Cake marbré

Deux cakes sinon rien (recette de base C. Felder, Gâteaux)

Cake marbré

Ouais c’est juste un cake quoi. Mais le cake est bon, le cake est photogénique.
Et un blog c’est fait pour ça aussi, contenir quelques recettes de basiques, à avoir toujours sous la main pour les vraies urgences (goûter-hypoglycémie-dépendance). Il était donc indispensable d’avoir ici au moins une bonne recette de cake marbré. J’y ai ajouté un glaçage au chocolat et des noisettes pour plus de gourmandise (m’oui c’est vrai, c’est ce qui manquait dans cette recette ;-)) et le coté régressif (c’est toujours le craquant du glaçage au chocolat qu’on préfère non ?).

Munitions pour 1 cake (moule de 16 cm)

Pour la pâte vanille :

  • 175g de farine de blé
  • 1 c. à café rase de levure chimique
  • 100g de beurre mou
  • 160g de sucre semoule
  • 125g d’oeufs (2 gros œufs)
  • 45 ml de lait
  • 15g de rhum (facultatif)
  • 1/2 gousse de vanille

Pour la pâte cacao :

  • 15g de cacao en poudre
  • 10 ml de lait

Pour le glaçage (selon l’envie) :

  • chocolat noir
  • 1 poignée de noisettes

Cake marbré

Torréfiez les noisettes en les passant au four à 160°C pendant env. 5 à 10 min (surveillez, elles doivent dorer légèrement). Laissez refroidir puis concassez-les. Fendez la gousse et grattez les grains.

Tamisez la farine avec la levure. Battez le beurre pommade avec le sucre. Ajoutez les œufs et mélangez. Ajoutez ensuite la farine, puis le lait, le rhum et la vanille. Mélangez jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Divisez la pâte en deux portions égales. Incorporez le cacao et le lait à l’une d’entre elles et mélangez bien.

Beurrez et farinez le moule à cake (ou chemisez-le de papier cuisson). Versez un peu de pâte vanille au fond du moule, puis une couche chocolat. Répétez l’opération en alternant les couches. Répartissez quelques noisettes concassées sur le dessus.

Placez au four préchauffé : faites cuire le cake d’abord 10 minutes à 200°C (four électrique), puis env. 30 min. à 180°C. Laissez refroidir avant de démouler.

Faites fondre le chocolat au bain-marie. Versez le glaçage sur le cake et parsemez de noisettes concassées. Laissez prendre.

Pour la version vanille-framboises : réalisez la recette sans la pâte cacaotée et ajoutez une belle poignée de framboises fraîches ou surgelées.

More cake ?

Cake marbré

Share

Cake citron pavot

Recette Christophe Felder, Mes 100 recettes de Gâteaux

Cake citron pavot

Bon, rien de neuf à l’est culinaire…C’est pas la révolution, du cake citron pavot on en a vu à tire-larigot. But sometimes a girl needs a cake. Et des agrumes aussi, auxquels je voue un culte sans borne (avec l’ananas). L’épineux problème avec les grands classiques, c’est le volume. Comment choisir entre toutes les recettes. Pour la recette doudou de cake au citron, j’ai fouillé dans les chouchous et le local. J’ai hésité entre la version Mulhaupt et Felder, j’ai finalement opté pour celle de Felder (mais délestée de 50g de sucre). Sans surprise. Une creaminelle décidemment bien trop prévisible.

Munitions pour 1 cake (pour un moule de 20-21 cm env.)

  • 70g de beurre fondu
  • 2 citrons non traités
  • 190g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 4 œufs
  • 200g de sucre
  • 2 cuillères à soupe de graines de pavot bleu
  • 1 pincée de sel
  • 100g de crème fraîche liquide

Pour le glaçage:

  • 1/2 citron
  • sucre glace
  • 1 c. à café de rhum blanc

Cake citron pavot

Préchauffez le four à 180°C. Beurrez un moule à cake, ou garnissez-le de papier cuisson. Faites fondre le beurre dans une petite casserole, puis laissez tiédir.

Râpez finement le zeste des citrons. Tamisez la farine avec la levure. Cassez les œufs dans un récipient, ajoutez le sucre puis fouettez au batteur jusqu’à ce que le mélange blanchisse et mousse. Ajoutez les zestes, le sel, la crème liquide et mélangez. Incorporez ensuite la farine avec la levure et mélangez bien. Ajoutez le beurre fondu. Terminez en ajoutant les graines de pavot.

