Black bottom cupcakes

cœur de cheesecake

black bottom cupcakes Les amis, j’ai droit à un petit séjour pour bonne conduite. On me transfère pour une durée déterminée d’une semaine dans un endroit confortable et un peu plus ensoleillé, appelé Zadar. Il parait qu’on y traite les creaminels comme des coqs en pâte la-bas, le panorama en plus.

Pour vous faire patienter jusqu’au retour, je vous propose une recette de cupcakes chocolat avec un cœur de cheesecake. La préparation de la pâte chocolatée à base d’eau m’a paru étrange au début. Mais le résultat s’avère plutôt concluant. Si toutefois vous envisagiez d’essayer cette recette avec du lait, faites-moi part de vos expériences.
Bonne semaine !

Pour 12 cakes

  • 200g de fromage frais (type St Morêt, Phildelphia…)
  • 50g + 170g de sucre
  • 1 jaune d’œuf
  • vanille en poudre ou 1 gousse vanille
  • 200g de farine
  • 25g de cacao
  • 1/2 c. à café de levure chimique
  • 1/2 c. à café de bicarbonate de soude
  • une pincée de sel
  • 80 ml de beurre fondu (=80g)
  • 1/4 litre d’eau (25 cl)
black bottom cupcakes
Déposez des caissettes dans les alvéoles d’une plaque à muffins (mettez-en deux par alvéole). Battez le fromage avec 50g de sucre, le jaune d’œuf, la vanille. Préchauffez le four à 180°C. (électrique)Mélangez la farine, 170g de sucre, le cacao, la levure, le bicarbonate et le sel. Versez l’eau en filet, mélangez en partant du centre jusqu’à obtention d’une pâte lisse et fluide.
Ajoutez le beurre fondu. Mélangez bien.Déposez la pâte au cacao dans les 12 caissettes. Puis déposez une cuillère à café de fromage au centre.Placez au four et faites cuire env. 25 à 30 min. Laissez refroidir, puis placez au frais. Saupoudrez d’un peu de cacao avant de déguster.
Share

Pavot, pas pris !

Mini cakes pavot mandarine

Mini cakes pavot mandarineMême pas vrai, j’en ai pas mangé! Je suis toujours en cure de dé(sin)tox de sucre. Tout ça n’est qu’un mensonge éhonté, évidemment que j’ai goûté à la marchandise! Quelques grains de pavot coincés entre les dents – très classe – me trahissent.

En ce moment sur la toile et dans les magazines, ça fleure bon les agrumes et le soleil. Et le cake de Dorian m’avait déjà furieusement mis l’eau à bouche. La recette qui suit est tirée du (bien-nommé) magazine Zeste (N°4 oct-nov) mais a été légèrement réadaptée. Les oranges ont été remplacées par des mandarines, la pâte « allégée » de 50g de sucre et le sirop remplacé par de petites pipettes de jus de mandarine pour imbiber les cakes.

Une recette somme toute assez simple (on est encore un peu loin de l’objectif que je me fixe en terme de difficulté et de technicité) mais parfumée comme j’aime. Et le pavot ajoute toujours une petite note chic et délicate aux gâteaux!

Mini cakes pavot mandarinePour 7 petits cakes, il vous faudra:

  • 2 mandarines (ou clémentines)
  • 240 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 40 g de graines de pavot bleu
  • 150 g de sucre
  • 185 g de beurre pommade
  • 3 œufs
  • 4 c. à soupe de lait
  • 60 g de noisettes en poudre

Pour le glaçage:

  • liqueur d’oranges
  • jus d’une demi-mandarine (ou clémentine)
  • sucre glace

Placez le lait dans un bol avec les graines de pavot, laissez reposer. Zestez finement les mandarines puis pressez le jus. Préchauffez le four à 180°C. Beurrez et farinez de petits moules à cake ou des moules à muffins.

Dans un récipient, blanchissez le beurre avec le sucre. Ajoutez les œufs un à un et continuez de battre. Ajoutez la farine, la levure, puis les noisettes en poudre. Ajoutez le jus des mandarines, une cuiller à soupe de zestes et le mélange pavot/lait.Travaillez les ingrédients jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

Versez la pâte dans les moules et faites cuire env. 20-25 min. Plantez la lame d’un couteau pour vérifier la cuisson, lorsqu’elle est sèche, sortez les cakes du four.

Pressez le jus d’une demi mandarine. Ajoutez une c. à café de liqueur d’orange. Ajoutez progressivement du sucre glace, jusqu’à obtention d’un glaçage dense et lisse, se laissant étaler au pinceau.

