Tortellini à la courge et aux champignons

Tortellini à la courge et aux champignons
Aussitôt shootés, aussitôt engloutis, je trépigne déjà à l’idée d’en refaire. Ces tortellini à la courge, j’en ai rêvé. Et pour cause, je suis obsédée par les courges. Il a fallu faire vite pour prendre cette photo. Car non seulement, j’avais très envie d’y goûter et de les manger chauds ces tortellini, mais cette satanée lumière commence à baisser sévèrement le soir. C’est ça l’automne. Profusion de fruits et légumes, mais aussi pénombre qui s’installe de plus en plus tôt, et ça, j’aime pas ! Pour cette recette, j’ai utilisé du patidou, une variété de courge que je n’avais pas encore utilisée en cuisine jusqu’ici (à tort, car c’est excellent). Je ne sais pas s’il y a une variété de courge que je n’aime pas. Je vous conseille le potimarron avec cette recette, le mélange potimarron, noisettes et épices, c’est divin (hé ouais, rien que ça). Armez-vous d’un peu de patience pour le pliage, pas très compliqué, mais quand on veut en faire beaucoup, ça prend du temps…

Munitions pour env. 60 tortellini (4 personnes)

  • 60 feuillets de pâte won-ton*
  • 1 potimarron (700-800g de chair épluchée et coupée)
  • 1 gousse d’ail
  • 1 échalote
  • huile d’olive
  • sel
  • 1 c. à café de mélange d’épices : muscade, quatre-épices, cannelle
  • 2 à 3 c. à soupe de noisettes en poudre
  • crème liquide

Pour l’accompagnement

  • une dizaine de champignons rosés
  • 1 échalote
  • vin blanc
  • sel, poivre

Tortellini à la courge et aux champignons

Préparation de la farce :
Préchauffez le four à 180°C. Pelez l’ail et l’échalote, puis hachez-les. Coupez le potimarron en deux, retirez les graines. Coupez des tranches et épluchez-les.
Disposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Versez un filet d’huile d’olive sur les tranches, parsemez d’ail et d’échalote. Placez au four et faites cuire env. 30 min. jusqu’à ce que la chair soit bien tendre (vérifiez au couteau). Sortez du four et laissez tiédir.

Vous pouvez choisir de laisser l’ail et l’échalote, j’ai préféré retirer une partie avant d’écraser le tout, car je voulais conserver avant tout le goût du légume. Placez les tranches de courge dans un récipient puis écrasez-les en purée. Ajoutez les noisettes en poudre, salez, ajoutez les épices et mélangez. Détendez avec un peu de crème liquide jusqu’à obtention d’une farce onctueuse (mais pas liquide, histoire de pouvoir la manipuler).

Coupez les carrés de pâte wonton à l’emporte-pièce rond (7,5-8cm) (là encore, au choix, vous pouvez aussi utiliser les carrés entiers et les plier ensuite dans la diagonale).

Disposez une petite cuillerée de farce au centre de chaque rond. Humectez les bords de la pâte, puis pliez en deux en pressant bien et en évacuant l’air tout autour de la farce (serrez avec le coté non coupant de l’emporte-pièce par exemple).

En soulevant la pâte pour former une jolie collerette sur le devant, faites rejoindre les deux extrémités vers l’arrière. Humectez les coins et pressez pour sceller. Posez vos tortellini sur une plaque légèrement farinée pendant la préparation, afin qu’ils ne collent pas.

A ce stade vous pouvez congeler les tortellini. Placez-les sur un plateau, recouvert de papier cuisson sans qu’ils ne se collent. Une fois congelés, mettez-les dans un sac congélation.

Pour la cuisson des tortellini, deux options:
– soit vous faites cuire les tortellini dans l’eau bouillante (voir dans du bouillon de légumes, pour plus de goût). Plongez-les quelques minutes puis égouttez.
– soit vous les faites revenir à la poêle comme des gyoza (ma version ici) : versez 2 c. à soupe d’huile d’olives dans une sauteuse. Placez-y les tortellini et faites dorer quelques minutes. Ajoutez un fond d’eau (ou de bouillon), couvrez et laissez cuire quelques minutes jusqu’à évaporation de l’eau.

