Le Clos des Délices, week-end détente…

Le week-end dernier j’ai pu profiter d’un petit séjour au Clos des Délices à Ottrott, situé à une trentaine de minutes de Strasbourg et juste à coté d’Obernai. Étant du coin, je connaissais déjà de nom et de réputation, sans jamais avoir franchi le seuil de l’établissement.

Coté chambre

L’hôtel 4 étoiles dispose de 21 chambres, toutes avec un design différent, une superficie allant de 16 à 30m2, en passant par l’appartement suite de luxe de 63 m2. Spacieuses et très confortables, nous avons séjourné dans la suite junior de 30m2. Le personnel est quant à lui souriant, toujours aimable et aux petits soins !

Le Clos des Délices

Suite Junior, 30m2

Le Clos des Délices

Suite Junior, 30m2

Le Clos des Délices

Suite Junior, 30m2

Le Clos des Délices

Suite Junior, 30m2

Le Clos des DélicesLe Clos des Délices

Coté table

J’ai adoré la table du restaurant gastronomique Le Châtelain. Le chef, Mathieu Klein, concocte des plats élégants, créatifs, raffinés, plein de saveurs et de textures. Une cuisine du marché réalisée avec des produits de saison : la betterave, le choux, le potimarron, la pomme de terre, les agrumes, l’ananas…Moi qui n’aime pas le chou, j’ai apprécié l’entrée : un œuf parfait avec différentes textures de chou (brocoli, chou-fleur) et dont les saveurs étaient assez douces. Pour le plat, j’ai dû en revanche troquer la betterave contre la pomme de terre ;-). La betterave, c’est très « segmentant », on aime ou pas. La cuisson de la viande était parfaite, rosée et fondante, suivie d’une farandole de fromages…Le tout arrosé de « Rouge d’Ottrott », le breuvage de la région. Le dessert, un classique revisité, avec une touche d’exotisme.

Que vous résidiez ou non à l’hôtel, vous pouvez vous offrir une belle expérience culinaire, à la carte (qui change tous les 3-4 mois) ou en Menu Découverte à 49€ (3 plats) ou 59€ (4 plats) par personne. Le chef a également imaginé un menu spécial Saint-Valentin : à découvrir le samedi 13 février au soir à 79€ par personne, le dimanche 14 février midi et soir à 69€ par personne.

Menu St Valentin, 4 plats

Amuse-bouche
****
Foie gras de canard aux épices
Le Coeur à la passion, brioche toastée
Râpée de poivre long, huile vanillée
****
Pavé de cabillaud cuit à 45°C
Crémeux Chaux Fleur, Graffiti de brocoli
****
Quasi de veau à basse température
Cappucino aux saveurs des sous-bois
Jus corsé et pousses de moutarde
****
Délices des amoureux à la rose

Le Clos des Délices

Amuse bouche au foie gras

Le Clos des Délices

Oeuf en cuisson parfaite, textures de choux, beurre noisette et croûtons Espelette

Le Clos des Délices

Le Clos des Délices

Quasi de veau basse température, caillette au lard fumé, texture de Charlotte

Le Clos des Délices

Quasi de veau basse température, betteraves en déclinaison, jus corsé

Le Clos des Délices

Le Clos des Délices

Ile flottante moderne, légèreté exotique

Mais je crois que ce que je préfère dans les hôtels, c’est le breakfast ! Ce moment où vous avez juste à vous installer, où le seul effort demandé est celui de se diriger vers le buffet pour composer votre assiette. Une fois, deux fois. Choisir ce qui vous fait plaisir. Tout ce dont vous rêveriez chaque matin : l’embarras du choix. Tout ce dont vous avez envie mais que vous n’avez ni le temps, ni l’envie de préparer en semaine : un petit-déjeuner de champion, qui vous fera oublier qu’il est déjà presque l’heure de déjeuner. Le tout dans un cadre cosy et servi par un personnel charmant et souriant. Bonheur. Pains et viennoiseries fraîches, boissons chaudes, céréales, produits laitiers, jus de fruits frais pressés, fruits frais, l’œuf et ses déclinaisons, charcuteries…

Le Clos des Délices

Breakfast !