Glacez les cakes encore chauds de glaçage, décorez avec des zestes de mandarines. Servez avec de petites pipettes de jus de mandarine.

(Vous pouvez tout aussi bien réaliser la recette dans des moules à muffins, voire un grand moule à cake. Dans ce cas, prolongez le temps de cuisson et surveillez).

(Moules et pipettes dénichés chez Leclerc)

Mini cakes pavot mandarine

Share

Irish Porter Cake

irish porter cakePas franchement inspirée au départ, la cuisine à la bière aura eu le mérite d’éveiller ma curiosité et d’aiguiser mon sens de l’investigation. La cuisine à la bière, désormais j’adhère !

Le défi lancé par Cuisine Aptitude m’aura en tous cas permis de découvrir nouvelles saveurs, originales et surprenantes. Finalement, à l’instar de la cuisine au vin, pas besoin d’être un consommateur régulier ou un connaisseur de grands crus pour en apprécier les parfums.

Mes recherches m’ont menée vers la recette de l’Irish Porter Cake. Cette chose pourrait presque sortir tout droit d’un livre de cuisine alsacienne tant l’odeur et le goût évoquent un Noël en Alsace. Rassurez-vous, avec ce cake vous ne risquez pas la gueule de bois. Tout au plus une bonne crise de foie en cas d’excès…

Les recettes glanées prévoyaient souvent le même poids de farine que de fruits secs (autant dire du costaud!),  j’ai donc un peu allégé la mienne en fruits secs. Et pour un cake de taille normale, j’ai divisé les quantités par deux. Il vous faudra donc :

  • 225g de farine
  • 1 c. à café de quatre épices
  • 1 c. à café de levure chimique
  • 112,5g de beurre
  • 112,5g de sucre roux
  • 80g de raisins secs mélangés (Golden, Corinthe..)
  • 20g d’écorces d’oranges confites
  • 1 œuf
  • 150 ml de bière brune Guinness

irish porter cakeMélangez la farine avec la levure, les épices et la pincée de sel. Battez le sucre avec le beurre pommade. Ajoutez à la farine et battez. Battez l’œuf avec la bière. Incorporez les ingrédients liquides aux solides et mélangez bien.

Coupez grossièrement les raisins secs et les écorces (ou incorporez-les entiers selon votre goût). Ajoutez à la préparation.

Versez la pâte dans un moule à cake (beurré et fariné ou tapissé de papier cuisson). Faites cuire env. 1H30 à 180°C (four électrique). Surveillez la cuisson du cake. S’il brunit trop, recouvrez-le de papier aluminium au cours de la cuisson.

Mélangez du sucre glace avec un peu de liquide (lait, quelques gouttes de bière brune..) de façon à obtenir un glaçage lisse et assez dense. Badigeonnez le cake avec le glaçage dès la sortie du four.

NB: Bien emballé, le cake se conserve plusieurs jours sans dessécher. A tester aussi en version XXL et dans un moule rond…

Share

Fairy cakes miel & citron vert

cupcakes J’ai longtemps pensé que les cupcakes, c’était vraiment le truc à coté duquel il ne fallait pas passer (au point d’envisager de monter un business), que cette tendance-là serait pérenne (mode et pérennité ?? no comment).

Plus le temps passe et moins je suis convaincue par cette théorie (même si le cupcake a encore de beaux jours devant lui). Trop coloré (= trop chimique), trop bricolage, trop girly, trop vu. Too much. A coté, le macaron reste bien plus élégant.

Ne prenez toutefois pas cet avis tranché (virulent?) au pied de la lettre, cela ne m’empêche pas d’admirer les recettes, les techniques et les jolis clichés qui fleurissent toujours sur la toile.

cupcakes (2)En ce qui me concerne, occasionnellement et un peu retravaillés (sans le coté tube de gouache et avec des arômes naturels), ça passe déjà nettement mieux. Il ne faut donc jamais dire jamais…mais plutôt Jamie!

Superbe et très fine transition 🙂 La recette du jour est issue du magazine acheté récemment, quoique légèrement modifiée: je réduis souvent la dose de sucre par rapport à la quantité initiale.

Quant au topping, je n’ai pas utilisé les ingrédients préconisés par Jamie. Pas très convaincue par le mélange miel/beurre, j’ai donc réalisé un second glaçage au sucre glace, la consistance et l’apparence du premier se rapprochant d’une mayonnaise peu appétissante. Et tout compte fait, je me dis que j’aurais presque pu être un peu plus généreuse sur la quantité, mais c’est purement subjectif. Le peps et la fraicheur du citron, je n’y résiste pas!

