Mini-kouglofs chocolat orange

Recette Christophe Felder kouglof chocolat

Lorsque Forrest soutenait que la vie c’était comme une boite de chocolats et qu’on ne savait pas sur quoi on allait tomber, il oubliait simplement un petit détail…on sait à coups sûrs qu’on va toujours y trouver du plaisir !

Le chocolat jamais ne déçoit. Il rassure. Et quelque fois, on a juste envie de s’en payer une bonne tranche…de cake. Recouvert d’un glaçage, qui craque légèrement sous la dent avant d’atteindre la couche plus tendre…

La base de cette recette est tirée du site de Christophe Felder. La recette initiale prévoyait des raisins secs macérés dans le rhum, mais n’étant pas une grande adepte de raisins secs (je les tolère toutefois lorsqu’ils sont hachés menus comme dans ce Porter Cake) j’ai préféré privilégier l’agrume et ajouter le zeste râpé d’une orange .

Pour env. 7 mini-kouglofs il vous faudra pour la pâte:

  • 120g de beurre mou
  • 120g de sucre
  • 2 œufs tempérés
  • 95g de farine
  • 25g de cacao en poudre
  • 2g de levure chimique (1 c. à café rase)
  • Quelques écorces d’oranges confites
  • Zestes râpés d’une orange non traitée
  • 30g de chocolat noir

Pour le glaçage:

  • 150g de chocolat noir

Préchauffez le four à 180°C (th.6). Hachez le chocolat en éclats. Coupez les écorces d’oranges en petits cubes, zestez l’orange.

Battez le beurre et le sucre dans un récipient jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez les œufs entiers. Versez la farine, le cacao et la levure chimique tamisés ensemble, puis incorporez les dés d’oranges, les zestes et les éclats de chocolat.

Versez la pâte dans les empreintes d’une plaque à mini-kouglofs. Enfournez env. 20 minutes. Pour vérifier la cuisson, enfoncez la pointe d’un couteau très fin, elle doit ressortir sèche. Sortez les kouglofs du four et laissez bien refroidir. (vous pouvez couper légèrement la base des kouglofs pour les rendre plus stables).

Faites fondre le chocolat au bain-marie placé au feu doux. Trempez la tête de chaque kouglof dans le chocolat fondu, puis posez-les sur une grille (placez une feuille de papier cuisson en-dessous). Laissez figer à température ambiante.

NB: Pour un grand kouglof (ou un cake), faites cuire env. 40 min.

Je vous rappelle qu’il est encore temps (jusqu’au 23 février) de laisser vos commentaires par ici pour remporter un petit cadeau surprise…

kouglof chocolat

Share

Bûchettes au café pour une année bien corsée !

buchette café

Déjà mi-janvier et je pas encore publié mes vœux…en bonne adepte de la procrastination. Jusqu’au 31, tout est permis alors une très bonne année à vous!

Cette année, pas de carnage à la galette à déplorer, un essai plutôt concluant même mais qui requiert encore quelques optimisations. Le sapin a terminé son règne depuis bien longtemps mais l’esprit de Noël est encore présent. Et le manteau blanc qui recouvre actuellement la ville est là pour nous le rappeler.

Le mois de décembre fut productif coté traditionnels biscuits de Noël et il me reste encore quelques recettes non publiées sous le coude. Avant d’attaquer 2013 avec quelques recettes salées, rien de mieux qu’une pause-café et un après-midi cocooning au chaud, à grignoter de petits biscuits.

  • 275g  de farine de blé
  • 100g de noisettes en poudre
  • 75g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 jaunes d’œufs
  • 2 c. à café de café soluble
  • 200g de beurre
  • 1 pincée de levure chimique
  • 200g de chocolat noir (ou lait) de couverture

Délayez le café avec une petite cuillerée à café d’eau.
Dans un récipient, mélangez la farine, la levure, les noisettes, le sucre et le sucre vanillé.
Ajoutez le beurre en flocons et sablez entre vos paumes.
Incorporez les jaunes d’œufs et le café. Pétrissez jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Formez une boule, filmez et placez au frais pendant env. 1 h.
Préchauffez le four (190°C four électrique, 170° four à chaleur tournante)
Coupez la pâte en plusieurs pâtons. Façonnez des boudins puis coupez des petites bûchettes. Disposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Enfournez pendant env. 12-13 minutes.

