisqu’elle est à base de miel. Dans l’esprit d’un nougat glacé, avec des éclats de fruits secs et d’agrumes confits. Et la feuille de brick beurrée et légèrement caramélisée ? De la crêpe dentelle ! Un bon goût de miel, des textures différentes. La base de crème anglaise et le miel lui donne une belle consistance, aucune paillette à déclarer. Et pas de problème de timing, vous pouvez préparer la glace et les bricks le matin pour déguster en soirée. Bon réveillon !

Munitions pour 120 cl de glace env.

Pour la crème anglaise :

  • 80 cl de lait
  • 40 cl de crème fraîche liquide
  • 160g de miel d’acacia
  • 60g de sucre
  • 8 jaunes d’oeufs

Et aussi :

  • une belle poignée de pistaches concassées
  • une belle poignée d’amandes concassées
  • une belle poignée d’écorces d’oranges et de citrons confits
  • quelques feuilles de brick
  • un peu de beurre

glace au miel

Torréfiez les amandes concassées en les passant au four (200°C) quelques minutes.

Préparez une crème anglaise. Mélangez le lait et la crème, portez à ébullition. Retirez du feu. Fouettez les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Versez le mélange lait-crème chaud sur les œufs battus, mélangez bien. Remettez sur le feu. Faites cuire à feu doux, en remuant constamment, jusqu’à ce que la crème épaississe et nappe la cuillère. (Ne pas faire bouillir, et ne pas dépasser 86°C au risque de faire cuire les jaunes et trancher la crème. Si besoin, munissez vous d’une thermo-sonde pour suivre la cuisson.) A la fin, ajoutez  le miel et mélangez bien jusqu’à ce qu’il ait complètement fondu.

Laissez refroidir (passez la préparation une heure au congélateur pour accélérer et préparer le passage à la sorbetière).

Mettez la préparation dans une sorbetière et turbinez une bonne 1/2 heure (procédez en 2 temps selon la quantité préparée et la capacité de la sorbetière).  En cours de route, ajoutez les fruits secs et les fruits confits. Placez dans un récipient et laissez finir au congélateur.

A l’aide d’un pinceau, badigeonnez la moitié d’une feuille de brick de beurre fondu, pliez-la en deux. Beurrez à nouveau, puis repliez. Découpez plusieurs triangles (ou toute autre forme de votre choix).  Saupoudrez-les de sucre glace, puis passez-les au four à 180°C (surveillez, les feuilles dorent très vite). Sortez et laissez refroidir.

Sortez la glace 15-20 min avant dégustation. Servez les boules de glace accompagnées de feuilles de bricks craquantes.

glace au miel

Sorbet framboises

sorbet framboises(avec sorbetière)

Quand tout devient compliqué, quand tout vous épuise, même taper sur un clavier.
Qu’il est impensable d’allumer un four, des plaques, et même un barbecue.
Et qu’il n’y a plus qu’une solution : se nourrir de fruits et de glaces !
Du fruit, du fruit, rien que du fruit pour ce sorbet aux framboises bio du jardin.
Pas besoin d’ajouter un sirop du sucre, les fruits se suffisent à eux-mêmes.

Munitions pour 6 glaces :

  • 500g de framboises
  • le jus d’un citron
  • 2-3 c. à soupe de miel
  • 1 blanc d’oeuf

Et aussi :

  • 6 moules à sucettes glacées
  • bâtonnets en bois
  • 1 sorbetière

sorbet framboisesMixez les framboises dans un blender. Passez au tamis pour retirer les grains.
Ajoutez le miel, le blanc d’oeuf et le jus de citron. Placez dans la sorbetière et turbinez env. 30 min. Versez dans un récipient ou dans les moules à sucettes individuels, plantez les bâtonnets, puis placez au congélateur et laissez prendre.
Pour démouler les sucettes, passez rapidement sous un filet d’eau chaude.

sorbet framboises

Sorbet pêche de vigne sanguine

sorbet pêche de vigne sanguineJe ne suis pas ce que l’on appellerai une accro aux glaces, même si de temps en temps un arrêt chez le (bon) glacier du coin ou l’envie d’un Magnum se font sentir. Cette année, je dois dire que je les apprécie particulièrement. Et avec elles, je ressens comme une envie de prise de risque, d’aventure…Je tente d’autres parfums ! Oui parce que chez le glacier, je suis plutôt du genre indécrottable. Le cornet sera composé de café et de straciatella ou ne sera pas. Alors qu’au contraire, coté sucré, ce serait plutôt no limit !

Les glaces maison c’est vraiment sympa, le seul défaut c’est qu’elles sont toujours assez dures. Forcément, ni additifs, ni stabilisants comme dans les glaces dites « industrielles ».
Pour une texture plus souple, on peut jouer avec les différents sucres, ajouter du lait en poudre, utiliser de la crème fraîche ou encore, stabiliser en ajoutant un blanc d’oeuf monté en neige. Une petite astuce que l’on peut également lire dans le dernier numéro de Fou de Pâtisserie.

A la recherche d’une recette de sorbet, j’ai d’abord atterri chez Piment Oiseau, qui elle-même avait pioché chez Torchon et Serviettes. A en juger par les deux billets, ce petit truc du blanc en neige semblait vraiment faire la différence…pour briser la glace ;-).
J’ai donc repris cette base pour mon sorbet pêche de vigne sanguine.

sorbet pêche de vigne sanguineMunitions :

  • Env. 500g de pêches sanguine
  • 1 citron vert
  • 70 g de sucre en poudre
  • 20 cl d’eau
  • 1 blanc d’oeuf
  • 2 sachets de de sucre vanillé (16g env)

Portez une casserole d’eau à ébullition. Faites pocher les pêches dans l’eau bouillante pendant env. 5min. Sortez-les de l’eau avec un écumoire, laissez tiédir puis retirez la peau des pêches. Dénoyautez les pêches puis coupez la chair en morceaux.

Placez les pêches dans une casserole avec le jus de citron, le sucre en poudre et l’eau.
Faites compoter le tout à feu doux pendant env. 15 min.

Retirez du feu, laissez refroidir. Mixez la préparation au blender ou mixer plongeant jusqu’à obtenir une consistance lisse et onctueuse.

Placez au frais une bonne heure. Versez la préparation dans une sorbetière et turbinez env. 30 min. 5 min. avant la fin, montez le blanc en neige avec le sucre vanillé. Incorporez la meringue à la glace encore souple, puis placez au congélateur.