Le Clos des Délices

Breakfast

Le Clos des Délices

Breakfast

Coté nature

Pour se remettre des émotions culinaires, vous avez le choix entre détente et relaxation ou activité sportive douce : un petit plouf dans le bassin chauffé à 30C° ou une ballade dans le parc de 6 hectares qui entoure le Clos des Délices. Les courageux pourront monter jusqu’aux châteaux d’Ottrott (parcours fléché, comptez 45 min. de marche), les plus téméraires jusqu’au Mont Saint Odile (1 heure 45) et profiter du panorama. Pour les plaisirs de la montagne, vous pouvez aller jusqu’au Champ du Feu ou au Hohwald situés à env. 25 min. Sous un manteau blanc, la région est encore plus belle ! Nous nous sommes contentées d’une petite ballade digestive d’une vingtaine de minute sur les sentiers du Parc. Le temps était un peu couvert et venteux ce jour-là mais nous avons tout de même pu apprécier la vue.

Arrivées en début de soirée, nous n’avons pas pu profiter de l’espace spa, déjà fermé.
Bon, j’avoue que j’avais oublié mon maillot – oui, ça complique un peu – ce que j’ai d’ailleurs regretté. Le Clos des Délices dispose d’une piscine couverte de 7,7 m avec jet stream , nage à contre-courant, massages sous l’eau et sauna ainsi qu’un espace et une équipe dédiés aux soins du corps. Bonne nouvelle, l’espace wellness sera rénové et agrandi d’ici 2017 !

Le Clos des Délices

Espace wellness

Le Clos des Délices

Le Clos des Délices

Le Clos des Délices

Alors ? Par l’odeur alléché(s) ? Tenté(s) par un week-end cocooning au Clos des Délices ? Ça fonctionne avec toutes les combinaisons : avec son amoureux(se) (vous me voyez venir avec mes gros sabots ? ;-)), pour un week-end mère-fille ou avec sa #BFF (meilleure amie, pour les néophytes).

Pour la Saint-Valentin (12, 13 & 14 février), le Clos des Délices vous propose un kit clé en main, comprenant :

– Goûter d’accueil vous attend de 15h à 17h30, offert en guise de bienvenue,
– Une ou Deux Nuitées en chambre Double **** selon le type de chambre choisi à la réservation,
– Les dîners gastronomiques 4 plats spécial St Valentin (hors boissons) (voir le menu plus haut dans l’article),
– Les Petits déjeuners Buffet Gourmand avec Crémant Schaetzel
– L’accès illimité à l’espace détente, piscine couverte, jet-stream, nage à contre courant, massage sous l’eau, sauna

Et tout le mois de février, un séjour Cupidon à partir de 133€ par personne :

– un goûter d’accueil vous attend de 15h à 17h30, offert en guise de bienvenue,
– Une Nuitée en chambre Double **** selon le type de chambre choisi à la réservation,
– 1 dîner gastronomique 4 plats selon la saison (hors boissons),
– 1/2 bouteille de champagne offerte dans votre chambre,
– Les petits déjeuners Buffet Gourmand avec crémant (le lendemain),
– L’accès à l’espace Détente, piscine couverte, jet-stream, nage à contre courant, massage sous l’eau, sauna (valable tout le mois de février du dimanche au jeudi sauf le 12, 13 et 14 février).

Il est encore temps d’en souffler un mot à votre chéri(e)…Réservations par ici !

Scène de cream:
Le Clos des Délices
17 route de Klingenthal
67530 Ottrott
03 88 95 81 00
www.leclosdesdelices.com

Le Clos des Délices

Le Clos des Délices

Le Clos des Délices

Quand Bâle m’emballe…

Bâle (6)

Cette année, je n’ai pas eu l’occasion de visiter beaucoup de marchés de Noël. Toujours avec regrets, car même si je ne suis pas blasée par le marché strasbourgeois, j’aime beaucoup sortir de mon périmètre habituel. Le mois de décembre est toujours bien chargé et file à une allure. Entre le marathon bredele, celui des cadeaux et autres priorités, pas le temps de souffler qu’on est déjà le 24 ! J’ai quand même eu l’occasion de passer un après-midi dans le coin de Marmoutier et surtout de l’autre coté de la frontière, à Bâle, avec ma complice Laurène. Un marché que je voulais visiter depuis un moment et à la hauteur de mes espérances, je vous le conseille chaudement.

