Tartelettes choco-poires cardamome

Tartelettes choco-poiresAu départ, cette association était destinée à des mini-cakes. J’avais disposé quelques petites tranches de poires (à mon avis, un peu trop juteuses) sur le dessus et rempli (peut-être un peu trop) généreusement les mini-moules. Résultat: la pâte a légèrement coulé sur les cotés de certains d’entre eux.

Rien de grave, mais j’aime pas quand ça dépasse, même rien qu’un peu. Vous soumettriez, vous, un chemisier un peu déchiré ou avec un bouton qui pendouille, au rayon X des fashionistas? non, hein…pas très vendeur. Eh ben là, c’est pareil.

Un poil déçue de ne pas pouvoir les photographier, avec mes 3 kg de poires sur les bras, il a bien fallut que je recycle. J’ai finalement opté pour des tartelettes mais avec une pâte sablée au chocolat cette fois-ci (et une crème aux œufs) pour changer de la classique tarte poire-chocolat.

Pour env. 8 tartelettes, il vous faut:

Pour la pâte sablée au chocolat:

  • 250g de farine
  • 25g de cacao
  • 190g de beurre
  • 1/2 c. à café de cardamome
  • 80g de sucre glace
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 5 cl de lait

Pour la crème:

  • 120g de sucre en poudre
  • 2 œufs
  • 40g de farine
  • 6 c. à café de beurre fondu
  • 4-5 poires
  • Beurre
  • Sucre en poudre
Tartelettes choco-poires
Battez les jaunes d’oeufs avec le lait et le sucre. Mélangez le cacao et la farine. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Écrasez le beurre et la farine ensemble en frottant les mains. Répétez jusqu’à obtention un mélange sableux. Une fois le sablage obtenu, creusez un puits et versez au centre les jaunes d’oeufs blanchis.
Mélangez puis pétrissez (à la main ou au robot) jusqu’à obtention d’une pâte lisse. Si la pâte est collante, ajoutez un peu de farine. Placez dans un sachet congélation (ou du film alimentaire) et laissez reposer au frais env. 2h.
Épluchez les poires. Coupez-les en quarts, retirez les pépins. Coupez-les en tranches, puis en cubes. Faites fondre du beurre dans une sauteuse, ajoutez les cubes de poires, saupoudrez de sucre et laissez mijoter jusqu’à ce que les cubes soient joliment dorés. Les cubes doivent être fondants, ne pas les réduire en compote. Versez dans une passoire, laissez égoutter et refroidir quelques instants. Battez les œufs avec le sucre. Ajoutez la farine et le beurre liquide. Ajoutez une pincée de cardamone.
Abaissez la pâte et foncez de petits moules à tartelettes (diam. 9 cm). Piquez le fond à la fourchette. Garnissez avec les cubes de poires, versez la crème par-dessus de façon à les recouvrir. Placez au four et faites cuire env. 40 min. à 180°C (four électrique).
Share

Gâteau au chocolat 3 étoiles

gâteau au chocolatVoilà une recette de gâteau au chocolat qui s’est échangée sous le manteau comme une fausse Rolex. Sauf que cette recette-là n’est pas un fake. Passée entre quelques mains expertes en gourmandise avant d’arriver jusqu’ici, elle nous provient d’un pâtissier du Bristol à Paris.

 Pour cette recette j’ai promis à ma complice P. de Boersch (la fille qui ne laisse jamais de commentaires et dont je tairai le prénom pour préserver son anonymat) qui me l’a transmise, de lui faire une petite dédicace : P. de Boersch, ton gâteau, il déchire!

Le petit plus de ce gâteau réside dans sa petite couche supérieure fondante qui crée la surprise.

  • 180g de sucre
  • 200g de chocolat noir (Lindt 70%)
  • 180g de beurre
  • 5 œufs

gâteau au chocolatBattez le sucre avec les jaunes d’oeufs, incorporez le beurre pommade. Montez les blancs en neige ferme. Faites fondre le chocolat (éventuellement avec un peu de beurre) au bain-marie.

Incorporez délicatement les blancs en neige à la préparation, puis le chocolat fondu.

Préchauffez le four à 180°C. Tapissez le fond d’un moule à charnière (diam. 22,5 cm)de papier cuisson et beurrez/farinez le pourtour. Versez 4/5 du mélange dans le moule.

Faites cuire env. 20-25 min. (plantez la lame d’un couteau, lorsqu’elle ressort sèche, stoppez la cuisson. Le gâteau restera néanmoins très fondant.

Laissez refroidir 20 min. puis démoulez. Une fois refroidi, nappez le gâteau avec le 1/5 restant, étalez uniformément. Placez au frais au min. 1 heure avant de déguster. Servez avec un sorbet de fruits.

NB: La pâte pèse env. 806g. Pour le nappage, pesez env. 161g (1/5)

gâteau au chocolat

Share

Cookies double choc’ et cranberries

cookies cranberries

Oui, je sais je devrais proposer une recette de saison, des fruits, de la fraicheur…Mais quelques fois, on a envie d’un shoot de chocolat et d’un bon, gros cookie.