Tortellini à la courge et aux champignons

Pour l’accompagnement :
Nettoyez les champignons avec un linge humide. Coupez l’extrémité des pieds et les marges. Coupez-les en tranches. Faites chauffer un peu d’huile ou de beurre dans une poêle. Faites revenir l’échalote. Déglacez avec un peu de vin blanc. Ajoutez les champignons et faites sauter quelques minutes. Ajoutez un trait de crème liquide. Salez, poivrer. Servez les tortellini avec la poêlée de champignons.

*vendus en paquets de 30-40 feuillets, dans les épiceries exotique, type Thailong, Paris Store à Strasbourg)

Tortellini à la courge et aux champignons

Pumpkin cake

Gâteau à la courge

pumpkincakeVous aimez le carrot cake ? Alors vous aimerez le pumpkin cake !
Le carrot cake, c’est un de mes gâteaux préférés. Rien de bien original certes. Mais les épices, les fruits secs, le topping au fromage frais, je suis fan. Un vrai gâteau d’automne. Moelleux, pas sec, et british qui plus est ! Qui d’autre que les anglais pour nous pondre les meilleurs cakes ? Et comme je suis en pleine crise aigüe, les cucurbitacées tombent sous le poids de ma lame. I’m a serial pumpkin killer. La courge c’est rusé, c’est malin, c’est le caméléon du potager. Ça fonctionne avec tout, aussi bien les recettes salées que sucrées. Je suis donc partie d’une recette de pumkin cake bars – extraite du livre « Home Sweet Home » de la Hummingbird Bakery – dont j’ai un peu adapté les proportions (et à laquelle j’ai ajouté une bonne poignée de noix).

Munitions pour 6-8 détenus (pour un moule carré d’env. 22 x 22 cm)

  • 3 œufs
  • 185 ml d’huile
  • 210 gr de sucre roux
  • 330g env. de purée de courge (d’1/2 courge musquée par ex.)
  • 240 gr de farine
  • 50g de noix concassées
  • 1 c. café rase de levure chimique
  • 1/2 c. à café de bicarbonate de soude
  • 1 c. café rase cannelle
  • 1/2 c. à café quatre-épices
  • une pincée de sel

Pour le topping:

  • 150g de cream-cheese
  • 80g de sucre glace
  • 50g de beurre pommade

Préchauffez le four à 180° C (four électrique). Tapissez un moule carré de 22 x 22 cm env. de papier cuisson. Pelez la courge, coupez la en tranches. Faites cuire la chair courge au four jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Écrasez au presse-purée. Laissez refroidir. Pesez env. 330g.

Dans un récipient, battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange pâlisse. Ajoutez l’huile et remuez bien. Mélangez la farine, la levure, le bicarbonate, les épices et les noix concassées puis ajoutez à la préparation. Ajoutez la purée de courge en dernier et mélangez bien.

Versez la préparation dans le moule. Placez au four et faites cuire env. 25 min. à 180° C (plantez la lame d’un couteau pour vérifier la cuisson). Sortez du four et laissez refroidir.

Dans un récipient, écrasez le beurre à la fourchette. Ajoutez une partie du sucre glace et battez à la fourchette. Ajoutez le cream-cheese et mélangez bien. Ajoutez le reste de sucre glace. Replacez au frais et remuez de temps en temps. Étalez le topping sur le gâteau.

pumpkincake

Spitzbuben à la confiture de potimarron

spitzbubenNon, le marathon bredeles n’a pas encore commencé. Si la lutte sans merci ne démarre officiellement que dans un mois, il flotte déjà une bonne odeur d’épices et de cannelle.
J’avais très envie d’une petite douceur à base de cucurbitacée, c’est la pleine saison. Les courges, je radote mais elles figurent sans conteste au top de mon ranking des légumes chouchous. Et la cannelle, je ne m’en lasse toujours pas, elle coule dans nos veines d’alsaciens. Tout comme l’odeur du café frais qui envahit les narines lorsque l’on ouvre un paquet, ouvrir un sachet de cannelle me procure à peu près la même sensation.