Bâle

Bâle

La différence entre les marchés français (alsaciens) et germaniques ? La convivialité. Ce coté ultra-chaleureux qui fait parfois défaut à certains marchés alsaciens. J’avais déjà eu ce ressenti en visitant les marchés de Baden-Baden et Gengenbach. On se ballade, on flâne certes, mais les marchés de Noël sont des « Treffpunkte », de vrais points de rencontre où plus qu’ailleurs, les gens se rassemblent, se retrouvent pour discuter, siroter un Glühwein (vin chaud), prendre un en-cas ou un repas chaud, un truc bien léger de préférence (ndlr : pour se réchauffer, rien d’autre).

Le marché s’étend de la Barfüsserplatz à la Münsterplatz (Place de la Cathédrale). Les stands de restauration (saucisses, viandes notamment mais aussi poissons et fromages) ont la part belle et contribuent sans aucun doute à cette atmosphère. Comme ailleurs, on y trouve des choses aussi jolies qu’inutiles, pas toujours de l’artisanat local, et parfois même complètement hors sujet.

bâle

Mais vous pourrez surtout vous assoir autour d’un poêle ou d’un feu de bois et y faire dorer votre pâton au bout d’une branche de bois. Vous lover dans le sofa d’un petit chalet et déguster votre vin chaud tranquillement. Sentir les odeurs de saumon en train d’être fumé, ou de poissons en train de griller.  Manger un sandwich à la fondue (spécialité de Bâle). Réaliser votre propre bougie. Acheter des moules à Springerle hors de prix. Regarder les kids grimper dans les wagons et faire le tour du circuit en petit train. Jouir du joli panorama et de la vue nocturne sur le Rhin, juste derrière la Place de la Cathédrale (Münsterplatz). Admirer les toits des chalets particulièrement bien décorés. Et aussi : acheter du chocolat qui tabasse et des Läckerli chez Läderach. Déjeuner ou dîner chez Tibits, un restaurant végétarien et vegan (ceci n’est pas une erreur de frappe) très sympa (que j’ai découvert à Londres, un peu par hasard) et très appétissant (si, si, vraiment ;-)). Et en plus, la déco est top.

Bâle

Strasbourg et Bâle c’est déjà de l’histoire ancienne…Mais si vous êtes dans les parages, il vous reste encore un ou deux jours pour visiter les marchés de Noël de Colmar et d’Obernai (jusqu’au 31/12), d’Eguisheim, d’Haguenau (jusqu’au 30/12).

Bâle

Bâle

Tuyau de Creaminelle : Se garer du coté français à Saint-Louis, prendre le tram (3,50 Francs CH) jusqu’à la place de l’hôtel de ville par exemple (Marktplatz). Et prévoir des francs suisses pour les achats sur le marché. Si les boutiques prennent les CB, mieux vaut avoir quelques kopeks en poche pour pouvoir s’enfiler son sandwich à la fondue !

Scènes de cream :
Läderach, chocolatier suisse www.laederach.com
Marktplatz 18, CH-4051 Basel

Confiserie Sprüngli www.spruengli.ch
Steinenberg 14, CH-4051 Basel

Tibits, Stänzlergasse 4
CH-4051 Basel

Ouvertures :  Lundi au jeudi 7:00–11:30pm
Vendredi 7:00– 0:00 ; Samedi 8h–0:00
Dimanche 9–11h et brunch de 9:00 à 14:30

Sur le marché, le chalet de la Wirtschaft Zihlmann pour les sandwichs à la fondue.
Et en dehors du marché : Hauptstrasse 41, CH-4105 Biel-Benken

Plus d’infos sur le marché de Noël de Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle Bâle

Bâle

Bâle

Bâle (4)

A la poursuite du saucisson…

Cavale à bord d’une deudeuche Cochonou

tour de france (13)L’été n’est semble-t-il pas terminé, il flotte encore un petit air d’apéro en terrasse…et une odeur de saucisson !