C’est en feuilletant un livre de Donna Hay que j’ai eu envie d’une recette rapide et gourmande, 100% chocolat, d’un goûter légèrement régressif, façon Oréo trempé dans un verre de lait. La recette n’est pas extraite du livre mais elle s’en inspire et je l’ai un peu réadaptée en y ajoutant des cranberries.

Pour une vingtaine de cookies:

  • 100g de sucre roux
  • 110g de beurre
  • 1 œuf
  • 180g de farine
  • 1/2 c. à café de levure chimique
  • 1 c. à café de bicarbonate de soude
  • 150g de chocolat noir (64%)
  • 50g de cranberries séchées

Battez le sucre roux avec le beurre pommade. Ajoutez l’œuf et continuez de battre.
Faites fondre 100g de chocolat au bain-marie à feu doux. Concassez les 50g restants en pépites. Coupez les cranberries en dés. Incorporez la farine, la levure, le bicarbonate et le chocolat fondu à la préparation. Ajoutez les pépites de chocolat et les cranberries, mélangez bien. Placez la pâte au frais env. 30 min. Tapissez la plaque de papier cuisson.
Formez des boules de pâte avec vos mains. Disposez-les sur la plaque puis aplatissez-les légèrement. (en veillant à les espacer régulièrement). Placez au four et faites cuire chaque fournée env. 12 min.

cookies cranberries

Share

Amuse-crêpes à la mousse au chocolat caramel

…et sauce caramel au beurre salé

crêpes à la mousse au chocolatAmbiance nippo-bretonne pour ces crêpes roulées façon makis. Une déclinaison gourmande inspirée par la recette du Breizh Café. Et vous vos crêpes, vous les aimez comment ?

Pour un 8-9 crêpes il vous faut:

  • 25 cl de lait
  • 125g de farine de blé
  • 2 meufs
  • 1 pincée de sel
  • 15g de sucre semoule
  • 25g de beurre

Faites fondre le beurre dans une casserole pendant 1 min à feu vif jusqu’à obtention d’une couleur doré. Versez la farine dans une jatte, avec le sel, le sucre. Creusez fontaine. Cassez les œufs entiers au centre. Mélangez délicatement et ajoutez le lait au fur et à mesure. Ajoutez le beurre fondu, mélangez et laissez reposer la pâte environ 30 min.
Badigeonnez d’huile une poêle antiadhésive chaude. Verser une louche de pâte à crêpe.
Laissez cuire environ 2 min de chaque côté. Réalisez les autres crêpes jusqu’à épuisement de la pâte. Laissez refroidir les crêpes.

crêpes à la mousse au chocolat

Pour la mousse au chocolat:

  • 170g de chocolat au lait au caramel
  • 4 œufs
  • 1 pincée de sel

Séparez les jaunes des blancs. Montez les blancs en neige ferme avec le sel. Faites fondre le chocolat au bain-marie puis laissez tiédir. Hors du feu, ajoutez les jaunes d’oeufs dans le chocolat fondu. Ajoutez un tiers des blancs au chocolat en remuant rapidement puis incorporez le reste. Placez au frais env. 3 heures.

Pour le caramel au beurre salé:

  • 25 g de beurre demi-sel
  • 100g de sucre
  • 10 cl de crème fraîche liquide entière

Dans une poêle ou une casserole, versez le sucre en pluie et laisser-le caraméliser sans mélanger. Inclinez le récipient pour bien faire fondre tout le sucre, puis laissez colorer jusqu’à obtenir une jolie couleur ambrée. A feu doux, ajoutez le beurre et une fois qu’il a fondu, ajoutez la crème liquide et mélangez bien.

crêpes à la mousse au chocolat

Montage: étalez la mousse sur les crêpes froides puis roulez chaque crêpe sur elle-même. Enveloppez-les dans du film alimentaire puis placez au frais env. 1h. Coupez les extrémités des crêpes pour un aspect plus propre, puis coupez chaque crêpe en 4-5 tronçons. Servez avec le caramel au beurre salé chaud.

Share

La cream parfaite!

crème au chocolatAvec quelques complices, nous avons diné l’autre soir à la Corde à Linge, un restaurant situé en plein cœur de la Petite France à Strasbourg.

En plat ou en accompagnement, la spécialité de la maison ce sont les « spätzles », les petites pâtes traditionnelles alsaciennes. Restaurant-concept, l’ambiance est à la blanchisserie vintage: ici on y suspend barboteuse, chandail ou lingerie et les plats portent des noms de tissus (coton, satin, dentelle, velours…). La mise en scène des lieux est l’oeuvre du designer de Jeannette et les Cycleux.

En dessert, nous avons opté pour le café gourmand et ses petites proportions. Un bon compromis pour les becs sucrés comme moi qui aiment terminer un repas par une petite douceur, mais sans culpabiliser.

Ce café gourmand-là était composé d’un petit noir, d’un carré de pain d’épices, d’un crumble aux pommes sur lit de caramel au beurre salé et d’une crème au chocolat.