Versez la pâte dans le moule et placez au four. Faites cuire 10 min. à 180°C puis réduisez la température à 150°C. Poursuivez la cuisson env. 30-35 min. Vérifiez la cuisson en plantant la lame d’un couteau, elle doit ressortir sèche.

Pressez le jus d’un 1/ citron, ajoutez une c. à café de rhum. Ajoutez autant de sucre glace (préalablement tamisé) que nécessaire jusqu’à obtention d’un glaçage dense (ou la texture souhaitée). Versez sur la cake et laissez prendre.

Cake citron pavot

Cake citron pavot

Share

Cake aux noix et café

Cake aux noix et caféCe cake aux noix et café n’est autre qu’une réinterprétation d’une recette de Pâques, le lammele aux amandes. Comme le visuel avait l’air de bien plaire, pour plus de clarté j’ai décidé de publier la nouvelle version. La photo correspond à une première mouture, pour laquelle j’avais conservé les proportions initiales et réalisé des mini-cakes. Comme je viens tout juste de récidiver, j’ai doublé cette fois les quantités pour l’adapter à un moule à cake classique.  Le goût de café est assez léger, si vous l’aimez plus prononcé, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’extrait de café. Mais avec le glaçage, je trouve que c’est suffisant…Et si vous ne savez plus quoi faire de vos noix, une version un peu plus élaborée de gâteau aux noix par ici.

Munitions pour un cake (moule de 21 cm) :

  • 150g de farine
  • 150g de beurre mou
  • 150g de noix en poudre
  • 150g de sucre
  • 2 c. à café de levure chimique
  • 4 œufs
  • 2 c. à soupe de café fort

Pour le glaçage :

  • sucre glace
  • café fort

Préchauffez le four à 180°C. Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Montez les blancs en neige.

Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez le beurre et mélangez bien. Mélangez la farine, les noix et la levure, puis ajoutez à la préparation. Ajoutez le café. Incorporez les blancs en neige.Cake aux noix et café

Versez la pâte dans le moule à cake (préalablement beurré et fariné ou tapissé de papier cuisson). Placez au four (bas du four) et faites cuire env. 55 min.Surveillez et recouvrez d’un feuille de papier aluminium si le cake commence à trop colorer. Vérifiez la cuisson en plantant la lame d’un couteau. Dès qu’elle est sèche, sortez le cake du four. Démoulez et posez sur une grille.

Dans un bol, mélangez du sucre glace avec un peu de café, jusqu’à obtenir un glaçage assez dense. Nappez le cake encore chaud avec le glaçage. Répétez l’opération et nappez le cake avec 2 ou 3 couches de glaçage, selon vos envies.

Pour des mini-cakes (moules de 10 cm env.) ou des muffins, le temps de cuisson sera réduit (env. 30-35 min pour les mini-cakes), surveillez.

 

Share

Pumpkin cake

Gâteau à la courge

pumpkincakeVous aimez le carrot cake ? Alors vous aimerez le pumpkin cake !
Le carrot cake, c’est un de mes gâteaux préférés. Rien de bien original certes. Mais les épices, les fruits secs, le topping au fromage frais, je suis fan. Un vrai gâteau d’automne. Moelleux, pas sec, et british qui plus est ! Qui d’autre que les anglais pour nous pondre les meilleurs cakes ? Et comme je suis en pleine crise aigüe, les cucurbitacées tombent sous le poids de ma lame. I’m a serial pumpkin killer. La courge c’est rusé, c’est malin, c’est le caméléon du potager. Ça fonctionne avec tout, aussi bien les recettes salées que sucrées. Je suis donc partie d’une recette de pumkin cake bars – extraite du livre « Home Sweet Home » de la Hummingbird Bakery – dont j’ai un peu adapté les proportions (et à laquelle j’ai ajouté une bonne poignée de noix).

Munitions pour 6-8 détenus (pour un moule carré d’env. 22 x 22 cm)

  • 3 œufs
  • 185 ml d’huile
  • 210 gr de sucre roux
  • 330g env. de purée de courge (d’1/2 courge musquée par ex.)
  • 240 gr de farine
  • 50g de noix concassées
  • 1 c. café rase de levure chimique
  • 1/2 c. à café de bicarbonate de soude
  • 1 c. café rase cannelle
  • 1/2 c. à café quatre-épices
  • une pincée de sel

Pour le topping:

  • 150g de cream-cheese
  • 80g de sucre glace
  • 50g de beurre pommade

Préchauffez le four à 180° C (four électrique). Tapissez un moule carré de 22 x 22 cm env. de papier cuisson. Pelez la courge, coupez la en tranches. Faites cuire la chair courge au four jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Écrasez au presse-purée. Laissez refroidir. Pesez env. 330g.