Faites fondre le chocolat au bain-marie à feu doux. Trempez les extrémités de chaque biscuit dans le chocolat. Posez sur une grille et laissez prendre.

buchette café

Share

Muffins butternut & chocolat blanc

muffins butternut chocolatLa courge, un légume qui vous veut du bien. Joufflue, rondouillarde, savoureuse, des couleurs qui évoquent une ballade en forêt. Rien n’est plus emblématique que ce légume pour célébrer l’automne et les fêtes d’Halloween. En soupe, en gratin, en purée, j’aime lui infliger toute sorte de supplices. Avec sa chair plus douce, le butternut se marie aussi très bien au sucré.

Et si cette année le mot d’ordre était : NO TRICKS, ONLY TREATS !

Pour env. 8-9 muffins

  • 100g de chocolat blanc + quelques carreaux pour la déco
  • 100g de beurre
  • 2 c. à café de crème fraîche épaisse
  • 2 œufs
  • 50g de sucre roux
  • 1 pincée de sel
  • 160g de farine
  • 80g d’amandes en poudre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 c. à café de cannelle
  • 2 c. à soupe de poudre de cacao blanc (Caotina)
  • 100g de butternutmuffins butternut chocolat

Coupez des grosses tranches de butternut, retirez les graines, puis râpez-le à l’aide d’une râpe universelle.

Cassez le chocolat en morceaux. Dans une petite casserole, faites fondre le beurre avec le chocolat blanc à feu doux. Retirez du feu, ajoutez la crème fraîche et mélangez.

Battez le sucre roux avec les deux œufs et la pincée de sel. Versez le mélange fondu beurre-chocolat et mélangez bien. Dans un récipient, mélangez la farine, la levure, la cannelle, les amandes et le cacao en poudre. Ajoutez le mélange précédent et travaillez les ingrédients jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Ajoutez le butternut râpé en mélangeant bien.

Versez la pâte dans les alvéoles d’une plaque à muffins. Placez au four et faites cuire env. 25-30 min. à 170°C. A la sortie du four, parsemez d’éclats de chocolat blanc.

muffins butternut chocolat

Share

Cookies aux pépites de chocolat, Laura Todd style

cookies laura toddJ’ai bien tenté de renier mon appartenance au gang des cakistas, force est de constater que je vous propose à nouveau une recette de petits gâteaux.

J’ai eu l’occasion de feuilleter le livre « Les Cookies de Laura Todd » à plusieurs reprises.  Lors du Festival du Livre Culinaire à Paris en mars dernier par exemple.

Très intéressée par l’ouvrage, comme par tant (trop?) d’autres, perturbée par l’abondance, les couvertures gourmandes et tentant vainement de résister à l’achat d’un ènième livre,  j’ai fini par le reposer. Pour finalement jeter mon dévolu, ce week-end là, sur un ouvrage consacré aux desserts bretons ainsi que le Best of Pierre Hermé.

Comme un appel du pied, un passage à la Grande Epicerie et je tombe nez à nez avec un petit meuble Laura Todd . En bonne fétichiste, j’ai conservé la preuve de mon délit.

Quelques mois après, le jeu de piste continue. Je tombe sur la recette via le site du magazine Paulette, et la recette s’avérait finalement disponible sur le site de Laura Todd. La boucle est bouclée.

La recette du site ne donne cependant pas le résultat que l’on trouve en magasin. Plus croustillants et un peu plus gras, tandis que les cookies vendus en magasins sont très moelleux. Je soupçonne une recette modifiée. Après tout, qui inciterait au plagiat commercial ? Qui révèlerait les secrets de fabrication d’un produit à succès et donnerait les clés du profit ?

J’ai également ajouté nettement moins de pépites (la moitié étant amplement suffisante) que la recette « originale », car même poids de sucre que de pépites = bonjour les dégâts. A vous de juger!