A ce propos, il est temps de rouvrir un dossier classé. C’est l’heure du flash-back. Et puis je n’avais pas encore pris le temps de remercier comme il se doit les instigateurs de cette journée. En juillet dernier, ma complice de cellule Sandra m’embarquait avec elle dans une course contre la montre. 2 mois plus tard, ce petit refrain résonne encore dans ma tête… « Cochonou, un p’tit bout de chez nous ! »

Cela peut paraitre surprenant, mais je n’ai jamais assisté enfant (et encore moins adulte) au passage du Tour de France en bord de route. Au même titre qu’un match de foot devant un petit écran, une incursion au cœur du Tour et de la Caravane publicitaire et la perspective devient toute autre. Elle prend une tournure beaucoup plus conviviale, familiale et festive. On se prend très vite au jeu et on part à la rencontre des aficionados, des vrais accros au Tour, des fanas du goodie. Des fidèles qui reviennent tous les ans, de ceux qui font la filature à bord d’un camping-car. De ceux qui se camouflent derrière un costume de lapin, qui dégainent le trident ou qui brandissent des bannières bricolées.

Comme pour le saucisson, le Tour de France a un petit goût de reviens-y ! Et voilà comment je me suis retrouvée ce 11 juillet 2014, pas du tout incognito, à bord d’une deudeuche pétaradante et vintage mais non moins confortable !

tour de france (3)Etape 7 : Epernay-Nancy – 234,5 km, l’une des plus longues du Tour.

C’est une atmosphère de fête foraine qui règne sur le parking d’Epernay. On déambule entre les véhicules, bigarrés, brandés, les chauffeurs et les animateurs frais comme des gardons. Départ 9:35, cheveux au vent. Le fond de l’air est frais…Il devient carrément frisquet et humide dans les heures qui suivent. (NDLR : Impression soudaine d’être déesse de l’écran, genre Grace Kelly…quoique très légèrement moins élégante sous la pression). Heureusement, Thibault le cerveau de cette opération, est prévoyant – interdiction de flancher, la goutte au nez point tu n’auras – les parkas et les plaids nous réchauffent et nous requinquent. La capote refermée et le petit gueuleton aussi !

tour de france (4)A bord de la limousine, on se détend mais les consignes sont strictes, pas de dérapage : taux d’alcoolémie zéro pour le chauffeur. Pas de lancer de saucisson à l’arrêt, uniquement en marche. Interdiction de lancer au milieu de la caravane d’une autre marque. Pas d’arrêt au cours des 50 premiers kilomètres, ni des 20 derniers.

L’affaire se corse…La pause technique est une source de préoccupation purement féminine. Elle se fera chez des inconnus, à la sauvette dans un camping-car ! Le ciel se dégage. Solidement harnachée, Sandra passera la tête hors de la deudeuche et s’essayera au lancer de saucisson. 16h, l’arrivée à Nancy se fera cette fois-ci sous une pluie de spectateurs et un tonnerre d’applaudissements. La boucle est (presque) bouclée sous le soleil et les sourires. Un seul petit regret, ne pas avoir aperçu le peloton.

tour de france (10)Pour les néophytes (dont je faisais partie) la caravane du TDF ce sont :

  • 300 véhicules,
  • 15 km de véhicules,
  • 1 heure d’intervalle entre le premier et le dernier véhicule.
  • Vitesse maximum autorisée : 70 km/heure, et une vitesse de croisière de 20-30 km/heure.

La caravane Cochonou ce sont :

  • près 5000 km parcourus par les deudeuches (dont 3500 km d’étapes),
  • 8 tonnes de mini-saucissons et
  • 125.000 bobs distribués chaque année !

La caravane Cochonou, c’est aussi une vingtaine de complices. Des piquousés au saucisson et au Tour qui parcourent les routes à bord des 2 CV rétros depuis 16 ans déjà. Reconnaissable à son carreau vichy rouge, c’est un gang bien soudé qui rempile chaque année et qui a pris l’habitude de faire deudeuche commune 3 semaines durant.

Chapeau bas aux filles, dont le geste – que ce soit sous un soleil de plomb, les bourrasques ou la bruine – reste vif et précis. Et le sourire toujours affiché. La grande frileuse que je suis aurait sans doute rendu sa chemise vichy dès la première étape !