Dans un récipient, battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange pâlisse. Ajoutez l’huile et remuez bien. Mélangez la farine, la levure, le bicarbonate, les épices et les noix concassées puis ajoutez à la préparation. Ajoutez la purée de courge en dernier et mélangez bien.

Versez la préparation dans le moule. Placez au four et faites cuire env. 25 min. à 180° C (plantez la lame d’un couteau pour vérifier la cuisson). Sortez du four et laissez refroidir.

Dans un récipient, écrasez le beurre à la fourchette. Ajoutez une partie du sucre glace et battez à la fourchette. Ajoutez le cream-cheese et mélangez bien. Ajoutez le reste de sucre glace. Replacez au frais et remuez de temps en temps. Étalez le topping sur le gâteau.

pumpkincake

Share

Cake au chocolat noir et grué

Recette Michel Cluizel

cake au chocolat noir

En matière de pistoles, j’ai la gâchette facile ! Attention toutefois à ne pas céder à la tentation de  picorer les pastilles en pleine préparation, sous peine de vous retrouver à cours de munitions ! Le site de Michel Cluizel regorge de délicieuses idées recettes pour tous les accros de l’or – plutôt noir que lait – en barre comme moi, facilement corruptibles à l’évocation du mot chocolat. Et pas de doutes sur la marchandise, un grand cru ça change tout !

Pour un moule à cake de 21 cm :

  • 90g de beurre pommade
  • 130g de sucre
  • 105g d’amandes en poudre
  • 3 œufs
  • 135g de farine
  • 25g de cacao en poudre
  • 4,5g env. de levure chimique
  • 112g de lait
  • 53g de chocolat noir (mini grammes Los Ancones 67%)
  • 35g de grué

Hachez le chocolat noir. Battez le sucre avec le beurre pommade. Ajoutez la poudre d’amandes, les œufs, et le mélange farine + cacao + levure. Incorporez ensuite le lait, le chocolat haché et le grué.

Préchauffez le four à 180°C (électrique). Beurrez et farinez un moule à cake. Versez la pâte dans le moule, placez au four et faites cuire env. 55-60 min.

Laissez refroidir 10 min. puis démoulez. (vérifier la cuisson en plantant la lame d’un couteau, qui doit ressortir sèche).

Le conseil Michel Cluizel : badigeonner le cake d’un mélange eau + sucre pour qu’il ne se dessèche pas.

cake au chocolat noirPour le glaçage :

  • 150g de chocolat (mini grammes Los Ancones 67%)
  • 1 c. à soupe de grué
  • 17,5 g d’huile
  • 17,5g de beurre

Faites-fondre le chocolat au bain-marie à feu doux. Ajoutez l’huile et le beurre, puis le grué et mélangez. Nappez le cake refroidi et laissez prendre.

NB : Attention à la cuisson ! J’ai trouvé le temps de cuisson plus long que celui préconisé dans la recette originale. A surveiller. J’ai réadapté la recette pour un cake de 21 cm. Pour avoir également testé la recette originale, choisissez un moule un peu plus grand (28-30 cm) pour une cuisson optimale et pour éviter qu’il ne brunisse sur le dessus (couvrez d’une feuille de papier alu en cours de cuisson, si nécessaire) ! Pour le glaçage, j’ai divisé la quantité de chocolat par deux et ajouté un peu moins de grué. Mais nappez-le comme vous l’aimez !

http://www.cluizel.com/fr/recettes-tout-chocolat.html (recette originale)

cake au chocolat noirPour les alsaciens, tout l’arsenal à la réalisation de cette recette de cake au chocolat noir est désormais disponible à la boutique Lathéral de Strasbourg, ouverte depuis septembre et 1er comptoir Michel Cluizel de France. Une boutique à piller sans vergogne. Noël approchant à très grand pas, vous trouverez-là de quoi vous approvisionner pour les fêtes ou pervertir délicieusement votre entourage.

