panna cotta chocolat café

panna cotta chocolat cafe

J’adore la panna, rien de neuf. C’est vraiment le dessert qui te sauve la mise, qui s’adapte à toutes les saisons, rapide, gourmand et ultra-simple. Plutôt adepte de la classique avec coulis, je m’étais pas encore aventurée dans la panna-cotta bi-goût et inclinée. Le chocolat se marie bien avec la saveur corsée du café. J’ai mis volontairement peu de sucre, le chocolat, même à 70%, c’est toujours un peu sucré. J’en ai ajouté un peu plus dans la crème au café, mais assez peu au regard des quantités totales.

Pour une panna bien onctueuse, évitez d’avoir la main lourde sur la gélatine. Et choisissez un chocolat de qualité, ça fait toujours la différence. J’ai opté pour les palets de chocolat noir de la Maison Weiss qui propose une gamme spécialement dédiée à la pâtisserie. Amatrice de bon chocolat, je croque de temps à autre l’une de leur tablette…(Ibaria pour l’accro des agrumes ici présente).

Munitions pour 4 pots (contenance max. 160 ml)

Pour la crème au chocolat:

Pour la crème au café:

  • 110 ml de lait
  • 110 ml de crème liquide
  • 1 feuille de gélatine
  • 2 c. à café de café soluble
  • 4 c. à café de sucre roux de canne

Pour la déco:

  • copeaux de chocolat
  • cacao en poudre

panna cotta chocolat cafe

Pour la crème au chocolat : faites ramollir la feuille de gélatine dans un bol d’eau froide. Mélangez et versez le sucre, le lait et la crème dans une petite casserole.
Portez à ébullition et retirez du feu. Ajoutez le chocolat noir (préalablement haché, il fondra plus vite), laissez fondre quelques secondes, puis remuez bien jusqu’à ce que la crème soit bien homogène. Incorporez ensuite la gélatine bien essorée et mélangez bien. Versez dans les 4 pots. Incliner les pots et laissez-les au frigo env. 2-3 heures le temps de figer.  

Pour les incliner dans votre frigo, plusieurs options :
J’ai tout simplement utilisé les grilles de mon frigo. J’ai calé les pots contre la paroi du frigo et entre les grilles avec l’inclinaison nécessaire. Vous pouvez également vous servir d’un rouleau à pâtisserie, recouvert d’un torchon pour éviter que les pots ne glissent.
Vous pouvez également utiliser des boîtes à œuf en carton, les alvéoles serviront à les caler.

Pour la crème au café : faites ramollir la feuille de gélatine dans un bol d’eau froide.
Mélangez et versez le sucre, le lait et la crème dans une petite casserole.
Portez à ébullition et retirez du feu. Ajoutez le café soluble et remuez.
Incorporez ensuite la gélatine bien essorée et mélangez bien. Laissez refroidir à température ambiante (ne versez pas la crème brûlante sur la crème déjà figée, elle risquerait de commencer à fondre et les deux crèmes pourraient commencer à se mélanger). Une fois refroidie, versez dans les 4 pots jusqu’à hauteur de la crème chocolat.
Placez au frais et laissez prendre plusieurs heures.

Avant de déguster, parsemez des copeaux de chocolat. Saupoudrez d’un peu de cacao en poudre.

panna cotta chocolat cafe

 

Cookies café, noix de pécan et chocolat au lait

Cookies café, noix de pécan et chocolat au lait

Pendant ma dernière semaine de liberté provisoire, j’ai eu une furieuse envie de cookies.
Chaque hiver je fabrique environ vingts kilos (au bas mot) de biscuits de Noël, mais ça faisait des lustres que je n’avais pas lancé une petite production de cookies. Le temps pourri y a sans doute largement contribué, mais j’avais envie d’un truc très réconfortant et de saveurs presque automnales : café, noix de pécan et chocolat au lait (plus régressif que le noir). Pour la base, je me suis inspirée du livre « Cookies sucrés et salés » (Solar) mais j’ai changé quelques proportions, notamment celles des inclusions (noix et chocolat) et j’y ai ajouté un peu d’extrait de café également.

Les cookies je les aime ni trop mous, ni trop durs. Quand je prépare des biscuits, des sablés ou autres petits gâteaux, je fais toujours une fournée-test avec un ou deux biscuits pour vérifier selon le cas, le moelleux ou le croustillant, et le temps de cuisson, pour obtenir la texture que je préfère. Au bout de 12-13 min. j’ai obtenu ici des cookies comme je les aime, légèrement croustillants à l’extérieur et encore un peu moelleux à l’intérieur. Chaque four étant différent, je vous conseille de tester la cuisson de votre coté pour obtenir celle que vous préférez. Vous pouvez ajouter un peu plus de noix de pécan ou de chocolat. Les cookies c’est comme on aime !

Munitions pour env. 15-20 cookies (selon la taille)

  • 1 œuf
  • 125g de beurre mou
  • 100g env. de cerneaux de noix de pécan
  • 120g env. de chocolat au lait
  • 175g de farine
  • 1 c. à café de levure chimique
  • 30g de sucre en poudre
  • 70g de sucre roux
  • 1 c. à soupe de café soluble
  • quelques gouttes d’extrait de café

Concassez grossièrement les noix de pécan. Coupez le chocolat au lait en pépites assez généreuses. Mélangez le beurre et les deux sucres à l’aide d’une cuillère en bois.