Pour cette recette, j’ai utilisé les ingrédients que m’a fait parvenir dernièrement Marie (Paris dans ma cuisine) suite au concours remporté (recette par ici) : Pépites de chocolat au lait (Nestlé Tollhouse); Pépites de chocolat avec éclats de toffee (Heath Millk chocolate with toffee bits); C&H Golden Brown Cane Sugar (grain plus fin et léger parfum de café). Vous pouvez acheter les pépites de chocolat directement sur le site de Laura Todd

Recette tirée du livre « Les Cookies de Laura Todd » aux éditions Marabout.

cookies laura todd

Pour une trentaine de cookies:

  • 350g de sucre roux
  • 250g de beurre
  • 1 œuf
  • 375 g de farine de blé
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1 pincée de sel
  • ½ sachet de levure chimique(env. 5g)
  • 350g de pépites de chocolat mélangées ou non (noir, blanc ou / et lait ou tout autre ingrédient de votre choix)

Préchauffez le four à thermostat 4-5 (140°C)
Mélangez le sucre et le beurre au batteur jusqu’à obtention d’une masse crémeuse et lisse.Ajoutez l’œuf et mélanger à nouveau.

Dans un récipient, mélangez ensemble la farine, la vanille, le sel, la levure, les pépites de chocolat, puis incorporez en 2 ou 3 fois au mélange précédent, jusqu’à ce que le tout soit homogène.

Façonnez des boules puis disposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Aplatissez légèrement les boules de pâte. Placez au four et faites cuire 12-13 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

NB: Faites de petites boules et veillez à bien les espacer sur la plaque car les cookies s’étalent beaucoup à la cuisson.

Share

Tartelettes framboises mascarpone

et chocolat bien planqué

tartelettes framboisesMon œil de lynx n’est pas toujours aussi affûté qu’il n’y parait car je suis plutôt du genre à passer à coté de pas mal de concours en ligne. Même si cette recette n’y était pas destinée au départ, elle tombe à pic: cette fois-ci, je ne passerai pas à coté du défi lancé par Chef Damien et 750g sur le thème de la framboise.

Pour la pâte sablée, j’utilise souvent la recette d’un autre chef, Chef Simon, que je trouve quasi-inratable. Un bon goût, une bonne texture et des tartelettes bien croustillantes. Pour ma part, je ne suis pas fan des tartelettes au fond ramolli, je les aime biscuitées et croustillantes !

Avant de boucler à nouveau mon baluchon et de reprendre la route, je vous garde quelques recettes au chaud, en espérant pouvoir me connecter de temps à autre. Alors ouvrez l’œil…

Je m’en vais de ce pas sillonner les routes écossaises et découvrir les secrets de fabrication du whisky, du haggis et du shortbread! N’en profitez pas pour autant pour vous laisser aller, la Creaminelle is watching you.

tartelettes framboisesPour 5 tartelettes

Pour la pâte sablée:

  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre
  • 70 g de sucre semoule ou glace
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 5 cl d’eau (ou de lait)
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture:

  • 400 g de framboises fraiches
  • 150g de mascarpone
  • 150g de fromage blanc
  • 2 c. à soupe de sucre en poudre
  • 200g de chocolat noir

Blanchissez les jaunes avec le sucre et détendez avec un peu d’eau (ou de lait). Coupez le beurre en morceaux. Ajoutez une pincée de sel à la farine.

Prenez la farine et le beurre dans les mains et croisez les doigts. Écrasez beurre et farine ensemble en frottant légèrement les mains. Répétez l’opération jusqu’à obtenir un mélange « sableux ».

Le sablage obtenu, creusez une fontaine et versez au centre le mélange sucre + œufs + eau. Incorporez rapidement les éléments à l’aide d’un coupe pâte. Pétrissez la pâte puis fraisez* jusqu’à obtention d’une pâte lisse puis formez une boule.

Filmez-la et placez-la au frais env. 1 heure.

Divisez la pâte en 5 parts. Beurrez et farinez 5 moules à tartelettes (10 cm de diam.). Abaissez chaque pâton. Foncez les moules puis placez au frais env. 30 min. Recouvrez les fonds de pâte de papier cuisson puis couvrez de billes de cuisson ou de légumes secs (types pois chiches ou haricots).