Un large pan de la boutique est également consacré aux thés Mariages Frères, avec deux gammes sous haute surveillance : Héritage gourmand et ses parfums complètement régressifs (Thé Macaron, Thé Cannelé, Thé Tarte Tatin, Thé Crêpe Earl Grey…et Beautiful Tea for Beautiful People (thés noirs) avec en ligne de mire le thé Christmas Pudding dans son bel écrin rouge et or, à tester d’urgence !

A titre indicatif: Grué de cacao bio 125g 8€ ; sac mini grammes Los Ancones (33,50 € /kg)

Boutique Latheral
74 Grand Rue
67000 Strasbourg
03 88 75 61 00

www.latheral.fr

boutique Latheral Strasbourg

Share

Mini-kouglofs chocolat orange

Recette Christophe Felder kouglof chocolat

Lorsque Forrest soutenait que la vie c’était comme une boite de chocolats et qu’on ne savait pas sur quoi on allait tomber, il oubliait simplement un petit détail…on sait à coups sûrs qu’on va toujours y trouver du plaisir !

Le chocolat jamais ne déçoit. Il rassure. Et quelque fois, on a juste envie de s’en payer une bonne tranche…de cake. Recouvert d’un glaçage, qui craque légèrement sous la dent avant d’atteindre la couche plus tendre…

La base de cette recette est tirée du site de Christophe Felder. La recette initiale prévoyait des raisins secs macérés dans le rhum, mais n’étant pas une grande adepte de raisins secs (je les tolère toutefois lorsqu’ils sont hachés menus comme dans ce Porter Cake) j’ai préféré privilégier l’agrume et ajouter le zeste râpé d’une orange .

Pour env. 7 mini-kouglofs il vous faudra pour la pâte:

  • 120g de beurre mou
  • 120g de sucre
  • 2 œufs tempérés
  • 95g de farine
  • 25g de cacao en poudre
  • 2g de levure chimique (1 c. à café rase)
  • Quelques écorces d’oranges confites
  • Zestes râpés d’une orange non traitée
  • 30g de chocolat noir

Pour le glaçage:

  • 150g de chocolat noir

Préchauffez le four à 180°C (th.6). Hachez le chocolat en éclats. Coupez les écorces d’oranges en petits cubes, zestez l’orange.

Battez le beurre et le sucre dans un récipient jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez les œufs entiers. Versez la farine, le cacao et la levure chimique tamisés ensemble, puis incorporez les dés d’oranges, les zestes et les éclats de chocolat.

Versez la pâte dans les empreintes d’une plaque à mini-kouglofs. Enfournez env. 20 minutes. Pour vérifier la cuisson, enfoncez la pointe d’un couteau très fin, elle doit ressortir sèche. Sortez les kouglofs du four et laissez bien refroidir. (vous pouvez couper légèrement la base des kouglofs pour les rendre plus stables).

Faites fondre le chocolat au bain-marie placé au feu doux. Trempez la tête de chaque kouglof dans le chocolat fondu, puis posez-les sur une grille (placez une feuille de papier cuisson en-dessous). Laissez figer à température ambiante.

NB: Pour un grand kouglof (ou un cake), faites cuire env. 40 min.

Je vous rappelle qu’il est encore temps (jusqu’au 23 février) de laisser vos commentaires par ici pour remporter un petit cadeau surprise…

kouglof chocolat

Share

Cakes noix de pécan, pomme & golden syrup

cake pommes golden syrup (2)

Ce week-end nous avions organisé un petit rassemblement pas vraiment impromptu entre complices.

Ce rassemblement, monté de toute pièce par Aurélie (qui a tenté de réunir le maximum de creaminelles) a eu lieu dans un endroit tenu farouchement non-secret, près de Sélestat. L’affaire s’étant ébruitée, la presse s’est en mêlée et n’a pas tardé à nous retrouver, prises en flag’ d’orgie foodesque et ce, malgré notre astucieuse planque en pleine forêt sur un espace pique-nique.

Sur place, on a retrouvé les corps de quelques complices : Elodie, serial-dépiauteuse de citrouille (muffins et cookies), Florence et son cheesecake dément, Clémence et ses madeleines au chocolat que-je-n’ai-pas-pu-gouter-parce-que-je-suis-arrivée-à-la-bourre, Manu et son pain au levain, Aurélie et son brownie au sésame, Aline et ses wraps de dingues figues-foie gras…et bien d’autres.