Pour 6 fairy cakes.

Pour la pâte:

  • 125g de beurre
  • 50g de sucre
  • 55g de miel de fleurs
  • 1 sachet de sucre vanillé Bourbon
  • zestes râpés d’un 1/2 citron vert
  • jus d’un 1/2 citron vert
  • 2 œufs
  • 125g de farine
  • 1 c. à café de levure chimique

Pour le topping:

  • 75g de beurre
  • 175g de sucre glace
  • zestes d’un 1/2 citron vert
  • jus de citron

Préchauffez le four à 180°C. Disposez les caissettes dans les alvéoles d’une plaque à muffins. Brossez le citron sous l’eau chaude. Râpez finement le zeste du citron entier puis pressez le jus.

Battez le beurre avec le sucre, le sucre vanillé et le miel. Ajoutez la moitié des zestes et du jus de citron. Incorporez les œufs, mélangez bien. Terminez par la farine.

Versez la pâte dans les caissettes. Placez au four et faites cuire 30 à 35 min. (surveillez et couvrez si nécessaire d’une feuille d’alu. au cour de la cuisson)

Glaçage: Travaillez le beurre en pommade à l’aide d’une fourchette. Incorporez progressivement le sucre glace (procédez en plusieurs étapes). Ajoutez les zestes restants. Lissez la crème au beurre avec un peu de jus de citron de façon à obtenir une consistance onctueuse.

Placez la crème dans une poche à douille. Décorez…et versez un filet de miel sur les cakes!

cupcakes (3)

Share

Un soupçon de rose

Madeleines à la rose, Julie infuse.

madeleines

Une creaminelle, ça fait pas toujours dans la dentelle. Pour éviter de se faire prendre, pas le temps de faire de sentiments. Les trucs à l’eau de rose, c’est plutôt pour les mauviettes…Mais derrière cette armure se cache un petit cœur qui bat et qui dépose parfois les armes à l’heure du thé.

Pour cette recette, j’ai choisi d’utiliser les infusions 100% bio de Julie Andrieu, Julie Infuse. Un joli packaging très féminin pour une gamme déclinée en 6 parfums «d’eau» évocateurs: eau de rose, staranis, vert citron, pink paradise, vanille fraise et bain d’épices.
Bon, à 4,90 € la boite de 6 sachets, Julie infuse…et abuse un peu quand même!
En vente aux Lafayettes Gourmet, à la Grande Épicerie, sur www.terreexotique.com)

L’infusion apporte un parfum de rose subtil. Ce qui dans le cas de cette recette m’arrange bien, n’étant pas à la base grande amatrice du floral en pâtisserie et dans la nourriture en général. Si vous cherchez une recette à la violette, passez votre chemin..! J’associe les fleurs au monde de la parfumerie. Elles me laissent un arrière-goût d’eau de toilette voilà pourquoi elles ont un peu de mal à passer. Pour une saveur plus marquée, n’hésitez donc pas à ajouter un 3ème sachet.

madeleines

Pour une douzaine de madeleines :

  • 2 sachets d’infusion à la rose (Julie Infuse, Eau de Rose*)
  • 10 cl de lait
  • 180g de beurre
  • 150g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 2 œufs
  • 30g de sucre
  • 1 c. à soupe de miel de fleurs
  • colorant alimentaire rouge

Préchauffez le four à 210-220°C. Faites bouillir la lait dans une petite casserole. Retirez du feu.Placez-y les sachets d’infusion, couvrez  et laisser infuser pendant la préparation de la pâte. Faites fondre le beurre à feu doux dans une casserole. Mélangez et tamisez la farine avec la levure chimique. Battez les œufs avec le sucre et le miel. Filtrez le lait puis versez-le sur les œufs blanchis. Ajoutez la farine et mélangez bien, versez ensuite le beurre fondu. Ajoutez le colorant alimentaire (ajoutez progressivement jusqu’à obtention de la coloration désirée). Versez la pâte dans chaque empreinte de la plaque et faites cuire 10 min.

madeleines

*Ingrédients « Eau de Rose »: Tilleul, cardamome, anis, roses concassées.

julie infuse

Share

Mini-kouglofs marbrés (vanille-chocolat)

ou le plan b du week-end

kouglof marbre

Une recette basique mais dans un moule qui l’est un peu moins.
Pour ma résolution N°4, on repassera…Mieux vaut quelques fois miser sur des valeurs sûres. Ce fût en tous cas l’occasion d’étrenner mon nouveau kit Olivier Nasti. Et peut-être un indice concernant le petit concours auquel j’aimerais participer prochainement.