Bon, vers 17:30 c’est la désillusion, moi qui pensais être en cavale, on m’a flanquée dans un train direction Strasbourg. Retour au bagne, mais je suis prête à signer pour une nouvelle liberté sous surveillance en 2015 !

Big up et grand merci à Thibault, à l’équipe Cochonou et à Sandra pour m’avoir entraînée dans cette aventure le temps d’une journée.

Toute l’actu de la Caravane Cochonou :  http://www.cochonouetvous.com/
http://www.cochonou.fr/

tour de france (2)tour de france (11)tour de france (1)

Incursion dans les caves d’affinage de la Maison Lorho

Maison Lorho artisans fromagers affineurs« Les Fromages de l’Abbaye », Moyenmoutier.

Le temps passe, le temps passe, et je ne vous ai pas encore parlé de mon incursion dans l’univers fromager. Il existe dans les Vosges un endroit où les frometons sont en détention provisoire. Un endroit où l’on apprend aux meules, cylindres, bûchettes et autres pavés à filer droit avant d’être remis en liberté en boutique. Avant de croiser leurs bourreaux et de subir l’épreuve du plateau fromage, ils devront passer par la case affinage. Plus exactement par les caves « Les Fromages de l’Abbaye » de la maison Lorho à Moyenmoutier.

C’est en 2012 que Cyril Lorho, expert fromager et meilleur ouvrier de France (MOF 2007) et Christelle son épouse, ont décidé de se spécialiser dans l’affinage. La Maison Lorho, c’est la brigade de protection fromagère ! Une douzaine de personnes environ, cave et boutique confondues, sont chargées de veiller sur les détenus. Leur mission : être au service du goût, de l’authenticité et de la traçabilité. Ravir les palais des épicuriens mais aussi se battre quotidiennement contre les idées reçues et la standardisation des produits.

Maison Lorho artisans fromagers affineursChez les Lorho on cultive l’amour du bon et du beau produit. Et c’est dans les caves de l’Abbaye que les fromages vont se révéler et développer chacun leur caractère bien trempé au fil des semaines voire des mois.

Parqués dans un bâtiment datant de 1900, le périmètre de surveillance s’étend sur 500 m2. On y réceptionne des produits frais, semi-affinés ou finis, chaque produit qui pénètre l’Abbaye est scrupuleusement vérifié et répertorié pour garantir la traçabilité à tout moment du process.

Fromager-affineur, c’est un métier, un savoir-faire et rien n’est laissé au hasard. Les chambres sont passées au peigne fin, les fromages retournés, observés sous toutes leurs coutures. Certains sont lavés, d’autres brossés et l’équipe Lorho veille au grain. L’évolution, l’affinage, les moindres changements sont notés dans un cahier d’affinage, journal intime du maitre affineur. Près de 250 fromages sont incarcérés ici dans différentes chambres froides (ou zones), à différentes températures, classés selon leurs ADN et leur durée d’affinage.

Maison Lorho artisans fromagers affineursMaison Lorho artisans fromagers affineursDans la Zone 2, les pâtes molles à croûte fleurie – comme le Camembert – cohabitent avec les croûtes lavées tels que le Munster et le Régal du Brasseur. Petit secret de maître affineur, la chambre est recouverte d’une brique rouge de Toulouse qui permet de gérer affinage et l’hygrométrie de ces catégories de fromages.

Maison Lorho artisans fromagers affineursLa Zone 6 rassemble les fromages de chèvres dont l’affinage est peu plus court. Dans la Zone 34 ou « Tomme meule » sont entreposés les pâtes pressées tels que St Nectaire, Comté, Tête de Moine, Tomepaulo, Morbier, Appenzeller… Les Bleus (ou pâtes persillées) sont placés au fond. La Zone 8 est réservée aux produits de négoce (produits frais, affinés et déjà découpés).

Maison Lorho artisans fromagers affineurs

Maison Lorho artisans fromagers affineursLa Zone 7 c’est la cellule de dégrisement des fromages récalcitrants, appelée «infirmerie» par la brigade. Une température de 15°C permet de resserrer par exemple des fromages trop humides, qui subissent une petite phase de séchage avant de repartir en affinage.