Et là, ô joie! Je crois n’avoir jamais mangé de crème au chocolat aussi bonne. Le crumble – bien que très bon – faisait de la figuration. Nos papilles sont encore en émoi à l’évocation de cette crème: onctueuse, corsée sans être lourde ou écœurante. Joliment servie dans un pot à confiture miniature, la quantité a suffit pour nous faire vivre une expérience culinaire inoubliable: quelques grammes de bonheur et à chaque cuillerée…l’extase!

La réussite de cette recette tient tant à la qualité des ingrédients (crème fraiche liquide entière Alsace Lait Label Rouge et chocolat Barry 70%) qu’au talent du chef! Je ne pouvais décemment pas quitter le restaurant sans dérober la recette de cette crème. Il a suffit d’un coup de fil le lendemain pour que le chef accepte de me révéler la liste des ingrédients et la clé du succès.

Le secret est donc percé et je partage à mon tour la recette de la meilleure crème au chocolat (rien que çà!).

crème au chocolatPour 1 litre de crème:

  • 200 g de jaunes d’œufs  (8 œufs)
  • 125 g de cassonade
  • 1 litre de crème fraîche liquide (Alsace Lait Label Rouge 32% de M.G)
  • 500 g de chocolat (chocolat Barry à 70%)

Blanchissez les jaunes d’œufs avec le sucre. Faites chauffer la crème. Ajoutez le chocolat cassé en morceaux à la crème et remuez jusqu’à obtention d’un mélange homogène. Ajouter les œufs blanchis et remuez bien. Versez dans des petits pots ou ramequins. Versez un peu d’eau dans un plat à gratin de façon à immerger les pots de moitié. Faites cuire dans ce bain-marie 35 min. à 80°C.

A déguster le jour même et à conserver dans un endroit frais (pour garder toute l’onctuosité de la crème). Si vous la placez au réfrigérateur, sortez-la au minimum 30 min. avant dégustation. Les quantités peuvent bien entendu facilement être divisées par 4.

Lieu du Cream : La Corde à Linge

 

la corde à linge strasbourgla corde à linge strasbourgla corde à linge strasbourg

 

 

 

 

 

 

 

 

Share

Biscuits aux flocons avoine et au chocolat

biscuits avoine et chocolatLa détox peut revêtir différentes formes. Elle n’est pas seulement organique, elle peut-etre aussi psychologique…et technologique! Le moins qu’on l’on puisse dire c’est qu’elle fait du bien, qu’elle est parfois nécessaire, voire indispensable. Déconnecter. Pour mieux se recentrer.

Voilà 10 jours que je n’ai rien publié et 3 jours que je n’ai pas allumé mon ordinateur portable en soirée. Autant dire une éternité. Inhabituel en tous cas. Exit le passage quotidien sur Facebook, et à peine une émission TV en fond sonore (qui finit toujours par vous filer nausée et maux de ventre). Entre les confessions d’un Giuseppe à sa mère castratrice et celles, plus intimes, des anonymes (« je préfère mon chihuahua à mon copain », « je suis accroc à la muscu. » ou « je vis avec Claude François »), à ce stade, ce n’est plus de la détox mais un jeûne qui s’impose!

Pour ce début d’année, après des fêtes qui ont fait exploser notre taux de lipides, la galette des rois déjà derrière nous, et la Chandeleur dans la ligne de mire, je vous propose un petit en-cas croustillant, à base de farine complète et de flocons d’avoine, mais avec une touche de chocolat pour la gourmandise!

Pour une quinzaine de biscuits:

  • 50 g de flocons d’avoine
  • 4 c. à soupe de crème fraîche liquide
  • 2 c. à soupe d’eau
  • 75 g de beurre
  • 60 g de sucre roux
  • 150 g de farine complète
  • 1/2 c. à café de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 150 g de chocolat noir

Mixez les flocons d’avoine (2-3 tours de mixer, ne pas les réduire en poudre). Dans une jatte, versez la farine, les flocons d’avoine, le sucre, le bicarbonate et le sel.
Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Malaxez du bout des doigts pour obtenir une consistance sableuse. Ajoutez la crème fraîche et l’eau, mélangez bien jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Formez une boule, enveloppez-la dans du film alimentaire et placez au frais 30 min.

Préchauffez le four à 180°C. Tapissez une plaque de papier cuisson.
Abaissez la pâte sur une épaisseur de 3 mm, puis découpez des cercles à l’emporte-pièces (diamètre 7 cm). Disposez les cercles de pâte sur la plaque et enfournez 12 min. Laissez refroidir sur une grille.

Cassez le chocolat en morceaux, puis faites le fondre au bain-marie à feu doux. A l’aide d’une petite cuiller, étalez le chocolat uniformément sur chaque biscuit. Tapotez légèrement le biscuit sur le dessous pour lisser la couche de chocolat.

Share

Macarons au chocolat

macarons au chocolat

A l’heure ou je vous parle écris, je devrais poster des recettes de crêpes ou de beignets…Mais une occasion particulière a nécessité la sortie de l’artillerie lourde. Ce week-end n’était pourtant pas destiné à la réalisation de macarons. D’ailleurs, jusqu’à aujourd’hui, je n’en avais pas encore jamais réalisé.

Continuer la lecture
Share