En attendant, pour env. 6 mini-kouglofs il vous faut: kouglof nasti

  • 74 g de beurre
  • 74 g de sucre
  • 74 g d’oeufs (env. 3 œufs)
  • 117 g de farine
  • 5 g de levure chimique
  • 3 cl de lait
  • 1/4 de gousse de vanille (remplacé ici par 4-5 gouttes d’extrait)
  • 15 g de cacao en poudre

Battez le beurre en pommade avec le sucre. Ajoutez les œufs progressivement.
Mélangez et tamisez la farine et la levure, versez sur le mélange précédent.
Ajoutez le lait et la vanille. Laissez reposer 2h.
Préchauffez le four à 160°C. Divisez la pâte en deux parts égales, puis incorporez le cacao dans l’une des deux pâtes. Remplissez les empreintes de la plaque à mini-kouglofs en alternant les deux pâtes pour former des marbrures. Faites cuire env. 30 min. Démoulez et laissez refroidir.

Saupoudrez de sucre glace ou de cacao en poudre. Vous pouvez aussi les recouvrir d’un bon glaçage au chocolat.

Bonne fin de week-end!

kouglof marbre

Share

Mini cakes aux poires et chocolat

cakes aux poiresAu vu des « mmmhh.. », des « ch’est trop bon » récoltés lors de la première fournée de ces mini-cakes, malgré la simplicité de cette recette, j’ai décidé ne pas pratiquer l’omerta et de partager cette recette avec vous. Quelques poires bien juicy chapardées dans le panier du Creaminel Senior…

Et aussi :

  • 300 g de farine
  • 150 g de sucre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 2 œufs
  • 20 cl lait
  • 10 cl de matière grasse (huile ou beurre fondu)
  • 1 pincée de sel
  • pépites de chocolat
  • 200 g de poires en dés

Préchauffez le four à 180° (four électrique). Pelez les poires et coupez-les en dés. Mélangez d’abord les ingrédients liquides (lait, beurre fondu, oeufs) . Ajoutez les ingrédients secs (farine, sucre, levure, sel). Pour finir, incorporez les pépites de chocolat et les dés de poires. Placez au four et faites cuire env. 45 min.

Enjoy.

NB : recette de base inspirée du livre « Best of Cake » (Marabout). Petits moules en vente chez Leclerc (Alfapac)

cakes aux poires

Share

Muffins citron pavot

muffins citron pavotPour une creaminelle, rater son coup peut être fatal.
Voilà une semaine que je rêve de chocolat et de framboises…En feuilletant mes archives, je suis tombée sur une recette d’un gâteau au chocolat et aux framboises de Pierre Hermé…j’en salivais d’avance. Les framboises fraîches étant encore absentes des rayons, j’ai donc opté pour des framboises surgelées…Erreur de débutante ! Même ma prestation macarons était plus convaincante. Les fruits surgelés, ça dégorge. Résultat : un gâteau mou du genou au fond un peu baveux. Choco-coulant sans le vouloir.

Mais même lorsque ça tourne au vinaigre, une creaminelle a toujours un plan B : une recette de petits muffins citron pavot réalisée il y a quelques semaines.

  • 170 g de sucre
  • 3 œufs
  • 190 g de farine
  • 130 g de beurre
  • 1 c. à soupe de graines de pavot
  • Jus d’1 citron
  • Zestes râpés d’1 citron
  • 1 sachet de levure chimique
  • Pour le glaçage : sucre glace et jus de citron

muffins citron pavotPréchauffez le four à 180°C. Faites fondre le beurre.
Lavez le citron, zestez-le puis pressez-le pour en extraire le jus. Dans un saladier, fouettez les œufs avec le sucre. Ajoutez ensuite la farine, le beurre fondu, les graines de pavot, le zeste et le jus de citron. Incorporez la levure et mélangez bien. Placez les caissettes dans les alvéoles d’une plaque à muffins. Versez la pâte puis placez au four et faites cuire env. 40 min.

Étant hautement «lemon-addict», j’ai nappé les muffins d’un petit glaçage : ajoutez progressivement la quantité nécessaire de jus de citron au sucre glace afin d’obtenir un glaçage assez dense. Et pour une saveur encore plus intense, zestez un seul citron mais ajoutez le jus de 2.

muffins citron pavot

Share