Maison Lorho artisans fromagers affineurs

Un fromage est actuellement placé sous haute surveillance : le Régal du Brasseur. Ni plus ni moins un fromage au lait cru, lavé à la bière noire. La bière La Licorne plus être précis : entreprise impliquée sur le terroir alsacien, La Licorne c’est une bière 100% made in Alsace, fabriquée dans la plus pure tradition, le houblon et l’orge sont cultivés et produits sur le sol alsacien. C’est l’authenticité de la confection qui garantit la qualité de cette bière, qui bénéficie de la signature « Terroir d’Origine Garanti » (TOG). L’authenticité, un leitmotiv et une collaboration qui prend tout son (bon) sens…

Maison Lorho artisans fromagers affineursC’est aussi une bière, qui avec ses arômes de caramel et sa robe noire, confère au fromage une belle couleur ambrée et un cœur ultra moelleux. Le Régal du Brasseur fait partie de la famille des pâtes pressées non cuites. Développé en petit cylindre plat de 200g, c’est ce format qui a permis d’obtenir le meilleur résultat en goût et en texture, une croûte légèrement craquante et une pâte moelleuse. Le Régal du Brasseur a connu son heure de gloire à bord du dernier Train des Brasseurs pour lequel il fut pensé et crée, et présenté à un public d’initiés.

Maison Lorho artisans fromagers affineursAvec mes complices, nous avons pu participer à la fois au lavage à la bière, mais aussi à la dégustation en avant-première d’un spécimen âgé de 8 semaines. Et on peut vous dire que le fromage à la bière ça envoie du bois !

Maison Lorho artisans fromagers affineurs

Maison Lorho artisans fromagers affineursMaison Lorho artisans fromagers affineursSi les portes de l’Abbaye ne sont pas ouvertes au grand public (j’entends déjà les commentaires acerbes « ouais, encore un truc de blogueurs », petits privilégiés que nous sommes ;-), pour une petite visite virtuelle, c’est par ici ) celles de la boutique en revanche vous sont grandes ouvertes. Et là, il y en aura pour tous les goûts et toutes les bourses : pour les grands amateurs de fromage de biquette et de brebis comme moi, les férus de fromages qui fouettent, ou encore pour ceux qui par l’article alléchés, voudront découvrir le Régal du Brasseur.

Horaires d’ouverture :
Le lundi de 15h00 à 19h00
Du mardi au jeudi de 9h00 à 19h00
Le vendredi de 8h30 à 19h00
Le samedi de 8h00 à 19h00

Maison LORHO  www.maison-lorho.fr
3 rue des Orfèvres
67000 STRASBOURG

Les Fromages de l’Abbaye
10 C Rue de Geroville
88420 Moyenmoutier
03 29 41 45 70

Maison Lorho artisans fromagers affineurs

Les familles de fromages

Pour les néophytes, voici les 7 familles de fromages (dans un ordre croissant de puissance aromatique et des exemples d’appellations d’origine contrôlée et protégée AOC/AOP). Pour élargir votre culture fromage, RV sur le site !

  • Les fromages frais : AOP Brocciu
  • Les fromages de chèvre : AOP Chavignol, Sainte-Maure de Touraine, Valençay, Selles-sur-Cher, Mâconnais, Charolais, Rocamadour, Pélardon, Picodon, Banon, Pouligny Saint-Pierre
  • Les pâtes pressées non cuites : AOP Saint-Nectaire, Reblochon, Tome des Bauges, Morbier, Ossau-Iraty, Salers, Laguiole, Cantal
  • Les pâtes pressées cuites : AOP Abondance, Beaufort, Comté
  • Les pâtes molles à croûte fleurie : AOP Camembert de Normandie, Brie de Meaux, Brie de Melun, Chaource, Neufchatel.
  • Les pâtes molles à croûte lavée : AOP Pont l’Evêque, Livarot, Munster, Epoisse, Langres, Maroilles, Mont d’Or.
  • Les pâtes persillées : AOP Bleu d’Auvergne, Fourme d’Ambert, Fourme de Montbrison, Roquefort, Bleu de Gex haut Jura ou Bleu de Sepmontcel, Bleu du Vercors-Sassenage, Bleu des Causses.

Maison Lorho artisans fromagers affineursMaison Lorho artisans fromagers affineurs