Pour l’occasion, j’avais ramené une petite gourmandise de circonstance, à base de noix de pécan, de pomme, et de mon sirop favori, le Golden Syrup (et non je ne suis pas obsédée par les roses).

cake pommes golden syrup

Pour env. 10 cakes en forme de roses (et sans doute 12 à 15 muffins)

  • 180g de farine
  • 1 œuf
  • 15 cl de golden syrup (à défaut du sirop d’érable)
  • 50g de sucre roux
  • 125g de beurre
  • 20 cl de crème fraîche légère (limitons la casse)
  • 50g de cerneaux de noix de pécan
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 1 pomme

Faites fondre le beurre à feu doux dans une petite casserole. Hachez les noix de pécan au hachoir sans les réduire en poudre (en éclats). Conservez une petite poignée de noix de pécan pour parsemer. Râpez la pomme à la râpe universelle.

Préchauffez le four (électrique) à 180°C.

Dans un récipient, battez l’œuf avec le sirop. Ajoutez le sucre roux et battez bien. Ajoutez la crème fraîche et le beurre fondu. Incorporez la farine, le sel, la levure. Terminez par la pomme râpée et les noix de pécan.

Parsemez le fond des alvéoles avec quelques éclats de pécan. Versez la pâte dans les empreintes. Si vous utilisez des moules à muffins, versez la pâte dans les alvéoles de la plaque et parsemez ensuite d’éclats.

Placez au four et faites cuire env. 30 min. Surveillez la cuisson en plantant la lame d’un couteau. Lorsqu’elle ressort sèche, les cakes sont prêts.

A la sortie du four, démoulez et badigeonnez le dessus des cakes au pinceau d’un peu de golden syrup (légèrement réchauffé pour qu’il soit plus liquide et plus facile à étaler) pour un aspect brillant.

Pour des moules à muffins, le temps de cuisson sera un peu plus court, les empreintes étant plus petites. Si vous utilisez un moule à cake, le temps de cuisson sera plus long. Dans tous les cas, surveillez en faisant le test du couteau.

Share

Pavot, pas pris !

Mini cakes pavot mandarine

Mini cakes pavot mandarineMême pas vrai, j’en ai pas mangé! Je suis toujours en cure de dé(sin)tox de sucre. Tout ça n’est qu’un mensonge éhonté, évidemment que j’ai goûté à la marchandise! Quelques grains de pavot coincés entre les dents – très classe – me trahissent.

En ce moment sur la toile et dans les magazines, ça fleure bon les agrumes et le soleil. Et le cake de Dorian m’avait déjà furieusement mis l’eau à bouche. La recette qui suit est tirée du (bien-nommé) magazine Zeste (N°4 oct-nov) mais a été légèrement réadaptée. Les oranges ont été remplacées par des mandarines, la pâte « allégée » de 50g de sucre et le sirop remplacé par de petites pipettes de jus de mandarine pour imbiber les cakes.

Une recette somme toute assez simple (on est encore un peu loin de l’objectif que je me fixe en terme de difficulté et de technicité) mais parfumée comme j’aime. Et le pavot ajoute toujours une petite note chic et délicate aux gâteaux!

Mini cakes pavot mandarinePour 7 petits cakes, il vous faudra:

  • 2 mandarines (ou clémentines)
  • 240 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 40 g de graines de pavot bleu
  • 150 g de sucre
  • 185 g de beurre pommade
  • 3 œufs
  • 4 c. à soupe de lait
  • 60 g de noisettes en poudre

Pour le glaçage:

  • liqueur d’oranges
  • jus d’une demi-mandarine (ou clémentine)
  • sucre glace

Placez le lait dans un bol avec les graines de pavot, laissez reposer. Zestez finement les mandarines puis pressez le jus. Préchauffez le four à 180°C. Beurrez et farinez de petits moules à cake ou des moules à muffins.

Dans un récipient, blanchissez le beurre avec le sucre. Ajoutez les œufs un à un et continuez de battre. Ajoutez la farine, la levure, puis les noisettes en poudre. Ajoutez le jus des mandarines, une cuiller à soupe de zestes et le mélange pavot/lait.Travaillez les ingrédients jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

Versez la pâte dans les moules et faites cuire env. 20-25 min. Plantez la lame d’un couteau pour vérifier la cuisson, lorsqu’elle est sèche, sortez les cakes du four.