Placez au four et faites cuire env. 15 min. à blanc. Retirez les billes / les légumes secs, puis poursuivez la cuisson (dans la partie inférieure du four) jusqu’à ce que les tartelettes soient dorées.

Sortez du four et laissez refroidir.Une fois les fonds de pâte refroidis: faites fondre le chocolat noir au bain-marie à feu doux. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez l’intérieur des tartelettes avec le chocolat fondu. Laissez prendre.

Mélangez le mascarpone et le fromage blanc. Ajoutez le sucre. Répartissez la garniture au fromage sur les fonds de tartes. Disposez les framboises sur la garniture. Saupoudrez de sucre glace avant de déguster.

*Pousser et écraser une pâte à foncer sur le marbre avec la paume de la main.

tartelettes framboises

Share

Black bottom cupcakes

cœur de cheesecake

black bottom cupcakes Les amis, j’ai droit à un petit séjour pour bonne conduite. On me transfère pour une durée déterminée d’une semaine dans un endroit confortable et un peu plus ensoleillé, appelé Zadar. Il parait qu’on y traite les creaminels comme des coqs en pâte la-bas, le panorama en plus.

Pour vous faire patienter jusqu’au retour, je vous propose une recette de cupcakes chocolat avec un cœur de cheesecake. La préparation de la pâte chocolatée à base d’eau m’a paru étrange au début. Mais le résultat s’avère plutôt concluant. Si toutefois vous envisagiez d’essayer cette recette avec du lait, faites-moi part de vos expériences.
Bonne semaine !

Pour 12 cakes

  • 200g de fromage frais (type St Morêt, Phildelphia…)
  • 50g + 170g de sucre
  • 1 jaune d’œuf
  • vanille en poudre ou 1 gousse vanille
  • 200g de farine
  • 25g de cacao
  • 1/2 c. à café de levure chimique
  • 1/2 c. à café de bicarbonate de soude
  • une pincée de sel
  • 80 ml de beurre fondu (=80g)
  • 1/4 litre d’eau (25 cl)
black bottom cupcakes
Déposez des caissettes dans les alvéoles d’une plaque à muffins (mettez-en deux par alvéole). Battez le fromage avec 50g de sucre, le jaune d’œuf, la vanille. Préchauffez le four à 180°C. (électrique)Mélangez la farine, 170g de sucre, le cacao, la levure, le bicarbonate et le sel. Versez l’eau en filet, mélangez en partant du centre jusqu’à obtention d’une pâte lisse et fluide.
Ajoutez le beurre fondu. Mélangez bien.Déposez la pâte au cacao dans les 12 caissettes. Puis déposez une cuillère à café de fromage au centre.Placez au four et faites cuire env. 25 à 30 min. Laissez refroidir, puis placez au frais. Saupoudrez d’un peu de cacao avant de déguster.
Share

Gâteau au vin et aux épices

gâteau au vinMode Détox toujours sur position ON, c’est donc à retardement que je publie cette petite bombe réalisée il y a quelques semaines déjà. Une recette avec un arrière-goût de fêtes. Parce que Noël n’est pas encore si loin et l’hiver, lui, toujours bien installé.

Ma (presque) monomanie cette année: les fruits secs…et le vin chaud! Entre Porter Cake, Mini-Stolle, biscuits et tarte de Linz à la gelée de vin chaud, je m’en suis donnée à cœur joie.

Des saveurs, des odeurs si caractéristiques que l’on associe instantanément à une saison, aux marchés de Noël et qui font écho à ces récents jours de fêtes. Alors on prolonge encore un peu les vacances d’hiver avec un gâteau doudou, bien épais, chocolaté et épicé à souhait. A déguster lové dans un plaid et accompagné d’une tasse de thé fumant.

Pour la pâte:

  • 250 g de beurre
  • 230 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 4 œufs
  • 250 g de farine de blé
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 c. à café d’épices à pain d’épices
  • 1 c. à café de cacao en poudre
  • 100 g de chocolat râpé (ou en pépites)
  • 50 g de fruits secs mélangés (ici pomme, poire, raisins et dés de citrons confits)
  • 10 cl de vin rouge

Pour le glaçage:

  • 200 g de chocolat noir

Séparez les jaunes des blancs d’oeufs. Préchauffez le four à 170°-180°C. Coupez les fruits secs en petits morceaux.