Pour garnir mes Spitzbuben, j’ai utilisé la confiture Au Mouton Bleu des Viviers d’Annick Faucheux, une productrice de confitures que l’on retrouve (notamment) chaque année parmi les exposants du Salon du Blog Culinaire à Soissons.
Annick Faucheux propose une gamme impressionnante de confitures artisanales, parfumées et ultra-gourmandes. Des associations étonnantes, des sucrées-salées (mirabelles façon pain d’épices, fraise ô vin, coings-épices, des exotiques (ananas-pina colada) et j’en passe. Et si j’avais la bonne artillerie, je me lancerais sans doute dans la production maison car cette confiture de potimarron au gingembre est tout simplement divine. Je compte bien faire un petit réassort au mois de novembre.

spitzbubenMunitions pour la pâte :
(Pour env. une vingtaine de biscuits assemblés)

  • 200g de farine de blé
  • 50g de sucre glace
  • 100g d’amandes ou de noisettes en poudre
  • 1/2 c. à café de cannelle
  • 1 œuf
  • 150g de beurre
  • Confiture de potimarron (ou celle de votre choix)

Dans un récipient, mélangez la farine, le sucre glace, la cannelle et les amandes (ou les noisettes). Incorporez le beurre en morceaux et sablez la pâte entre vos mains.
Ajoutez l’œuf et travaillez jusqu’à obtention d’une pâte homogène et lisse.
Enveloppez dans du film et placez au frais minimum 1 heure.

Préchauffez le four à 180°C (four électrique).
Étalez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné (ou une feuille de papier cuisson).
Découpez des formes à l’emporte-pièce (pensez à découper autant de sablés pleins que ceux à motifs). Récupérez les chutes et découpez la pâte jusqu’à épuisement.
Faites cuire chaque fournée env. 8-9 min. Laissez refroidir.

Assemblez les sablés pleins et creux avec de la confiture.

spitzbuben

Muffins butternut & chocolat blanc

muffins butternut chocolatLa courge, un légume qui vous veut du bien. Joufflue, rondouillarde, savoureuse, des couleurs qui évoquent une ballade en forêt. Rien n’est plus emblématique que ce légume pour célébrer l’automne et les fêtes d’Halloween. En soupe, en gratin, en purée, j’aime lui infliger toute sorte de supplices. Avec sa chair plus douce, le butternut se marie aussi très bien au sucré.

Et si cette année le mot d’ordre était : NO TRICKS, ONLY TREATS !

Pour env. 8-9 muffins

  • 100g de chocolat blanc + quelques carreaux pour la déco
  • 100g de beurre
  • 2 c. à café de crème fraîche épaisse
  • 2 œufs
  • 50g de sucre roux
  • 1 pincée de sel
  • 160g de farine
  • 80g d’amandes en poudre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 c. à café de cannelle
  • 2 c. à soupe de poudre de cacao blanc (Caotina)
  • 100g de butternutmuffins butternut chocolat

Coupez des grosses tranches de butternut, retirez les graines, puis râpez-le à l’aide d’une râpe universelle.

Cassez le chocolat en morceaux. Dans une petite casserole, faites fondre le beurre avec le chocolat blanc à feu doux. Retirez du feu, ajoutez la crème fraîche et mélangez.

Battez le sucre roux avec les deux œufs et la pincée de sel. Versez le mélange fondu beurre-chocolat et mélangez bien. Dans un récipient, mélangez la farine, la levure, la cannelle, les amandes et le cacao en poudre. Ajoutez le mélange précédent et travaillez les ingrédients jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Ajoutez le butternut râpé en mélangeant bien.

Versez la pâte dans les alvéoles d’une plaque à muffins. Placez au four et faites cuire env. 25-30 min. à 170°C. A la sortie du four, parsemez d’éclats de chocolat blanc.

muffins butternut chocolat