Pressez le jus d’une demi mandarine. Ajoutez une c. à café de liqueur d’orange. Ajoutez progressivement du sucre glace, jusqu’à obtention d’un glaçage dense et lisse, se laissant étaler au pinceau.

Glacez les cakes encore chauds de glaçage, décorez avec des zestes de mandarines. Servez avec de petites pipettes de jus de mandarine.

(Vous pouvez tout aussi bien réaliser la recette dans des moules à muffins, voire un grand moule à cake. Dans ce cas, prolongez le temps de cuisson et surveillez).

(Moules et pipettes dénichés chez Leclerc)

Mini cakes pavot mandarine

Share

Irish Porter Cake

irish porter cakePas franchement inspirée au départ, la cuisine à la bière aura eu le mérite d’éveiller ma curiosité et d’aiguiser mon sens de l’investigation. La cuisine à la bière, désormais j’adhère !

Le défi lancé par Cuisine Aptitude m’aura en tous cas permis de découvrir nouvelles saveurs, originales et surprenantes. Finalement, à l’instar de la cuisine au vin, pas besoin d’être un consommateur régulier ou un connaisseur de grands crus pour en apprécier les parfums.

Mes recherches m’ont menée vers la recette de l’Irish Porter Cake. Cette chose pourrait presque sortir tout droit d’un livre de cuisine alsacienne tant l’odeur et le goût évoquent un Noël en Alsace. Rassurez-vous, avec ce cake vous ne risquez pas la gueule de bois. Tout au plus une bonne crise de foie en cas d’excès…

Les recettes glanées prévoyaient souvent le même poids de farine que de fruits secs (autant dire du costaud!),  j’ai donc un peu allégé la mienne en fruits secs. Et pour un cake de taille normale, j’ai divisé les quantités par deux. Il vous faudra donc :

  • 225g de farine
  • 1 c. à café de quatre épices
  • 1 c. à café de levure chimique
  • 112,5g de beurre
  • 112,5g de sucre roux
  • 80g de raisins secs mélangés (Golden, Corinthe..)
  • 20g d’écorces d’oranges confites
  • 1 œuf
  • 150 ml de bière brune Guinness

irish porter cakeMélangez la farine avec la levure, les épices et la pincée de sel. Battez le sucre avec le beurre pommade. Ajoutez à la farine et battez. Battez l’œuf avec la bière. Incorporez les ingrédients liquides aux solides et mélangez bien.

Coupez grossièrement les raisins secs et les écorces (ou incorporez-les entiers selon votre goût). Ajoutez à la préparation.

Versez la pâte dans un moule à cake (beurré et fariné ou tapissé de papier cuisson). Faites cuire env. 1H30 à 180°C (four électrique). Surveillez la cuisson du cake. S’il brunit trop, recouvrez-le de papier aluminium au cours de la cuisson.

Mélangez du sucre glace avec un peu de liquide (lait, quelques gouttes de bière brune..) de façon à obtenir un glaçage lisse et assez dense. Badigeonnez le cake avec le glaçage dès la sortie du four.

NB: Bien emballé, le cake se conserve plusieurs jours sans dessécher. A tester aussi en version XXL et dans un moule rond…

Share

Mini cakes aux poires et chocolat

cakes aux poiresAu vu des « mmmhh.. », des « ch’est trop bon » récoltés lors de la première fournée de ces mini-cakes, malgré la simplicité de cette recette, j’ai décidé ne pas pratiquer l’omerta et de partager cette recette avec vous. Quelques poires bien juicy chapardées dans le panier du Creaminel Senior…

Et aussi :

  • 300 g de farine
  • 150 g de sucre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 2 œufs
  • 20 cl lait
  • 10 cl de matière grasse (huile ou beurre fondu)
  • 1 pincée de sel
  • pépites de chocolat
  • 200 g de poires en dés

Préchauffez le four à 180° (four électrique). Pelez les poires et coupez-les en dés. Mélangez d’abord les ingrédients liquides (lait, beurre fondu, oeufs) . Ajoutez les ingrédients secs (farine, sucre, levure, sel). Pour finir, incorporez les pépites de chocolat et les dés de poires. Placez au four et faites cuire env. 45 min.

Enjoy.

NB : recette de base inspirée du livre « Best of Cake » (Marabout). Petits moules en vente chez Leclerc (Alfapac)

cakes aux poires

Share