Battez le beurre avec les sucres. Incorporez les jaunes d’oeufs un à un. Mélangez la farine, la levure, le cacao et les épices puis ajoutez à la préparation. Ajoutez le chocolat râpé, les fruits secs puis le vin et continuez de mélanger.

Montez les blancs en neige ferme puis les incorporez délicatement à la masse.

Versez la pâte dans un moule à manqué (à charnière 22,5 cm) et faites cuire entre 50 et 60 min. Plantez une lame de couteau pour vérifier la cuisson, si elle ressort sèche, le gâteau est cuit. Laissez refroidir.

Faites fondre le chocolat au bain-marie à feu doux. Versez le chocolat fondu sur le gâteau (laissez couler le chocolat sur le pourtour ou recouvrez-le entièrement selon votre envie) et laissez prendre.

Vous pouvez aussi recouvrir le gâteau d’un glaçage à base de sucre glace et de vin rouge (glacer le gâteau encore chaud dans ce cas).

Share

Palets au chocolat, coeur de chocolat

ou le guet-apens de l’Avent!

palets chocolatLe compte à rebours démarre…Vitrines et façades déploient leurs fastes, les caisses des magasins se remplissent doucement.

Pour vous faire patienter jusqu’au 24, j’ai décidé de vous tendre un petit guet-apens de l’avent. Une variante 100% chocolatée des biscuits à la confiture: du cacao, une petite pincée d’épices, du sucre pour l’effet givré, un cœur de chocolat. Sans oublier la poussière d’or.

De petites bombes qui risqueraient bien de faire exploser votre tour de taille et voler en éclats toute bonne résolution prise avant l’heure. Je ne sais pas chez vous, mais décembre en Alsace, n’y pensez même pas. Le combat est perdu d’avance…

Pour env. 20-25 boules il vous faudra

Pour la pâte:

  • 50g de chocolat noir
  • 350g de farine
  • 125g de sucre glace
  • 1 c. à soupe de cacao en poudre
  • 1 pincée de cannelle(ou de quatre épices)
  • 200g de beurre
  • 2 c. à soupe de crème fraîche liquide

Pour le décor:

  • 2 c. à soupe de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 c. à café de cacao en poudre
  • 150g de chocolat

palets chocolat 2Préchauffez le four à 180°C. Râpez finement 50 g de chocolat.

Dans un récipient, tamisez puis mélangez la farine, le sucre glace, 1 c. à soupe de cacao en poudre, la cannelle et le chocolat râpé.

Ajoutez le beurre coupé en morceaux et la crème fraîche liquide. Pétrissez les ingrédients au batteur électrique (crochets) puis à la main de façon à obtenir une pâte bien lisse. Enveloppez-la dans du film alimentaire (ou un sachet congélation) et laissez-la reposer env. 30 min.

Prélevez de petites quantités de pâte et façonnez des boules de taille plus ou moins identiques. Déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfoncez le manche d’une cuiller en bois dans chaque boule pour former une cavité. Placez au four et faites cuire env. 12 min.

Mélangez le sucre, le sucre vanillé et le cacao en poudre. Roulez les biscuits encore chauds dans ce mélange, puis posez-les sur une grille et laissez refroidir.

Faites fondre 150g de chocolat avec une noix de beurre) au bain-marie à feu doux ou au micro-ondes. A l’aide d’une petite cuiller, remplissez les cavités de chocolat fondu et laissez prendre. Décorez avec de la feuille d’or.

Share

Tartelettes choco-poires cardamome

Tartelettes choco-poiresAu départ, cette association était destinée à des mini-cakes. J’avais disposé quelques petites tranches de poires (à mon avis, un peu trop juteuses) sur le dessus et rempli (peut-être un peu trop) généreusement les mini-moules. Résultat: la pâte a légèrement coulé sur les cotés de certains d’entre eux.

Rien de grave, mais j’aime pas quand ça dépasse, même rien qu’un peu. Vous soumettriez, vous, un chemisier un peu déchiré ou avec un bouton qui pendouille, au rayon X des fashionistas? non, hein…pas très vendeur. Eh ben là, c’est pareil.