Incorporez l’œuf battu. Ajoutez l’extrait de café. Mélangez la levure et le café soluble à la farine puis ajoutez-les avec les noix de pécan et les pépites de chocolat.

Mélangez les ingrédients sans trop travaillez la pâte.

Préchauffez le four à 180°C.

Prélevez de petites portions de pâte et formez des boules (de la taille d’une grosse noix).
Disposez-les sur une plaque préalablement recouverte de papier cuisson – en les espaçant suffisamment pour qu’ils ne se touchent pas lors de la cuisson – et aplatissez-les un peu.

Placez au four et faites cuire env. 12-13 min. Sortez les cookies du four, disposez-les sur une grille et laissez-les refroidir.

Cookies café, noix de pécan et chocolat au lait

Bûchettes au café pour une année bien corsée !

buchette café

Déjà mi-janvier et je pas encore publié mes vœux…en bonne adepte de la procrastination. Jusqu’au 31, tout est permis alors une très bonne année à vous!

Cette année, pas de carnage à la galette à déplorer, un essai plutôt concluant même mais qui requiert encore quelques optimisations. Le sapin a terminé son règne depuis bien longtemps mais l’esprit de Noël est encore présent. Et le manteau blanc qui recouvre actuellement la ville est là pour nous le rappeler.

Le mois de décembre fut productif coté traditionnels biscuits de Noël et il me reste encore quelques recettes non publiées sous le coude. Avant d’attaquer 2013 avec quelques recettes salées, rien de mieux qu’une pause-café et un après-midi cocooning au chaud, à grignoter de petits biscuits.

  • 275g  de farine de blé
  • 100g de noisettes en poudre
  • 75g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 jaunes d’œufs
  • 2 c. à café de café soluble
  • 200g de beurre
  • 1 pincée de levure chimique
  • 200g de chocolat noir (ou lait) de couverture

Délayez le café avec une petite cuillerée à café d’eau.
Dans un récipient, mélangez la farine, la levure, les noisettes, le sucre et le sucre vanillé.
Ajoutez le beurre en flocons et sablez entre vos paumes.
Incorporez les jaunes d’œufs et le café. Pétrissez jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Formez une boule, filmez et placez au frais pendant env. 1 h.
Préchauffez le four (190°C four électrique, 170° four à chaleur tournante)
Coupez la pâte en plusieurs pâtons. Façonnez des boudins puis coupez des petites bûchettes. Disposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Enfournez pendant env. 12-13 minutes.

Faites fondre le chocolat au bain-marie à feu doux. Trempez les extrémités de chaque biscuit dans le chocolat. Posez sur une grille et laissez prendre.

buchette café

Mais café la police…

Gâteau aux noix et café

gâteau aux noix et café…en voyant le dépassement de calories règlementaires par tranche?
Pourtant toujours au taquet pour les excès en tous genres, elle devait ce jour-là sans doute…prendre le thé !

Ce qui m’a laissé tout le loisir de piller un verger et de faire disparaitre quelques kilos de noix. Puis de réaliser ce gâteau mais aussi un joli succès d’estime auprès de mes complices.

Voila un moment que l’idée d’un délit à base de noix et de café germe dans ma tête. Un gâteau spécial « dimanche de grisaille », quelque chose de riche qui réchaufferait une froide journée. C’est chose faite avec cette recette de gâteau glacé et fourré au café !

Pour le gâteau:

  • 170g de beurre pommade
  • 120g de sucre
  • 3 œufs
  • 140g de farine
  • 1 c. à café rase de levure chimique
  • 100g de noix
  • 3 c. à café de café soluble
  • 1 c. à soupe d’eau chaude

Pour le glaçage:

  • 2 c. à soupe de lait
  • 2 c. à café de café soluble
  • 95g de beurre pommade
  • 125g de sucre glace

Et aussi : Quelques cerneaux de noix

gâteau aux noix et café

Préchauffez le four à 180°C.

Beurrez et farinez un moule à charnière de 18-20 cm (ou déposez une feuille de papier cuisson dans le fond). Hâchez les noix au mixer (sans les réduire en poudre).

Dans un récipient, battez le beurre avec le sucre. Ajoutez un œuf après l’autre. Incorporez la farine (préalablement tamisée) et la levure. Ajoutez les noix concassées.

Délayez le café soluble dans l’eau chaude, puis ajoutez à la préparation.

Versez la pâte dans le moule. Faites cuire environ une heure. Plantez une lame de couteau pour vérifier la cuisson. Laissez refroidir le gâteau. Une fois refroidi, coupez-le en deux dans son épaisseur

Faites chauffer le lait, puis délayez-y le café instantané. Battez le beurre avec le sucre glace, ajoutez le café, battez jusqu’à obtention d’une texture crémeuse.

Étalez environ la moitié du glaçage sur un disque de gâteau puis superposez le second. Étalez la crème restante sur le dessus et le pourtour. Décorez le pourtour avec des noix concassées et des cerneaux de noix caramélisés sur le dessus.