Un poil déçue de ne pas pouvoir les photographier, avec mes 3 kg de poires sur les bras, il a bien fallut que je recycle. J’ai finalement opté pour des tartelettes mais avec une pâte sablée au chocolat cette fois-ci (et une crème aux œufs) pour changer de la classique tarte poire-chocolat.

Pour env. 8 tartelettes, il vous faut:

Pour la pâte sablée au chocolat:

  • 250g de farine
  • 25g de cacao
  • 190g de beurre
  • 1/2 c. à café de cardamome
  • 80g de sucre glace
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 5 cl de lait

Pour la crème:

  • 120g de sucre en poudre
  • 2 œufs
  • 40g de farine
  • 6 c. à café de beurre fondu
  • 4-5 poires
  • Beurre
  • Sucre en poudre
Tartelettes choco-poires
Battez les jaunes d’oeufs avec le lait et le sucre. Mélangez le cacao et la farine. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Écrasez le beurre et la farine ensemble en frottant les mains. Répétez jusqu’à obtention un mélange sableux. Une fois le sablage obtenu, creusez un puits et versez au centre les jaunes d’oeufs blanchis.
Mélangez puis pétrissez (à la main ou au robot) jusqu’à obtention d’une pâte lisse. Si la pâte est collante, ajoutez un peu de farine. Placez dans un sachet congélation (ou du film alimentaire) et laissez reposer au frais env. 2h.
Épluchez les poires. Coupez-les en quarts, retirez les pépins. Coupez-les en tranches, puis en cubes. Faites fondre du beurre dans une sauteuse, ajoutez les cubes de poires, saupoudrez de sucre et laissez mijoter jusqu’à ce que les cubes soient joliment dorés. Les cubes doivent être fondants, ne pas les réduire en compote. Versez dans une passoire, laissez égoutter et refroidir quelques instants. Battez les œufs avec le sucre. Ajoutez la farine et le beurre liquide. Ajoutez une pincée de cardamone.
Abaissez la pâte et foncez de petits moules à tartelettes (diam. 9 cm). Piquez le fond à la fourchette. Garnissez avec les cubes de poires, versez la crème par-dessus de façon à les recouvrir. Placez au four et faites cuire env. 40 min. à 180°C (four électrique).
Share

Gâteau au chocolat 3 étoiles

gâteau au chocolatVoilà une recette de gâteau au chocolat qui s’est échangée sous le manteau comme une fausse Rolex. Sauf que cette recette-là n’est pas un fake. Passée entre quelques mains expertes en gourmandise avant d’arriver jusqu’ici, elle nous provient d’un pâtissier du Bristol à Paris.

 Pour cette recette j’ai promis à ma complice P. de Boersch (la fille qui ne laisse jamais de commentaires et dont je tairai le prénom pour préserver son anonymat) qui me l’a transmise, de lui faire une petite dédicace : P. de Boersch, ton gâteau, il déchire!

Le petit plus de ce gâteau réside dans sa petite couche supérieure fondante qui crée la surprise.

  • 180g de sucre
  • 200g de chocolat noir (Lindt 70%)
  • 180g de beurre
  • 5 œufs

gâteau au chocolatBattez le sucre avec les jaunes d’oeufs, incorporez le beurre pommade. Montez les blancs en neige ferme. Faites fondre le chocolat (éventuellement avec un peu de beurre) au bain-marie.

Incorporez délicatement les blancs en neige à la préparation, puis le chocolat fondu.

Préchauffez le four à 180°C. Tapissez le fond d’un moule à charnière (diam. 22,5 cm)de papier cuisson et beurrez/farinez le pourtour. Versez 4/5 du mélange dans le moule.

Faites cuire env. 20-25 min. (plantez la lame d’un couteau, lorsqu’elle ressort sèche, stoppez la cuisson. Le gâteau restera néanmoins très fondant.

Laissez refroidir 20 min. puis démoulez. Une fois refroidi, nappez le gâteau avec le 1/5 restant, étalez uniformément. Placez au frais au min. 1 heure avant de déguster. Servez avec un sorbet de fruits.

NB: La pâte pèse env. 806g. Pour le nappage, pesez env. 161g (1/5)

gâteau au chocolat

Share